Aurillac des Royaumes Renaissants

Forum non-officiel de notre ville
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Notre-Dame-aux-Neiges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Notre-Dame-aux-Neiges   Dim 2 Sep - 19:18

cloclo a écrit:
Notre-Dame-aux-Neiges :
l'église d'Aurillac.


Horace a écrit:

S’élevant sur une butte, au milieu des quelques maisons bourgeoises,
l’église Notre-Dame-aux-Neiges pointe son petit clocher au dessus des toits en direction du ciel.
Une silhouette familière que paysans et voyageurs reconnaissent
quand ils cheminent au-délà des murs fortifiés du village.

Edifice de pierres claires, symbole d’Aurillac et d’une foi présente dans la plupart des coeurs.
Espace silencieux de prière et d'écoute, ou bien lieu bruyant et animé de discussions.
Abri invincible contre les averses tombées du ciel,
qu’elles soient pluies, épidémies, neiges ou malédictions.
Périmètre de sûreté pour le coupable qui cherche asile
ou pour l’innocent qui cherche à se confesser.

Dans ce temple de l'Eglise Aristotélicienne, les jours ne sont jamais les mêmes.
Les pleurs d'un enterrement succèdent aux bonheurs des mariages. L'odeur de l'encens et des cierges succède aux caisses de légumes
et aux poules qu'on protége ici de la pluie.

Demeurée depuis longtemps fermée, la porte de l'église est maintenant grande ouverte
tout le jour durant, tout autant que de nuit. Chacun peut y entrer librement,
qu'il cherche le recueillement ou le dialogue,
qu'il vienne en fidèle pratiquant ou en simple curieux.


cloclo a écrit:
Clothilde afficha un parchemin sous le porche de Notre-Dame-aux-Neiges. L'on pouvait y lire :



Citation :

Mes amis,

J'ai une bien triste nouvelle...

Notre petite église, laissée sans surveillance du fait de l'absence actuelle de Curé, a été la proie des flammes cette nuit... Sad

Fort heureusement, une âme charitable m'a prévenue, et nous avons réussi à maîtriser l'incendie !
Les murs n'ont rien, la charpente non plus, pas plus que les objets de culte, tableaux ou statues, ni sièges.

Par contre, le feu ayant pris dans la Sacristie, de nombreux registres de Baptême ont brûlé...
Sans doute un cierge, resté allumé durant la soirée, serait-il responsable...


Les parchemins qui ont pu être sauvés sont consultables dans la Salle des Archives d'Aurillac.


Je me permets de faire appel à vos souvenirs, pour qu'ensemble nous notions ici, sur un nouveau registre, les Baptêmes (ainsi que leurs dates approximatives) ayant été célébrés dans notre jolie petite église. Merci d'avance.

Clothilde.



[HRP : Le "topic", n'ayant pas reçu de nouveau message depuis trois semaines, a été victime d'un délestage automatique... :?
Un immense merci à Antonia qui avait commencé à l'archiver sur le Premier Forum Non Officiel de notre village : "Aurillac des Royaumes Renaissants".
Malheureusement, de gros problèmes de connexion l'ont empêchée d'aller au bout de sa tâche, mais grâce à elle de nombreux posts ont tout de même été sauvés ! ]


Serait-il possible de remettre ce topic en "Post-it", voire en "Annonce" ? Merci d'avance.

cloclo a écrit:
Il m'a suffi de consulter les Registres du Vatican, pour retrouver les dates des Baptêmes. Cool

Les voici donc :
( classement par ordre chronologique )


Trufaldini (date inconnue), par Vilca
Plissken le Dimanche 27 Novembre 1453, par Trufaldini
Ivrel le Dimanche 4 Décembre 1453, par Trufaldini
Galeldagoth le Mercredi 25 Janvier 1454, par Trufaldini
Levautour le Mardi 7 Février 1454, par Trufaldini
titof1330 le Mercredi 15 Février 1454, par Ivrel
Ncc1970 le Jeudi 2 Mars 1454, par Trufaldini
Popou le Mercredi 15 Mars 1454, par Ivrel
Chuna le Mardi 28 Mars 1454, par Ivrel
Ori le Vendredi 23 Juin 1454, par Ivrel
Jelode le Vendredi 21 Juillet 1454, par Ivrel
Clothilde le Mercredi 23 Août 1454, par Ivrel
Roinathan le Mercredi 23 Août 1454, par Ivrel
Ninjaturtel le Mardi 24 Octobre 1454, par Ivrel
Arthura. le Lundi 30 Octobre 1454, par Ivrel
Antonia le Lundi 6 Novembre 1454, par Ivrel
Mattieux de Prie-Mon le Jeudi 23 Novembre 1454, par Ivrel
alden le Jeudi 15 Février 1455, par Ivrel


(De mémoire, ces Baptêmes n'ont pas tous été célébrés à Aurillac même. Donc, j'enquête Wink )


Ivrel a écrit:
Vote important en cours à Rome :

Canonisation de Francesco Trufaldini le Bien-Aimé

Sainteté validée par la Curie, par la Congrégation du Saint Office, en cours de validation sur la place publique (donc tous les fidèles peux aller voter pourvu qu'ils s'inscrivent auprès du frère portier de Rome.

Rome Arrow http://rome.royaumesrenaissants.com/index.php

Validation du statut de Saint de son Eminence Trufaldini Arrow http://rome.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=3655

Fin du vote le 25/2

********************************************************
Baptèmes célébrés à Aurillac (de mémoire) Arrow les autres l'on été à la cathédrale de Clermont

Ivrel le Dimanche 4 Décembre 1453, par Trufaldini
titof1330 le Mercredi 15 Février 1454, par Ivrel
Chuna le Mardi 28 Mars 1454, par Ivrel
Ori le Vendredi 23 Juin 1454, par Ivrel
Jelode le Vendredi 21 Juillet 1454, par Ivrel
Clothilde le Mercredi 23 Août 1454, par Ivrel
Roinathan le Mercredi 23 Août 1454, par Ivrel
Ninjaturtel le Mardi 24 Octobre 1454, par Ivrel
Arthura. le Lundi 30 Octobre 1454, par Ivrel
Antonia le Lundi 6 Novembre 1454, par Ivrel
Mattieux de Prie-Mon le Jeudi 23 Novembre 1454, par Ivrel

Archives à la cathédrale Arrow lien

Au fait Cardamone tu veux toujours te charger des archives ???

Sinon je vous informe que vous aurez bientôt un curé qui saura je l'espère se montrer digne des Aurillacois.

cloclo a écrit:
Clothilde remercia Monseigneur Ivrel de son passage et de ses "Lumières" Wink


Ivrel a écrit:
Nous avons un 3ème saint dans notre Duché, loué soit Dieu : Saint Trufaldini le bien-aimé !

Ceci est annoncé dans le journal de l’église aristotélicienne : Le Parchemin Aristotélicien ( http://le-rouleau.over-blog.com/ ).

Pour commémorer ceci j'ai demandé à tous les prêcheurs du BA identifiés de prêcher IG Mercredi dans leurs villages et à nos curés et abesses de célébrer une messe en sont honneur.

Hé oui mes enfants nous avons un Duché exceptionnel :
Saint Himérius
Saint Horace
et maintenant Saint Trufaldini

Tous trois ayant longuement habités notre belle région (d'ailleurs tous les 3 à Aurillac 😉 ).

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

frère roger a écrit:
cathédrale de cette belle région : prêche épiscopale pour le renouveau de l'ordre cistercien



Dans la cathédrale de cette belle région près de l’autel richement décoré de plantes colorées et parfumées, de rubans de soie precieuse et de pierreries d’orient agrémentés, sous le grand crucifix doré se tient l'évêque fredstleu vêtu d’une soutane blanche et d’une echarpe de cérémonie recemment brodée, acceuillant la délégation du clergé local en affichant un grand sourire. le recteur de l'ordre cistercien est arrivé dans un somptueux cortège composé de la communauté des pères et moines cisterciens accompagné par une suite d'enfants de choeur. Après les avoir salué d’un signe de tête , le prélat fit signe à l’assemblée, agitée par l’émotion, de faire silence, et commença la cérémonie par ces propos :

cher duc/comte,
chers conseillers,
chers prélats de l'église,
chers frères et soeurs,
chers fidèles,

le XV° siècle fut un désastre pour l'ordre cistercien. plus de 200 abbayes ont disparus dans la tourmente : guerre avec l'anglais, peste, pillage en règles et incurie. les cinq abbayes rectrices Cîteaux, la Ferté, Pontigny, Clairvaux et Morimond disparurent aussi l'une après l'autre dans le chaos du milieu du XV° siècle. l'ordre cistercien a été menacé de disparition malgré sa longue histoire dans les royaumes renaissants.

Depuis, l'ordo cisternencis a pansé ses plaies grâce au charisme de Saint Arnvald et préparé en interne son avenir via la réactualisation de la charte de la charité (texte fondateur de l'ordre). les valeurs cisterciennes me semblent à même de permettre à une génération déboussolée par les hérésies galopantes, la décadence des moeurs et la molesse du clergé de retrouver des bases saines pour encadrer un RP religieux de fidèles comme d'éclésiastiques.je vous livre les valeurs qui nous semblent importantes à mettre en exergue.

Les valeurs cisterciennes



Arrow Foi

l'engagement dans l'ordre est avant tout religieux. les cisterciens se doivent de respecter les textes fondamentaux, le dogme et la discipline de la Sainte Eglise Universelle Aristotélicienne ainsi que la hiérarchie vaticane et éviter de sombrer dans l'acédie. les rapports harmonieux avec les autres membres de notre clergé et le respect de ses supérieurs éclésiastiques sont fondamentaux.

Arrow Charité

c'est une valeur cistercienne fondamentale d'ailleurs reprise dans le titre de son texte fondateur : charte de la charité. l'égoïsme forcené et la recherche du seul profit sont à bannir. chacun agit dans ce domaine en âme et conscience. l'aide aux vagabonds perdus dans les méandres du jeu, l'offre d'un salaire supérieur au minimun légal à ses employés, la vente à des prix non prohibitifs de sa production et le refus d'une spéculation à outrance sont encouragés.

Arrow Historicité

l'ordre cistercien attache une importance capitale à l'historicité. Le principale rôle de l'ordre cistercien est d'assurer un respect relatif de l'Histoire dans les RRs. Cette protection de l'historicité est une fonction primordiale afin d'éviter les anachronismes dévalorisant l'atmosphère ludique des RR.

Arrow Exemplarité

le frère cistercien est tenu au respect d'un certain code d'honneur implicite. il se doit d'être un exemple pour les fidèles de par sa conduite. ce devoir d'exemplarité passe notament par le respect d'autrui, des lois régionales ou royales et le respect des voeux prononcés. cette recherche de perfection et d'intégrité est capitale pour l'ordre cistercien.


frère roger s'avance pied nu, vétu d'une vieille soutane de pénitence vers l'autel pendant que l'assitance récite une prière éloquente en ces jours troubles : celle à la mémoire de notre Saint fondateur des cisterciens Arnvald, Patron aristotélicien du tryptique Justice, Vérité et Intégrité.

Citation :
SAINT ARNVALD, tant que tu as vécu parmi nous
Tu as été l’avocat des pauvres,
Le magistrat impartial, sévère mais juste,
La Providence de tous les justiciables ;
Écoute aujourd’hui notre prière.

Obtiens nous d’aimer la justice comme tu l’as aimée.
Fais que nous sachions défendre nos droits,
En cherchant avant tout la réconciliation et la paix.
Pour que « justice soit rendue dans l’amour aristotélicien»,
Sans indulgence pour la culpabilité d’un ami ou d’un puissant.

Guide nous sur la chemin parsemé d’embûches de l’intégrité,
Capable de résister à l’attrait du pouvoir et des richesses,
Respectueux de la parole donnée et de l’idéal d’honneur chevaleresque,
Protège nous de la tentation de la facilité et de la créature sans nom.

Toi, le modèle du prélat humble,
Qui parcourais nos campagnes en quête de vérité
Bouleversant les foules par le feu de ta parole
Et le rayonnement de ta vie,
Obtiens à notre pays les hommes vrais il a besoin.

Saint Arnvald le justicier, priez pour nous,
Aide nous à concilier l’idéal du juste milieu aristotélicien
Avec ton exemple de quête de Justice, de Vérité et d’Intégrité


Que les fidèles qui désirent communier dans l'amitié aristotélicienne s'avancent ...



L'abbaye Saint Arnvald de Noirlac, siège de l'ordre cistercien vous ouvre ses portes avec joie car l'hospitalité n'est pas un vain mot pour notre communauté monastique. Je vous signale que l'oblat cistercien est un statut spécial sans voeu de célibat pour celui qui désire continuer à vivre dans le monde tout en ayant un mode de vie guidé par les valeurs Aristotélicienne. Notre hostellerie, notre bibliothèque sainte illinda et notre tout nouveau séminaire Saint Benoit sont à la disposition des visiteurs de notre abbaye. j'engage toutes les personnes tentées par un vrai RP religieux de qualité comme fidèles ou comme éclésiastique à rejoindre l'ordre cistercien sans hésiter. je me tiens à votre disposition pour infos

Par la grâce de Christos et d'Aristote, que Foi et Raison nous guident!


bénédiction et salutations ludiques à tous



HRP/ N'oubliez pas de prier hebdomadairement pour le salut de Saint-Arnvald, PAR ICI. /HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Dim 2 Sep - 19:37

Delvechior a écrit:
En nomini patri et fili et spiritu sancti! Delvechior s'agenouilla dans l'église pour demander bénédiction à Dieu pour son armée et pour lui même. Il demanda également au Très Saint Père de faire en sorte que sa demande de baptême soit acceptée aux dépends d'une longue attente de plusieurs mois.Amen

cloclo a écrit:
Clothilde s'avança dans la petite église qui, naguère, résonnait d'allégresse.

Qui avait vu le Baptême de son tendre Chevalier, puis le sien...

Elle s'agenouilla en prière.

Afin que l'Espoir ne me quitte...
Et que mon Jelode guérisse.


cloclo a écrit:
Clothilde quitta pour quelques instants seulement le chevet de son Chevalier pour se rendre dans la petite église.

Mais, incapable de formuler la moindre prière, elle s'effondra en larmes...



hermitpanet a écrit:
Hermi qui ne venait que rarement a l'eglise
Vint cette foi ci pour demander a dieu d'epargner ses ex compagnon et amis a la guerre


Je sait que je ne vies pas souvent vous voir n'y penser a vous mais vous avez toujours eté la quand j'en avait besoin alors je vous demande d'epargner mes amis a la guerre et de les faire revenir le plus vite possiblle !

Hermi s'appretait a sortir de l'eglise lorsque qu'il aperçut une petite fée en larme pas terre
Aors il alla vers elle car aucune fée ne doit etre malheureuse , meme personne ne le devrait ...

Delvechior a écrit:
Delv' vint prier quelques instants pour demander au Tout Puissant de protéger Clothilde dans la dure épreuve qu'elle a à surmonter.

cloclo a écrit:
Clothilde se retourna vers Herm et Delv' et les remercia chaleureusement de leur soutien.
Puis elle regagna le colombier où elle habitait actuellement.


cloclo a écrit:
Clo revint ce soir-là afin de prier pour les soldats qui se battent dans le Royaume afin d'assurer la paix aux habitants.

Elle laissa à Delv' un petit parchemin pour lui dire qu'un Prêtre serait bientôt nommé à Aurillac.
Il pourrait ainsi, comme il semblait le souhaiter, lui demander de lui accorder le Sacrement du Baptême.


cloclo a écrit:
En ce grand jour, son Eminence Ivrel, ainsi que le Père Foulke et les pélerins qui les accompagnaient,
honoraient Aurillac de leur présence.

Clothilde se rendit dans la petite église pour la leur rendre accueillante,
disposant deci-delà quelques bouquets de fleurs fraîchement cueillies.

Alden a écrit:
C'est avec un sentiment de bonheur et de fierté qu'Alden s'approcha de la porte de l'église.
Il glissa sa main dans sa poche et en sortit une clef. Il l'introduisit dans la serrure, et après un grincement, il la fit pivoter et ouvra les portes de l'église.

Il s'agenouilla à l'entrée, et fit un signe de croix, avant de se relever et d'avancer jusqu'a l'autel.
Sur son passage il alluma les quelques cierges qui restaient.

Le temps que ses yeux s'habituent à la luminosité ambiante, il prit un parchemin et un plume et commença à écrire:



Mes bien chers Frères et Sœurs,

C'est avec un immense plaisir que je vous annonce que votre église est de nouveau ouverte!

J'ai eu l'immense privilège d'être nommé curé de la paroisse d'Aurillac par Monseigneur Ivrel.

De ce fait je vous annonce qu'à partir d'aujourd'hui les offices seront à nouveau assurés les mercredi soir et dimanche matin.

De ce fait je compte sur vous pour y venir nombreux! N'oubliez pas que notre Seigneur nous observe.


Alden.


Après avoir rédigé ce message en plusieurs exemplaires, il sortit de l'église et alla les placer devant l'église, près du marcher, et devant la mairie.

Il fit aussi un détour par chez lui pour y ramasser quelques balais, pour commencer le dépoussiérage de l'église avant la messe de demain soir.



[hrp] j'organiserai d'ici peu un sondage afin de voir quelles sont les heures qui vous arrangent pour la messe du mercredi soir.[/hrp]

acar a écrit:
Acar poussa la porte de la foi, il y aperçut intra-muros un homme qu'il se pressa d'aller voir.

Genoux à terre : Mon père Alden, heureux de vous visiter, j'escorte le cardinal Ivrel, qui vient prêcher dans votre ville, présentant ainsi les sainctes reliques à vos paroissiens, je suis donc bien aise de vous rencontrer.

Céans, l'homme lui parut sympathique, il était un de ceux qui font avancer les choses, un de ceux qui ont façonné leur destin pour le bien des autres.

Alden a écrit:
Heureux de voir quelqu'un entrer dans l'église, il pose sa main sur lui

Je vous souhaite la bienvenue dans cette église, je suis content de voir que notre Cardinal soit bien escorté dans son pélerinage.

Je vous invite à venir à l'office qui aura lieu ici même demain.

Il laissa l'homme à ses prières, ensuite il retourna à la préparation de l'église pour l'office du lendemain.

cloclo a écrit:
Clothilde, heureuse que son village aie à nouveau un prêtre, s'empressa d'aller lui rendre visite.

Elle apporta au Père Alden quelques cierges "rescapés" de l'incendie de début 1455, afin qu'il puisse les bénir à nouveau pour l'office du lendemain.


Alden a écrit:
Alden prit les cierges, et les placa autour de l'autel. Il ne manqua pas de remercier Clothilde pour cette attention particulière.

L'église allait bientôt être prête pour l'office de ce soir.

Il placa à nouveau un mot devant l'église pour rappeler que la messe aurait lieue ce soir. (22heures: h française)

Alden a écrit:
L'heure de la messe approchant, alden acheva les derniers préparatifs pour la célébration de sa première messe...

Il prépara la présentation de l'autel, alluma les différents cierges dans l'église, et vérifia que tout était en ordre.

Il s'approcha de la corde permettant de faire sonner les cloches.

Après avoir défait le noeud, il commenca à faire sonner les cloches

Il ne manquait plus que les fidèles entrent et prennent part à l'office...

cloclo a écrit:
De Murat où elle était arrivée le matin même, Clothilde entendit sonner les cloches de Notre-Dame-aux-Neiges.

Son coeur tressaillit de bonheur de les entendre retentir à nouveau à cet instant précis !!
Le Père Alden se préparait sans doute à y célébrer sa première messe. Smile

Quelle joie de savoir que la petite église revivait enfin !
Quelle joie également de savoir que Delv' pourrait bientôt se faire baptiser, comme il en avait manifesté le désir.

Par la pensée, elle se joignit aux prières du Père Alden en cette merveilleuse soirée.

Alden a écrit:
La messe allait pouvoir commencer.
Alden s'approcha de l'autel, et souhaita d'abord la bienvenue aux personnes s'étant déplacés pour sa toute première messe dans son village.

D'une voix tremblante il commença :


Mes frères, mes soeurs:

Soyez les bienvenue dans cette église, et je vous remercie de vous être déplacés pour la célébration de cette première messe qui a lieu ici depuis bien longtemps.

Il marqua une petite pause, et fit un signe de croix avant de reprendre:

Nous allons commencer par la lecture d'un extrait du livre des Vertus: Chapitre II: la vie.

Citation :


... Et sur le monde, la vie prit une multitude de formes, des plus petites aux plus grandes.
Les végétaux s’emplissaient de la lumière des étoiles, couvrant ainsi le monde d’une couche de verdure.
Les animaux gambadaient ou voletaient entre les végétaux.
Ainsi, alors que Dieu semblait immobile, la vie se manifestait par un mouvement incessant.
En effet, Dieu, étant éternel, n’était pas soumis à ce besoin perpétuel de mobilité qui faisait que la vie était sans cesse en activité.
Il paraissait ainsi être immobile.
Mais c’est cette action ininterrompue que Dieu aimait par dessus tout observer dans Sa création...


Mes Frères et mes Soeurs,

Parfois nous pensons à tort que Dieu n'agit pas sur nous, mais au contraire ! il nous observe, il nous a créé…
En nous donnant la vie, il nous a donné l'occasion de bouger, de voyager, de rencontrer d'autres personnes, créatures.
Voila la raison pour laquelle nous devons nous aimer et nous respecter les uns les autres. Les rencontres et les échanges que nous pouvons réaliser grâce à Dieu sont un cadeau. Alors respectons le...


Après avoir invité les fidèles à se lever, ils firent un signe de croix.
Ensuite Alden prépara l'eucharistie.
Après avoir béni, et rompu le pain, Alden invita les fidèles à s'approcher de lui et à venir prendre le pain.


Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.

Maintenant récitons tous ensemble le CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Après un dernier signe de croix, il remercia les fidèles présents.

Mes amis, je vous remercie d'avoir participé à cette célébration.

Allez en paix, et j'espère vous revoir Dimanche.

Qu'Aristote vous guide.

Alden a écrit:
Alden fit sonner les cloches pour inviter les fidèles à participer à la messe diminicale.
Il s'approcha de l'autel, et souhaita d'abord la bienvenue aux personnes s'étant déplacés.
Ensuite il commença:


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit

Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec une grande joie que je vous reçois aujourd'hui dans notre belle église.
Nous allons directement enchainer à lire un extrait le Livre des Vertus.

Citation :


Dieu est la Matière Première à partir de laquelle tout est créé. La matière, l’énergie, le mouvement et le temps sont eux-même composés de Lui. Ceci fait que tout ce qui existe, ainsi que le Néant lui-même, fait partie de Lui. Il est aussi le Créateur de toutes choses. C’est Lui qui crée tout ce qui existe et lui donne sa forme et son contenu. Il est enfin le Très Haut, car Il est la cause même de l’existence de toutes choses, y compris du Néant.

De ce fait, Dieu sait tout, car le savoir même fait partie de Lui, est créé par Lui et trouve sa cause en Lui. On dit ainsi qu’Il est omniscient. De plus, Il est partout car, aussi loin que l’on aille, on se trouve toujours en Lui. On le qualifie donc d’omniprésent. Enfin, Il peut agir partout car, étant partout et sachant tout, rien ne peut entraver Son action.


Ce qui signifie que: Dieu a créé tout ce qui existe dans le monde: votre vie, et tout ce qui vous entoure: les animaux, les légumes, le maïs et les champs de blé que vous cultivez, la bière que vous buvez dans les tavernes.
Dieu est autour de nous, et Dieu est au courrant de toutes les actions que nous entreprenons .
Il nous accompagne et nous soutient dans tout ce que nous faisons.
Tachons de faire en sorte que vie soit la meilleure, pour lui rendre grâce, et pour le remercier de tout ce qu'il nous a donné.


Maintenant mes frères et soeurs, communions tous ensemble.

C'est alors qu'il prit le pain et le vin, après les avoir béni, il invita les fidèles à s'approcher de lui et à venir prendre le pain qu'il rompit.

Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.

Maintenant récitons tous ensemble le CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Après un dernier signe de croix, il remercia les fidèles présents.

Mes très chers amis, je vous remercie d'avoir participé à cette célébration. Je vous dis à mercredi.

Qu'Aristote vous guide…

Antonia a écrit:
Anna arriva un peu en retard à l'église pour assister à la messe, c'est alors qu'elle constata que l'église était vide, personne ne s'était déplacé, à part le père Alden, bien entendu. Elle s'assit donc au premier rang et suivit la messe.

Alden a écrit:
A la fin de l'office, Alden alla saluer Antonia et la remercia d'avoir participé à la messe.

D'un air déçu il retourna chez lui, triste qu'il n'y ait pas plus de monde présent.
Vu la longue absence de prêtre dans le village, il aurait cru que les villageois se déplaceraient en masse pour les différentes messes de la semaine...

cloclo a écrit:
Entendant sonner les cloches de sa chère église en ce dimanche matin, Clothilde s'unit par la prière au Père Alden.

Elle serait bientôt de retour à Aurillac, et attendait avec impatience de pouvoir assister de nouveau aux messes célébrées en Notre-Dame-aux-Neiges ! Smile

Tarmel a écrit:
Tarmel a assisté à la messe de ce dimanche et a apprécié de pouvoir à nouveau écouter la célébration.

Bravo père Alden, cela nous fait du bien à tous d'entendre à nouveau les discours religieux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Dim 2 Sep - 19:58

Alden a écrit:
Alden fit sonner les cloches pour inviter les fidèles à participer à la messe qui allait commencer dans quelques minutes.

Il s'approcha de l'autel fit un signe de croix, et remercia les personnes s'étant déplacés.

Il commença:


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit

Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec une grande joie que je vous reçois ce soir dans notre église.
Nous allons directement suivre avec la lecture d'un extrait le Livre des Vertus.

"Livre 1, partie II, chapitre 6: La punition"

Citation :


Les humains s’étaient tant abandonnés au péché que Dieu avait décidé de les punir. Mais la plupart d’entre eux ne comprenaient pas en quoi ils avaient fauté, tant avait été grand leur abandon au vice. Ils avaient tellement pris goût aux plaisirs de la vie qu’ils tremblaient à l’idée de la quitter. Nombre d’entre eux décida alors de fuir la ville maudite d’Oanylone. Mais la Créature Sans Nom trouva sept humains dont le goût pour le péché était si prononcé qu’ils en incarnaient chacun un.

Asmodée s’était abandonné à la gourmandise, Azazel à la luxure, Belial à l’orgueil, Lucifer à l’acédie, Belzébuth à l’avarice, Léviathan à la colère et Satan à l’envie. Suivant les conseils de la Créature Sans Nom, ils prêchèrent la rébellion contre Dieu, affirmant que seule la jalousie Le motivait dans sa décision de punir les humains. Ils ajoutaient qu'ils étaient faible et ne pourrait jamais mettre Sa menace à exécution. Nombre d’humains les écoutaient avec attention.

Sept humains avaient cependant compris quelle erreur ils avaient commis. Leur noms étaient Gabriel, Georges, Michel, Miguaël, Galadrielle, Sylphaël et Raphaëlle. Ils prêchèrent l’humilité, affirmant qu’il fallait accepter la punition pour se laver de ses péchés. Le discours de chacun témoignait des vertus qu’ils s’étaient mis à incarner. Gabriel faisait montre de tempérance, Georges d’amitié, Michel de justice, Miguaël de don de soi, Galadrielle de conservation, Sylphaël de plaisir et Raphaëlle de conviction. Seule une poignée d’humains était sensible à leurs paroles, mais la pureté de la foi de chacun d’entre eux valait le vice de cent pécheurs.


Mes Frères et mes Soeurs, je viens de vous rappeler les 7 grand pechés et les 7 grandes vertues présentes dans le monde. Lors d'une future messe, je vous décrirez ces pêchés en détail, pour que vous compreniez bien ce qu'il en est…


Après quelques instants de silence, Alden regarda les fidèles présents dans l'assemblée. Il prépara une coupe, avec du vin, ainsi que le pain.
Il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.


Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.

Maintenant récitons le CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Après un dernier signe de croix, il salua les fidèles s'étant déplacés pour la célébration de la messe.

Mes enfants, je vous remercie d'être venu à cette célébration. Je compte sur vous pour venir à la messe de Dimanche.


Qu'Aristote vous guide…

Antonia a écrit:
Anna était venue assister à la messe du Père Alden, comme dimanche dernier, l'église était vide. :?

Après la messe, elle alla parler au Père Alden, le remerciant de faire son possible pour Aurillac et tenta d'excuser l'attitude des aurillacois face à leur nouveau curé. :?

cloclo a écrit:
Le petit pigeon de Clothilde arriva de Murat, et vint déposer un parchemin en l'église.

Citation :
Mon Père,

Ces quelques lignes pour vous annoncer que je rentre cette nuit à Aurillac avec mon Fiancé et ma Soeur de coeur.
Vous pourrez compter sur ma présence à vos offices dès dimanche prochain.

Soyez remercié de votre dévouement pour notre village.

Clothilde.

IbnZiad a écrit:
Ibn entra dans le lieu saint s'assit aux cotés d'antonia pour écouter les sages paroles du sage curé

Etotsira a écrit:
Apres toutes ces histoires de soule....

Etotsira vint prendre (en retard certes) un peu de repos au frais, dans l'eglise sous la chaude voix du père alden.

Delvechior a écrit:
Delv' alla s'agenouiller devant la statue d'Aristote, en attendant le Père Alden. Il avait en effet une demande à lui faire , précieuse à ses yeux:


Mon Père, comme je vous l'avais fait savoir par pigeon, je désirerais me faire baptisé le plus tôt possible pour rentrer dans la grande maison de l'Eglise. Je viens vous voir pour savoir quand et comment voulez-vous procéder à cet acte religieux, qui compte beaucoup pour moi, et ma Fiançée, j'en suis sûr.[/i]

lullabyGrimwald a écrit:
Lullaby etait revenu de son entretien dans la nuit elle se leva assez tot et se dirigea vers l'eglise du village.
Arrivée devant la sainte batisse elle sourit et entra, elle chercha du regard le pere Alden et se risqua a un


Y a quelqu'un ?

n'entendant pas de reponse elle resta un moment assise dans l'eglise qui avait le merite de la proteger du vent glacial.

Alden a écrit:
Alden étant plongé dans ses pensées, et s'occupait de l'entretien de l'église, lorsque soudainement il fut ramené à la réalité lorsqu'il entendit quelqu'un parler.

Il chercha d'ou venait ce bruit, et s'apperçu que Lullaby était assise. Il acheva ce qu'il avait commencé avant de s'approcher d'elle.


Bonjour ma Fille, j'ai bien pris note de votre requête.
Je serai très heureux de vous baptiser en cette église... Il va falloir que nous nous arrangions pour trouver une date.
Une fois cette date fixée, je ferai l'annonce de votre baptême, pour que tout le monde puisse y assister.
Je vous enverai un courrier afin de vous expliquer les démarches à suivre.

Alden a écrit:
N'étant pas présent dans l'église lors de la visite de Delvechior, il apprit que ce dernier souhaitait le voir.

Alden se rendit dans son bureau, prit un parchemin et une plume et se mit à rédiger un courrier.

Il prit son pigeon, et lui accrocha la missive. Le pigeon s'envola et alla poser la lettre chez Delvechior

cloclo a écrit:
Clothilde vit un pigeon s'envoler de Notre-Dame-aux-Neiges en direction de chez son Fiancé. Smile

Elle sourit alors, songeant qu'il s'agissait sans doute de la réponse du Père Alden à la demande de Delv'. Une demande qui leur tenait fort à coeur à tous deux.


Elle entra dans l'église, se signa, et s'agenouilla en prière d'action de grâce pour remercier Aristote d'avoir mis Delv' sur son chemin.

Puis elle se dirigea vers la sacristie pour saluer et remercier le Père Alden.


lullabyGrimwald a écrit:
Lullaby se leva a la vue du pere Alden elle s'inclina et lui sourit


Bonjour messire alden , une date biensur ! mais si vous avez recu ma missive vous comprenez que je dois l'etre assez rapidement ....
Je suis disponible les mardi et jeudi soir si vous le pouvez biensur. Apres nous pouvons nous arranger... envoyez moi vos disponibilitées.
Je serais ravie d'etre baptisée par vous et par la suite d'assurer mon post ici. J'attends votre pigeon pour mettre en place cette celebration.


Lullaby sourit de plus belle au pere alden et s'inclina


je vais vous laisser a vos preparations et vous souhaites agreable journée.


Elle se retourna vivement et sortit de la belle eglise en souriant

Alden a écrit:
Alden fit sonner les cloches pour inviter les fidèles à participer à la messe qui allait bientôt avoir lieu.

Il s'approcha de l'autel fit un signe de croix, et remercia les personnes s'étant déplacés.

Il regarda les visages des quelques fidèles présents, et commença[i]

Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec bonheur que je vous reçois ce matin dans notre église.

Asseyez vous, et écoutez l'extrait du Livre des Vertus que je vais vous lire. Comme mercredi soir je vous ai parlé des 7 grand pechés et les 7 grandes vertues présentes dans le monde. Aujourd'hui je vais vous décrire ces pêchés:

"Livre 1, partie II, Chapitre 4, les pêchés".

Citation :


Les humains avaient découvert l’acédie. Ils avaient dédaigné l’amour de Dieu pour lui préférer les choses matérielles qu’Il avait créées. Ils avaient pris goût à une part du divin, en oubliant qu’il fallait aimer l’ensemble. Oane n’était plus là pour les guider, lui qui avait été le seul à comprendre ce qu’était l’amour du Très Haut. Maintenant seuls, privés de leur guide, les humains ne savaient plus différencier la vertu de l’erreur.

Certains se mirent alors à manger plus que la faim ne le leur demandait, y prenant un plaisir qui ne faisait que s’amplifier. Le goût sucré des fruits, la chaleur de la viande et l’ivresse de l’alcool prirent le pas sur les plaisirs simples de la vie. Il n’y avait plus la moindre place dans leurs plaisir pour la douce senteur des fleurs, ni pour la beauté des paysages. Ils en arrivèrent à un tel point que même les si nombreux fruits de leur labeur ne suffisaient plus à combler leurs envies.

C’est alors que la gourmandise brisa les liens qui unissaient les hommes et les femmes. Chacun gardait pour soi les fruits de son propre labeur et refusait de le partager. Le fort produisait plus, mangeait plus, buvait plus, et devenait plus fort encore. Le faible produisait moins, mangeait moins, buvait moins, et s’affaiblissait. La communauté des hommes et des femmes se divisait à cause de leur goût immodéré des choses matérielles, qui les conduisit à l’avarice.

Alors, l’homme et la femme se firent orgueilleux. Le fort se mit à mépriser le faible, qui ne pouvait pas se nourrir autant qu’il le souhaitait. Comme la Créature Sans Nom, ils pensaient maintenant que le rôle des forts était de dominer les faibles. Celle-ci vit donc que l’heure de sa revanche était venue. Elle se mut dans l’ombre et s’approcha alors de ceux qui étaient ainsi méprisés, car ils n’avaient plus assez pour se nourrir. Elle leur demanda: “Pourquoi vous laissez-vous faire ainsi, pourquoi ne pas renverser les rôles?”

Et le faible se mit à envier le fort. Le fort, satisfait de sa situation, ne voyait pas le faible se demander pourquoi il était moins bien loti que lui. La Créature Sans Nom exultait de joie, car elle sentait l’heure de sa gloire arriver. Elle murmura à l’oreille du faible et attisa son envie. La colère gronda dans le coeur du faible, qui se révoltait intérieurement contre cette injustice. Elle lui demanda pourquoi il liait ce sentiment dans son esprit et ne le laissait-il pas s’exprimer?

Alors, l’homme et la femme frappèrent leurs frères et leurs soeurs. Prenant couteau et hache en main, chacun frappa l’autre en une tempête de violence et de destruction. Ils venait d’inventer la guerre, qui atteignit son paroxysme lorsque chacun se mit à brûler la maison et à dévaster les champs de l’autre. La Créature Sans Nom vint à nouveau près de ceux qui l’écoutaient et leur dit que la violence et la haine leur permettrait dorénavant de dominer leur prochain.

L’homme prit alors la femme et la femme prit l’homme. Le fort abusa du faible et le faible subit le fort. Tous s’unirent en une orgie bestial de stupre et de violence. Leurs corps mêlés reflétaient les flammes des maisons qui brûlaient. La nourriture était dévorée, la boisson engloutie. Les paroles suaves encourageaient les gestes indécents. Une véritable orgie de débauche avait lieu. Et de l’amour de Dieu il ne fut plus question.

[i]Après cette longue lecture, Alden respira un petit peu, et observa les regards des fidèles. Il sourit et dit


Mes frères, et mes sœurs, vous avez entendu la liste de tous les pêchés, et comment ils se sont déroulés…
Je compte sur vous pour que vous les reteniez tous!
Je compte sur vous pour que vous fassiez tout pour ne pas faire de même!
Vivez tous en paix, en harmonie, respectez les autres, n'abusez pas des choses, ne profitez pas des autres.
Soyez bons envers vous ET envers les autres.

Il observa une minute de silence, et regarda les quelques fidèles étant arrivés en retard. Il se dit au moins ils sont venu…
ensuite il prépara une coupe, avec du vin, ainsi que du pain.
Il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.


Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.


Maintenant récitons le CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Il finirent en faisant un signe de croix, et béni les fidèles s'étant déplacés ce dimanche

Mes enfants, je vous remercie d'être venu, que la semaine soit bonne, et n'oubliez pas ce qui a été dit pendant cette messe…

Qu'Aristote vous guide…

cloclo a écrit:
Clothilde était très heureuse de pouvoir assister à la messe du Père Alden. Aristote leur avait envoyé en sa personne un Prêtre dont elle espérait qu'Aurillac allait se montrer digne.

Elle se recueillit et adressa une nouvelle prière d'action de grâce, remerciant Aristote d'avoir mis Delvechior sur son chemin.

Elle pria pour sa famille et ses amis, qui lui avaient prouvé dernièrement leur affection sincère.

Elle pria également pour les soldats qui, tout juste revenus d'Anjou, se préparaient à un nouveau départ, afin qu'Aristote les protège toujours, et que le nouveau conflit cesse le plus rapidement possible.
... et que son Fiancé ne se trouve point dans l'obligation d'y aller lui aussi...

Ladyemy a écrit:
Lady était un peu en retard, aussi entra-t-elle discrètement dans l'église, avant d'aller s'assoir à côté de sa Cloclo !
C'était sa première messe depuis son retour en ce bas monde, et le père Alden avait l'air d'assurer Very Happy

cloclo a écrit:
Clo sourit à sa soeur lorsqu'elle la vit la rejoindre. Elle n'avait que quelques minutes de retard, mais surtout elle était venue, c'était sans nul doute le plus important Wink


lullabyGrimwald a écrit:
Lulla entra discretement en retard comme a son habitude mais pas assez pour ne pas entendre la fin du serment.
Elle s'asseya au fond de l'eglise et sourit au pere Alden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Dim 2 Sep - 20:04

batflag a écrit:
Batflag arriva tout éssouflé et se glissa discrétement au rang arrière. Et entama le crédo.

Antonia a écrit:
Anna arriva très en retard à la messe, elle entra sans faire trop de bruits, se signa et alla s'assoir au dernier espérant être discrète.

Elle pria et remercia Aristote que Cerv soit guéri et bientôt de retour.

Alden a écrit:
une fois la messe terminée Alden alla salué les fidèles un par un, en les remerciant d'être venu.

Un sentiment de satisfaction commençait à naitre en lui, voyant que le nombre de fidèles augmentait petit à petit.

lullabyGrimwald a écrit:
Lullaby alla saluer le pere Alden

Bonjour et felicitations pour cette messe.

elle se pencha sur lui et lui dit

Je me suis inscrite, je vous envoit un pigeon...

Elle s'inclina face a Alden et sortit de l'eglise en saluant au passage Antonia

cloclo a écrit:
Lorsque la messe fut terminée, Clo aperçut sa Marraine, et alla l'embrasser. C'est alors qu'elle apprit la merveilleuse nouvelle de la guérison de son Père adoptif, son cher "Papounet" ! Very Happy

Elle exultait de joie tout autant que sa Marraine, et remercia Aristote de cette guérison !

Elle allait enfin pouvoir le retrouver ! Very Happy


Alden a écrit:
Alden fit sonner les cloches pour inviter les fidèles à participer à la messe qui allait commencer d'ici peu.

Il s'approcha de l'autel fit un signe de croix, et remercia les personnes présentes.

Il commença[i]

Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec bonheur que je vous reçois ce soir dans notre église.

Asseyez-vous.
Votre messe d'aujourd'hui sera un peu spéciale... en effet en l'honneur des fiancailles de Messire Delvechior, et Dame Clothilde, cette messe sera plus courte que d'habitude, ceci afin de vous permettre (et à moi même) d'aller assister à la petite fête qu'ils nous ont préparés.

Exceptionnellement, je ne réciterai pas d'extrait du livre des vertus.
Mais simplement un bénédiction.

Je vous invite tous à vous lever.

[i]Une fois que tout le monde fut debout, Alden récita une bénédiction pour les futurs fiancés.


Vous pouvez vous asseoir.

C'est un peu plus tard qu'il préparer la coupe et le vin, il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.

Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.


Récitons le CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Il finirent en faisant un signe de croix

Mes enfants, je vous remercie d'être venu, je ne vais pas vous retenir plus longtemps.
Soyez tout de même raisonable si vous vous rendez à la cérémonie ce soir. il fit un petit sourire
A dimanche.


Qu'Aristote vous guide…

batflag a écrit:
Etonné par le peu de monde présent, Batflag se signe, s'assied et écoute avec ferveur l'office du père Alden

Taniet a écrit:
Tani était arrivée en retard... Cela faisait un certain temps qu'elle n'était plus allée à la messe... Trop de chose l'avait préoccupée ces derniers temps...

Elle s'assit discrètement au fond de l'église... Et écouta le père Alden très attentivement...

Ladyemy a écrit:
Lady arriva en courant, freina pile à la porte de l'église, reprit un semblant de dignité, entra le rouge aux joues et s'assit discrètement pour écouter la fin de la messe !

hermitpanet a écrit:
rrrrrrrrrroooooooooooooooooooooooooooonnnnnn pichhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh roooooooooooooooooooo psssssssssssssssss

hermi tomba a la renverse après avoir entendu le son des cloches et le pere alden crier que la messe n'etait point un endroit pour dormir
Il prit son oreiller et couru vers la taverne

cloclo a écrit:
Clothilde s'était éclipsée quelques minutes de sa Soirée de Fiançailles pour se rendre à l'office.
Elle fut très touchée en entendant les paroles que le Père Alden adressait aux paroissiens. Elle savait que son Fiancé le serait également.

Elle pria Aristote afin qu'il les guide sur leur chemin, afin que ce chemin ne soit que Lumière.
Elle pria également pour son entourage, qui lui témoignait chaque jour une affection qui la rendait si heureuse.

Puis, encore plus discrètement qu'à son entrée, elle s'éclipsa ^^ pour rejoindre ses invités.



Delvechior a écrit:
Une fois Clo revenue à la soirée, c'était au tour de Delv' de se diriger quelques instants vers la maison du Seigneur pour prier. Il s'agenouilla, fit un signe de croix, et commença la prière tout en écoutant le Père Alden, à l'endroit meme où Clo s'était placée. Comme quoi, l'amour de ce jeune couple les guide sans cesse vers les meme lieux .
¨Puis, Delv' se retira de l'assistance discrétement pour regagner les convives .

Taniet a écrit:
Tani arriva de bon matin pour aller à la messe... Elle s'en voulait d'être arrivée en retrard la dernière fois... Elle s'installa tranquillement sur un banc et attendit que d'autres personnes arrivent... Ou que le père Alden commença la messe...

batflag a écrit:
Etonné par le peu de présence Batflag se signe, salue Taniet, s'assied et écoute avec ferveur l'office du père Alden

Alden a écrit:
les cloches sonnaient pour inviter les fidèles à venir à la messe qui allait commencer

Il s'approcha de l'autel fit un signe de croix, et salua les quelques fidèles déjà présents.


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec bonheur que je vous reçois ce matin dans notre église.

Asseyez vous, et écoutez un extrait du Livre des Vertus

Citation :
"Livre 1 partie II, chapitre 2 le travail"

Dieu avait ordonné aux hommes et aux femmes de travailler pour assurer leur subsistance. Ce dur labeur les éloignait ainsi de l’acédie. Et les hommes et les femmes savaient être inventifs, car Dieu les avait conçus ainsi. Ils récoltaient ce qu’Il avait placé pour eux dans la nature. Ils se mirent à contrôler ces ressources afin d’assurer leur subsistance et leur vie n’en fut que meilleure.

Ils prirent le blé qui poussait dans la nature et le cultivèrent dans leurs champs. Le meunier transforma le blé en farine dans son moulin. Le boulanger la cuisit dans son four pour faire le pain. Ils prirent le maïs qui poussait dans la nature et le cultivèrent dans leurs champs. Ils prirent les légumes qui poussaient dans la nature et les cultivèrent dans leurs potagers. Ils cueillirent les fruits qui se trouvaient dans certains arbres et purent ainsi s’en nourrir. Le plaisir apporté par les légumes et les fruits les rendait plus agréables à côtoyer.

De la mer, des rivières et des lacs, ils pêchèrent du poisson. Et leur intelligence s’en trouva grandie. Ils inventèrent la barque et les poissons se firent plus nombreux encore entre leurs mains. Parfois, certains d’entre eux se réveillaient un matin sous une barque. Ils priaient alors Dieu de ce cadeau. Ils élevèrent des vaches, des cochons et des moutons dans leur pâturage, prenant soin de ces créatures qui leur avait été confiées par Dieu. Ils les nourrirent et ces créatures devinrent plus grasses.

Vous voyez que c'est grâce au travail, qui nous a été imposé, je vous expliquerai les raisons de cela lors d'une autre messe.
Donc, même si le travail que nous devons produire est fatiguant, et pas toujours facile à effectuer, c'est quand même pour vivre que nous faisons cela, ainsi que pour nous améliorer physiquement et faire des travaux plus lourds, et nous améliorer mentalement, ceci afin d'effectuer des taches demandant plus de logique, ainsi que de faire des études.

il prépara une coupe, avec du vin, ainsi que du pain.
Il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.


Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.


Maintenant récitons le CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Ils finirent en faisant un signe de croix, il béni les fidèles présent

Mes enfants, je vous remercie d'être venu, que la semaine soit bonne, et n'oubliez pas ce qui a été dit pendant cette messe…

Qu'Aristote vous guide…

Antonia a écrit:
Anna arriva presque pas en retard à la messe, elle entra, se signa et alla s'assoir pour écouter la messe.

Elle espérait que son absence de mercredi ce soit pas trop vu. Embarassed

A la fin, elle alla remercier le père Alden pour cette messe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Dim 2 Sep - 20:08

lullabyGrimwald a écrit:
Lulla arriva en courant a la messe en retard comme d'ab ^^
elle se demanda qui avait dit que le dimanchee il fallait une messe
Elle entra se signa et se fit discrete pour entendre la fin du credo.

Tarmel a écrit:
Tarmel assista silencieusement à la messe.

Il fut très content d'écouter les sages paroles du curé.

cloclo a écrit:
Clo également avait assisté discrètement à la messe, car elle y était arrivée un peu en retard... mais tenait absolument à y assister tout de même.

Delvechior a écrit:
Delvechior était arrivé à la messe avec sa Clo, il était heureux d'écouter la Bonne Parole.

Alden a écrit:
Un parchemin fut accroché sur un panneau situé devant l'église, ainsi que d'autres exemplaires de ce parchemin à l'entrée de l'église.


Mes biens chers frères et sœurs,


C'est avec plaisir que je vous annonce que ce VENDREDI 6 AVRIL à 20H30 dans l'église Notre Dame aux Neiges; aura lieu la cérémonie donnée en l'honneur du BAPTEME de Messire DELVECHIOR.

cloclo a écrit:
Clo qui était venue faire une petite prière, aperçut le parchemin et en prit un exemplaire qu'elle serra sur son coeur, fort émue.

Je serai présente ! Bien évidemment ! Smile
... murmura-t-elle en souriant.

Delvechior a écrit:
Delv' se dirigeait vers l'église, lorsque , soudain, il fut surpris par les parchemins du Père Alden.

Quel honneur ai-je d'avoir mon bapteme de publié dans l'église Notre-Dame aux Neiges! Je ne m'attendais pas à cette publicité aux yeux de tout le monde.
J'espère que bon nombre de Fidèles seront présents.
Biensûr ma Clo^que tu seras présente, je compte sur toi, Mon Coeur.

Delvechior a écrit:
Delvechior entra dans l'église, se mit à genoux, et commença une prière pour pardonner les villageois qui avaient voté contre lui en tant que Loup-garou. Le Pardon, était pour lui une valeur omniprésente, peut etre trop d'ailleurs.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Alden a écrit:
Alden fit sonner les cloches pour inviter les fidèles à participer à la messe qui allait commencer d'ici quelques minutes.

Il s'approcha de l'autel fit un signe de croix, et salua les personnes s'étant déplacées.

Il commença:


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec plaisir que je vous reçois ce soir dans notre belle église.

Je vais effectuer la lecture d'un extrait du Livre des Vertus:

"Livre 1, partie II, chapitre 6: La punition"

Citation :


Le septième jour vint conclure la sentence divine dans un titanesque cataclysme. Dans un tremblement assourdissant, le sol s’ouvrit sous les pieds des rares à être restés en ville. Des flammes hautes comme une cathédrale vinrent les dévorer. Les bâtiments furent mis à bas, les pierres s’effondrant sur leurs habitants, et les flammes dévastaient tout. Bientôt, toute la cité fut engloutie dans les entrailles de la terre, ne laissant plus aucune trace de son existence.

Les sept incarnations du péchés furent punies par Dieu. Elles furent jetées dans la lune, vivant depuis une éternité de souffrances sous le titre de Princes-démons. Ceux qui les avaient écoutés subirent le même terrible sort, portant depuis le titre de démons. Leur amour du vice et leur haine de Dieu ne faisant que s’accroître au cour des siècles, ils prirent de plus en plus de malsain plaisir à pratiquer leur office. Et leur corps refléta peu à peu la noirceur et la bestialité de leur âme.

Mais Dieu vit que les sept purs, ainsi que leurs disciples, avaient prouvé que les humains étaient capables de repentance et d’humilité. Il les éleva dans le soleil et furent bénis par une éternité de bonheur au Paradis. Les sept purs furent appelés archanges et leurs disciples anges. Ils devaient seconder le Très Haut en aidant les humains, chaque fois que ce serait nécessaire, à combattre la tentation de la créature qu’Il n’avait pas nommée.


Mes Frères et mes Soeurs, précédemment je vous ai parlé des pêchés, ainsi que de leurs origine, maintenant nous venons de voir ce qui s'est produit lorsque Dieu en a eu assez de voir ce qu'il se passait.
Mais dans sa "colère" il a réussi à voir le bon qu'il restait encore parmi certains.
Tout cela pour dire que Dieu arrive toujours à distinguer ce que nous faisons, lorsque celles-ci sont mauvaises il se retourne contre nous, mais il peut également voir le bon, et dans ces cas là, il lui arrive de nous récompenser.
Ces récompenses peuvent prendre toutes sorte de formes différentes.


Après quelques secondes de silence et de calme, Alden regarda les fidèles présents. Il prépara une coupe, avec du vin, ainsi que le pain.
Il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.


Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.


Maintenant récitons le CREDO




Après un dernier signe de croix, il salua les fidèles s'étant déplacés pour la célébration de la messe.

Mes enfants, je vous remercie d'être venu à cette célébration.
N'oubliez pas que ce vendredi soir à 20h30, le baptême de messire Delvechior ici présent aura lieu en cette église.


Qu'Aristote vous guide…[/img]

cloclo a écrit:
Clo avait rejoint Delv' en cette église qui allait bientôt voir le Baptême de son Fiancé.
Elle se signa, puis alla s'agenouiller en prière à ses côtés.
Après avoir écouté les paroles si sages du Père Alden, elle s'unit à la prière en disant :

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

Amen.


Aurelien87 a écrit:
Aurélien entra dans l'église. Ce n'était pas dans ses habitudes, il avait plutot horreur de ces discours convenus, mais il avait entendu parler du baptème de Delv, et voulait en avoir le coeur net. Il trouva la petite église finalement assez jolie et bien calme. Il vit sur le panneau d'affichage la date du baptème de Delv. Il se dit que, meme s'il arrivait en retard car son champ le tiendrait occupé jusqu 'au moins 22h, il viendrait voir cette cérémonie.
Après avoir fait un tour de l'église aurélien repartit chez lui.

Antonia a écrit:
Antonia arriva à peu près à l'heure pour la messe. Elle entra dans l'église, se signa et alla s'assoir afin de suivre la messe du Père Alden.

Delvechior a écrit:
Delv' était heureux de vivre sa dernière messe en tant que "non baptisé". Sa Clo à coté de lui, il récita le credo puis écouta precher le Père Alden.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

Amen.

cloclo a écrit:
Le Grand Jour était arrivé : ce soir Delv' allait recevoir le Sacrement du Baptême ! Smile

Il avait averti Clo que la Cérémonie débuterait vers 21 heures, aussi songea-t-elle qu'elle avait le temps de passer déposer au Père Alden quelques fleurs pour décorer le Baptistère de Notre-Dame-aux-Neiges.



Elle en profita pour adresser à Aristote une petite prière pour son Fiancé, ainsi que pour leur entourage, et pour tous les villageois.
Des pensées d'Amour et de Paix animaient Clo, qui sortit en souriant de l'église pour aller se préparer.


Delvechior a écrit:
Delvechior était arrivé de bonne heur à l'église afin de se préparer avec le Père Alden à la cérémonie. En ce vendredi Saint, Delvechior était tout stressé, mais, heureusement qu'il savait compter sur Clo pour l'encourager.

Quel magnifique bouquet de la part de Clo!
Mon Père, je me tiens pret pour le Sacrement du Bapteme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Lun 3 Sep - 0:50

Alden a écrit:
Les cloches se mirent à sonner pour inviter les fidèles à venir assister au baptême de Messire Delvechior dans l'église notre dame aux neiges d'Aurillac.

Alden alla saluer Clo et Delvchior, il remerci Clo pour les fleurs et il alla les poser près du baptistère.
Ensuite il alla près de delvechior et lui demanda d'attendre encore un peu, que les fidèles arrivent.

Alden, laissa les deux fiancés côtes à côtes et, se placa à l'entrée de l'église, en attendant l'arrivée des fidèles

Delvechior a écrit:
Delvechior était tout fébrile de savoir que la cérémonie commencerait d'ici peu. Il confia sa joie à sa Clo.
Pendant ce temps là, les fidèles arrivaient à grand pas dans l'église, en saluant le Père Alden.

IbnZiad a écrit:
Ibn arriva et salua l'assemblée puis s'approcha de Delv' et lui dit : c'est un honneur d'etre ton parrain Wink

cloclo a écrit:

Visiblement très émue, Clo se tenait aux côtés de Delv'.

Elle lui sourit, et lui dit qu'elle était en Union de Prière avec lui en ce Grand Jour.

Clo était très heureuse du choix que Delv' avait fait de prendre pour Parrain Ibn, qui était un peu à l'origine de leur Rencontre, et pour Marraine Lady, la Soeur de Coeur de Clo.

hermitpanet a écrit:
Hermi arriva a l'eglise sans son oreiller et salua deja les personnes presente ainsi que le Père Alden ...

Ladyemy a écrit:
Lady, tout fière d'être marraine, arriva, presque pas en retard, mais elle avait mis du temps à trouver ce qu'elle voulait offrir à son filleul, à savoir... un assortiment d'instruments pour sa taverne (et autres sérénades 😉 ) :

Le traditionnel luth pour commencer :



Mais également un tambourin qui permettrait peut être à sa jolie fée de l'accompagner de sons de clochettes :



Et une flûte de Pan pour finir :




Mais pour l'heure il s'agissait d'accompagner le futur baptisé, secondée ou secondant le parrain son compère Very Happy au devant du père Alden (qu'elle salua au passage) et d'Aristote !
Elle fit un grand sourire aux deux fiancés.

Alden a écrit:
Alden laissa les portes entreouverte, et se dirigea vers le chœur, il s' arreta devant l'autel et après une génuflexion devant la croix, se retourna vers l'assemblée des fidèles.

Mes enfants, nous sommes réunis en ce jour pour célébrer le baptême de Delvechior.
Que cette célébration soit une fête pour vous tous.

Nous allons d'abord adresser une prière à Dieu, répétez après moi le CREDO :

Citation :
Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Delvechior mon fils, approche toi de l'autel

Delvechior a écrit:
Delvechior sauta au cou de sa marraine et de son parrain pour les remercier de leur présence si nécessaire pour cette cérémonie.
Il regarda avec émotion les cadeaux de Lady

On tentera de faire un concert dans ma taverne juste après le bapteme 😉

Delvechior a écrit:
La cérémonie commençait, le coeur de Delv' battait son plein!
Sérieusement concentré , Delv' répéta:


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

cloclo a écrit:
Toujours aussi émue, après avoir fait un gros bisou à Ibn et à Lady, Clo revint discrètement auprès de Delv' et récita également le Credo :

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN


Alden a écrit:
D'un ton calme et posé, Alden s'adressa à Delvechior en le regardant droit dans les yeux

Par ce sacrement Delvechior, tu renonces au péché, tu choisis de vivre selon les règles de notre sainte Eglise, tu choisis de t'abstenir de tout mal, et de te rapprocher de Dieu par la voie de l'amitié aristotélicienne.

Delvechior acceptes-tu cela ?
Acceptes-tu de prendre le chemin des Vertus ?

Delvechior a écrit:
Se tenant droit, face au Père Alden, et d'un ton solennel, Delvechior répondit:

Oui Mon Père, je renonce au péché, je choisis de vivre selon les règles de la sainte Eglise, je choisis de m'abstenir de tout mal, et de me rapprocher de Dieu par la voie de l'amitié aristotélicienne.

Antonia a écrit:
Anna arriva en retard, se faufila dans l'église, se signa et prit place discrètement au dernier rang pour ne pas plus déranger la cérémonie.

cloclo a écrit:
Clo sourit, heureuse que sa propre Marraine soit présente en ce grand soir.

Aurelien87 a écrit:
aurélien était resté au fond de l'église, pour ne pas déranger. Il était fier d'être arrivé au bras de la plus belle fille d'Aurillac, et maintenant qu'elle était dans le coeur, comme mairaine de Delv, il ne cessait de la dévorer des yeux, tant elle était radieuse dans sa superbe robe. C'est à peine si Aurélien entendait ce que racontait le curé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Lun 3 Sep - 0:54

Alden a écrit:
Alden s'approcha de Delvechior.
Il fit le signe de la croix sur le front de Delvechior avec de l'huile sainte.



Delvechior mon Fils, répète après moi le serment du baptême:


Delvechior a écrit:
Voyant l'assemblée, Delv' fit un petit clin d'oeil à Anna et Aurel qui venaient d'arriver. Puis il ajouta au Père Alden:

Ma lumière et mon salut,
C'est le Seigneur ! Honneur est pour moi d'entrer dans sa maison et de partager ses valeurs telles que Christos les a répandues sur Terre! Mon Père , je veux etre digne d'un Fidèle d'Aristote, c'est pourquoi je suis pret à suivre le chemin des vertus enseignées par notre Seigneur.

Delvechior a écrit:
Delv' se mit alors à preter serment à l'Eglise Aristotélicienne, le moment le plus solennel vint alors.

Je reconnais en Dieu le moteur du Monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu,
et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seule représentante sur Terre de l'Etre Divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection
près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu Tout Puissant.

cloclo a écrit:
Clo écoutait Delv' en totale harmonie avec lui en ce moment solennel.

Aurelien87 a écrit:
Aurélien écoutait attentivement la cérémonie. Il se disait que lady était baptisée et qu'elle aimerait peut être bien qu'il finisse par en faire autant. Il irait voir le curé un de ces jours pour lui en parler. Peut-être qu'il faisait des séances de rattrappage au catéchisme.

Alden a écrit:
La cérémonie touchait à sa fin

Mon Fils, maintenant je te baptise, au nom de Dieu, Christos, et Aristote: AMEN

après avoir béni Delvechior, Alden se tourna vers l'autel.

Dieu tout puissant entends mes paroles, à présent Delvechior est touché par ta grâce, donnes lui le courage de surmonter les épreuves de la vie et guide le sur le droit chemin.

Alden prit un cierge allumé, et le donna à Delvechior et dit:

Va en paix dans le monde et par ce symbole va dispenser la lumière et les paroles du Seigneur et d'Aristote.


Ensuite il lui remit aussi une médaille


Mon Fils: cette médaille représente ton baptême.


Alden invita alors Delvechior à s'approcher des registres paroissiaux.

Viens mon enfant, nous allons signer les registres et établir le certificat de baptême. Je l'enverrai dès demain par pigeon au Vatican pour leurs archives.


Alden remit le certificat de baptême à Delvechior ( http://www.dispositif.net/divers/rr/index.php?p=certificat&id=4333 )


je te laisse bien cher frère à ta joie d'avoir reçu ce sacrement et de faire partie maintenant d'une grande famille qui t'aime comme un enfant chéri.

Delvechior a écrit:
Aprés avoir signé le registre paroisial, Delvechior était heureux d'etre enfin baptisé! Quel bonheur pour lui de faire partie des Brebis d'Aristote et du Père Alden.
Il remercia le pretre pour cette magnifique cérémonie si touchante et lui promit d'y revenir bientot pour une autre d'un autre genre...

Tout joyeux, il proposa au Père Alden de suivre sa famille et ses amis dans sa taverne des Troubadours pour un bon et succulent repas préparé par sa Bien-Aimée Clothilde.

Aurelien87 a écrit:
La cérémonie était finie, et aurélien, même s'il n'osait l'avouer, avait grande envie d'aller le plus vite possible faire la fête..... Il prit Lady par le bras et lui dit:

Tu es la plus belle ...je t'aime allons faire la fête maintenant... heu.... Belle cérémonie non?

cloclo a écrit:
Clo sourit en voyant son Delv' arborer fièrement sa médaille, qu'elle avait demandé au Père Alden de faire graver de sa part.
.

Puis elle remercia à son tour le Père Alden pour cette superbe cérémonie

IbnZiad a écrit:
Ibn s'approcha de son filleul et lui dit:

Mes félicitations, voila, avant d’aller boire, un modeste présent qui j'espère te rappellera que tu devra protéger ta religion autant que la médaille te rappellera d'être un homme bien ...

Ibn lui remit le présent



Prends en soin mon filleul Smile

Alden a écrit:
Alden était à la fois heureux et ému, d'avoir célébré son premier baptême en tant que curé.
Il remercia tous les fidèles présents d'avoir participé à la cérémonie, et alla se poser à la sortie de l'église afin de les saluer un par un, avant de se rendre à la petite soirée organisée par Delvechior.

Cette cérémonie lui avait donné envie de boire, il avait la gorge seche

Delvechior a écrit:
C'est avec émerveillement que Delv' accepta les Présents de Clo et d'Ibn

Cette médaille, Ma Douce, je la porterai à jamais autour de mon cou, fier d'etre Fidèle parmi les Fidèles.
Quant à cette épée Ibn, elle me plait vraiment, c'est d'ailleurs très touchant de ta part. Je ne sais que dire face à un tel présent...En tout cas je te promet que cette épée ne sortira de son étui que pour défendre l'Eglise et combattre le Malin. Merci Ibn', merci Clo.

IbnZiad a écrit:
de rien mon ami c'est toujours un plaisir d'offrir

sur ce allons boire un coup, pere alden a l'air d'avoir soif !!!!!Wink

cloclo a écrit:
Clo sortit de l'église en compagnie de Delv' et de ses invités, le coeur tout ému.
Cette célébration avait une double signification, Clo le savait fort bien.
Non seulement elle marquait l'entrée de Delv' en l'Eglise d'Aristote, mais également, la possibilité pour lui "d'effectuer d'autres actes religieux nécessaires dans la vie de tout bon François". Smile

C'était donc vraiment un Sacrement riche en Symboles, que venait de recevoir Delv' en ce 6 Avril 1455.

batflag a écrit:
Batflag arriva en retard, confus d'avoir manqué la messe ces derniers temps. il se signa et prît place en attendant l'office du Père Alden.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 2:45

Antonia a écrit:
Anna arriva à l'église un peu moins en retard que d'habitude, elle entra se signa et remarqua seulement à ce moment-là que l'église était vide. Seul Batflag semblait attendre lui aussi la messe. Elle décida de rester là et patienter un peu en attendant l'arrivée du père Alden.

lullabyGrimwald a écrit:
Lulla arriva a l'eglise salua Anna se signa et vint s'assoir pres d'un pilier soutenant la voute. Elle observa en attendant les quelsques chapiteaux historiés.

Alden a écrit:
Alden s'approcha de l'autel, et souhaita d'abord la bienvenue aux personnes s'étant déplacés.
Ensuite il commença:


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec une grande joie que je vous reçois aujourd'hui.

Il récita une prière avec tous les fidèles présents.
Ensuite il prit le pain et le vin, et commenca la communion






Maintenant récitons tous ensemble le CREDO



Il acheva la cérémonie par une signe de croix,et salua les fidèles présents.

Qu'Aristote vous guide...

Désolé, mais je n'ai pas eu le temps de paufiné ma cérémonie: week-end très chargé...

cloclo a écrit:
Arrivée en retard, Clo se signa puis s'assit au fond de l'église pour se faire discrète, et assiter à l'Office.

batflag a écrit:
Batflag arrive tout éssouflé et remarque que l'église est vide. Il se signe et prend place en attendant l'arrivée du Père Alden

Tarmel a écrit:
Tarmel assiste à la messe de ce mercredi en étant sobre et bien sage Rolling Eyes

Delvechior a écrit:
Delvechior arriva précipitament à l'église pour entendre precher le Père Alden, qu'il salua en inclinant la tete après une génuflexion et un signe aristotélicien.

Il dit alors un credo dans sa tete



Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

Amen.

Alden a écrit:
Les cloches sonnaient pour inviter les fidèles à se rendre à la messe qui allait commencer d'ici quelques minutes.

Il s'approcha de l'autel fit un signe de croix, et salua les personnes s'étant déplacées.

Il commença:


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes bien chers frères et soeurs, c'est avec plaisir que je vous reçois ce soir dans notre belle église.

Je vais effectuer la lecture d'un extrait du Livre des Vertus:

"Livre I, chapitre I"


Citation :
…Dieu est supérieur à tout, y compris au Néant. Il n’a pas de commencement ni de fin. Il est donc l’Infini et l’Eternel. Il est l’Être Parfait, sur qui rien n’a de prise, rien ne peut agir, rien ne peut interférer. Il Lui suffit d’une simple pensée pour que quelque chose passe du Néant à l’Existence et d’une autre simple pensée pour que cela retourne de l’Existence au Néant. Tout Lui est donc possible et tout Lui doit donc son existence.

Dieu est la Matière Première à partir de laquelle tout est créé. La matière, l’énergie, le mouvement et le temps sont eux-même composés de Lui. Ceci fait que tout ce qui existe, ainsi que le Néant lui-même, fait partie de Lui. Il est aussi le Créateur de toutes choses. C’est Lui qui crée tout ce qui existe et lui donne sa forme et son contenu. Il est enfin le Très Haut, car Il est la cause même de l’existence de toutes choses, y compris du Néant.

De ce fait, Dieu sait tout, car le savoir même fait partie de Lui, est créé par Lui et trouve sa cause en Lui. On dit ainsi qu’Il est omniscient. De plus, Il est partout car, aussi loin que l’on aille, on se trouve toujours en Lui. On le qualifie donc d’omniprésent. Enfin, Il peut agir partout car, étant partout et sachant tout, rien ne peut entraver Son action….



Il marqua une pause, et regarda l'assemblée, ensuite il continua:

Mes frères, mes sœurs, comme je viens de vous le dire, Dieu sait tout, de ce fait, il sait tout ce que nous faisons, en bien comme en mal… si vous voulez qu'il soit "content" de vous et vous accorde une place la haut, tâchez de suivre tous les préceptes dictés par notre église.

Après une minute de silence, pour laisser le temps aux fidèles de réfléchir à ce qu'il venait de dire, il prépara une coupe, avec du vin, ainsi que le pain.
Il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.


Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.





Maintenant récitons le CREDO




Après un dernier signe de croix, il salua les fidèles s'étant déplacés pour la célébration de la messe.

Mes enfants, je vous remercie de vous être déplacés.


Qu'Aristote vous guide…

Etotsira a écrit:
Etotsira fait exceptionnellement un petit tour à l'eglise ce dimanche matin...

lullabyGrimwald a écrit:
Lulla arriva a temps pour entendre la fin du credo qu'elle recita elle se felicita de le connaitre par coeur encore faudrait'il travailler le debut Embarassed
Elle vint saluer Eto et le pere Alden a la fin de la messe

cloclo a écrit:
Clothilde avait suivi la messe aux côtés de Delv', et écouté avec attention les paroles du Père Alden.

Avant d'aller communier, elle avait récité le Credo avec les fidèles présents.


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

Amen.



cloclo a écrit:
L'air soucieux, Clo entra dans l'église.
Elle se signa et alla s'agenouiller.
Elle pria pour son ami Ibn, et pour CharloOo...
Elle pria ensuite pour Aurillac, pour le BA, et pour le Royaume tout entier...
La loi martiale venait d'être déclarée : qu'Aristote protège toutes les personnes prises dans la tourmente. En particulier les valeureux Soudards partis en mission, et ceux qui demeurent pour protéger leurs villages...
Qu'il éclaire les esprits des personnes qui détiennent les décisions, afin que la Paix revienne vite dans le Royaume...
Et puis elle pria pour son Delv' : que jamais Aristote ne l'éloigne d'elle...


Delvechior a écrit:
Delv' entra dans l'église et y aperçut sa Fiancée en train de prier en partie pour lui et l'Armée du BA.
Il alla près d'elle et la serra fort dans ses bras, non sans larmes aux yeux, comme pour annoncer que la loi martiale l'amènerait certainement à s'éloigner de sa Clo pendant quelques temps, pour défendre notre magnifique Duché.

cloclo a écrit:
Les mots semblaient inutiles... Entre Delv' et Clo, les regards suffisaient bien souvent...
Et ce soir-là, un regard suffit à confirmer les appréhensions de Clo... Son coeur amoureux avait bien ressenti le danger depuis ce matin...
Ses yeux s'embuèrent, pour la première fois depuis plusieurs semaines, la tristesse était à nouveau en elle... Mais elle tenta de rester digne, et sourit tendrement à son Fiancé, en lui disant :
Sortons d'ici, mon Coeur, allons marcher par les ruelles de notre village, en amoureux, main dans la main...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 2:50

Ivrel a écrit:
Childebert a écrit:
Citation :
A tous, fidèles de l'Eglise Aristotélicienne

C'est avec une grande émotion que je m'adresse aujourd'hui à vous.
En effet, beaucoup d'entre vous désire voir arrêter la guerre.
Nous nous sommes réunies à Tours son Eminence Anguillerusée, Monseigneur Savoie, Monseigneur JanDeBoheme, Monseigneur Gloth et moi même, afin de discuter comment nous pourrions agir pour retrouver la Paix dans notre archevêché. Les Comtes et Ducs n'ont même pas daignés répondent à notre invitation.
Le dernier jour de la Table Ronde, alors que nous cherchions encore une solution, Monseigneur Savoie nous apporta la réponse. Une solution toute simple qui vient de la diaconesse de Mayenne, Cléopitre.

Je demande à vous chers fidèles de l'Eglise Aristotélicienne qui refusez la guerre et de mettre en votre signature la lueur d'espoir.
Allumez cette bougie pour dire oui à la Paix.

http://img456.imageshack.us/img456/4508/bougies04bb1.gif

Childebert de Béarn dit le Digne
Archevêque de Tours


shekhina a écrit:
Moi Sheki je dis un grand OUIIIIIIIIII !!! à la paix ... 😉


benuss a écrit:
Pour l'instant je préfere voir la lueur d'espoir dans la formation de nos troupes. C'est par la guerre que la paix viendra, la paix nous l'avons déjà essayé et elle nous a ammené cette guerre.

Alden a écrit:
Les cloches se mirent à sonner, invitant les fidèles à rejoindre l'église pour la messe qui allait commencer.

Le père Alden se place à l'entrée de l'église pour acceuillir les fidèles qui arrivaient.
Il les salua un par un, les invitant à prendre place.

Il se dirigea vers l'autel fit un signe de croix et commença...



Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes frères et mes soeurs... C'est en ces moments difficiles que nous nous réunissons ce soir dans notre belle église.

exceptionnellement, je ne réciterai pas un extrait du livre des vertus:

Mais je vous invite à vous joindre à moi pour prier chacun pour nous, et nous adresser directement au seigneur pour que la paix soit rétablie au plus vite.


A ce moment là il invita tout le monde à se taire, et à commencer à prier.

Alden commença à réciter une prière pour la paix:


Citation :
Aristote, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Je ne cherche pas tant
à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant que l’on reçoit,
c’est en oubliant qu’on se retrouve soi-même,
c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
c’est en mourant que l’on ressuscite à la Vie.
Amen.


Après avoir dit sa prière, il regarda l'assemblée, certains attendaient déjà la suite, d'autre étaient toujours occupés à prier, il attenda encore un peu avant de préparer une coupe, avec du vin, ainsi que le pain.
Il béni le pain et le vin, et allait commencer la communion.



Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.





Maintenant récitons le CREDO




Avant de se quitter, je vous demande de ramasser une bougie avant de sortir, et de la placer à votre fenêtre, pour dire oui à la paix.

Allez en paix, et qu'Aristote vous guide...

Antonia a écrit:
Anna était arrivée à l'heure à la messe, vraiment besoin de prier, la guerre continuait de faire rage, les militaires partaient et même le BA était en état d'alerte.

Elle entra dans l'église, se signa, et s'assit au premier rang, pour le moment, les autres aurillacois n'étaient pas encore arrivés, mais elle se doutait qu'en ces temps, l'église ne resterait pas vide très longtemps.

Elle écouta le père Alden et se mit à prier pour la paix.

cloclo a écrit:
Clo était arrivée en retard à la messe, Après les "videurs", c'est ma "Speed Touch" qui m'a refusé tout accès à internet hier soir Sad
mais elle tenait à y assister tout de même. Encore davantage en ces temps de tourmente.
Elle était vraiment préoccupée par la situation actuelle, et venait prier pour les soldats du BA, et en particulier pour son Fiancé...

Elle alla s'asseoir aux côtés de sa Marraine, et pria avec ferveur, tout en répétant tout bas la prière du Père Alden.


Aristote, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Je ne cherche pas tant
à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant que l’on reçoit,
c’est en oubliant qu’on se retrouve soi-même,
c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
c’est en mourant que l’on ressuscite à la Vie.
Amen.


Après la messe, elle alla saluer le Père Alden, et prit un cierge.


Alden a écrit:
Le son des cloches de l'église, se faisait entendre dans tous le village. Il était temps pour les habitants de se rendre à la messe de la mi-semaine.

Alden se placait à l'entrée de l'église, attendant l'arrivée des fidèles.
Une fois les fidèles arrivés, Alden se dirigeait vers l'autel, il se signa et commença la messe...


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes frères mes Soeurs, je vous souhaite la bienvenue dans notre église.

Il y eut quelques fidèles arrivant en retard, il marqua une petite pause, les laissant s'installer et continua son sermont

J'ai pu remarquer ces derniers jours une certaine agitation dans le village, des personnes lançant des rumeurs, où essayant faire passer son profit avant tout.

Sachez que notre Seigneur n'apprécie pas ce genre de comportements, Je vous l'ai déjà dit lors de mes sermons précédents.
Dieu est courrant de toutes nos actions.
Il ne le montre pas mais il peut très bien agir sans prévenir, que l'on ai fait du bien autour de nous ou bien le contraire.
De plus en effectuant des choses qui ne sont pas en accord avec les préceptes du Livre des Vertus, vous n'aurez pas votre place auprès de lui au paradis...

Il s'arrêta, laissant le temps aux gens présent de refléchir à ce qu'il venait de dire. Ensuite il préparaune coupe, avec du vin, ainsi que le pain.
Il béni le pain et le vin, et allait commencer la communion.



Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.




Maintenant récitons le CREDO




Il salua l'assemble, effectua un dernier signe de croix, et se placa à la sortie, pour saluer les fidèles un à un.

Qu'Aristote vous Guide

Tarmel a écrit:
Tarmel arriva à la messe et s'installa pour être bien attentif.

Tarmel pria.

batflag a écrit:
Batflag tout confus d'être arrivé en retard se signe et s'assied discrètement au fond de l'église pour écouter avec ferveur les Saintes Paroles du Père Alden

Antonia a écrit:
Anna arriva en retard à la messe, mais elle arriva.

Elle entra, se signa et alla vite s'assoir pour suivre la fin.

cloclo a écrit:
Retenue plus tard que prévu dans son bureau du Comité des Fêtes ducal, Clo arriva légèrement en retard elle aussi à l'office de ce mercredi... :?
Mais elle avait promis au Père Alden d'être présente, et elle tenait à respecter sa promesse !!

Elle entra, se signa, et alla s'asseoir à côté de sa marraine pour écouter les paroles du Père Alden.


cloclo a écrit:
En ce dimanche matin, Clo arriva la première à l'église pour assister à la Messe Dominicale.

Elle se signa, et alla s'asseoir au premier rang, en attendant l'arrivée du Père Alden et des fidèles paroissiens Aurillacois.



batflag a écrit:
Batflag arrive pour assister à l'office.

Il se signe, s'assied au premier rang en saluant Dame Cloclo.

IbnZiad a écrit:
Ibn arriva a l'église et s'assit à coté de ses amis

Alden a écrit:
Il était tard, et les cloches sonnaient dans tout le village, rappelant aux villageois que la messe allait commencer dans quelques instants…

Alden attendait que les fidèles arrivent, il se plaça devant l'autel, et regarda les paroissiens entrer dans l'église.


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes frères, mes Sœurs, bienvenue à vous, même à cette heure tardive vous vous déplacer pour assister à la messe dans votre belle église d'Aurillac.

Maintenant prions

Citation :
Heureux est l'homme qui n'entre pas au conseil des méchants,
Qui ne suit pas le chemin des pécheurs
Ne siège pas avec ceux qui ricanent
Mais se plaît dans la loi du Seigneur
Et murmure sa loi jour et nuit.

Il est comme un arbre
Planté près d'un ruisseau,
Qui donne un fruit en son temps
Et jamais son feuillage ne meurt;
Tout ce qu'il entreprend reussira,
Tel n'est pas le sort des méchants.

Mais il sont comme la paille balayée par le vent:
Au jugement, les méchants ne se lèveront pas
Ni les pécheurs, au rassemblement des justes,
mais le chemin des méchants se perdra.

Il marqua une pause avant de poursuivre:

mes enfants, le deuxième couplet de cette prière, compare l'homme à un arbre au bord de l'eau. Cette comparaison est particulièrement parlante et synonyme de vie, dans un pays sec. Etre près de l'eau d'une rivière sera synonyme de fécondité.

Dans la dernière partie ou je dis "comme la paille balayée par le vent", souligne la légèreté de celui qui n'a pas de poids.
A rapprocher de la gloire de Dieu qui signifie justement avoir du poids.
La gloire de Dieu se communique au juste, celui qui est ajusté pour lui donner poids et fécondité.

Maintenant mes frères et sœurs, je vous invite à réfléchir à quelles expériences cela fait-il écho dans votre vie?

pendant ce temps Alden se prépara pour la communion



Maintenant récitons le CREDO




Je ne vais pas vous retenir plus longtemps, et je vous laisse retourner à vos occupations.
Je compte sur vous pour vous voir ce dimanche.

Qu'Aristote vous guide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 2:56

batflag a écrit:
Batflag tout confus d'être arrivé en retard se signe et s'assied discrètement au fond de l'église pour écouter avec ferveur les Saintes Paroles du Père Alden

Antonia a écrit:
Arriva à l'église en retard comme à son habitude.

Elle entra, se signa, puis alla s'assoir pour écouter la fin de la messe du Père Alden.

Æternitæ a écrit:
Passe par là et voit de la lumière, alors vient voir à quoi ressemble une messe Very Happy
Pfiou, déjà fini ? Il était moins une alors Laughing

Nea a écrit:
Il était tard quand Néa prit la décision de prendre le chemin menant jusqu’à l’Eglise du village.
Jadis, elle n’aurait même pas eu cette idée, et encore moins l’envie. Mais les temps changent.
La jeune femme soupira et, de nouveau, elle pensa à son ami Dark.


« Mon cher Dark…, mon frère de cœur comme tu le disais…tu me manques ! murmura-t-elle tout haut.

Dark, ou plutôt Monseigneur DarkKevin, évêque d'Angoulême, lui avait redonné confiance en l’Eglise.

Néa arriva devant la maison de Dieu. Elle leva les yeux au ciel où quelques étoiles brillaient déjà, et sourit. Elle prit la décision d’aller à la messe dès que possible. Elle n’entra pas à l’intérieur de l’église mais s’agenouilla , là devant cette porte.« Merci » prononça-t-elle simplement.
Néa repartit aussi discrètement qu’elle était venue.

Laveugle a écrit:
Gabriel, sa fidèle canne à la main, se dirigea vers le bourdonnement des cloches. Arrivé à l'intérieur de l'Eglise, ses yeux laiteux semblèrent chercher quelqu'un - ou quelque chose - du regard

batflag a écrit:
Batflag arrive et ne voit personne, il se signe et s'assied discrètement au fond de l'église pour écouter avec ferveur les Saintes Paroles du Père Alden

Alden a écrit:
Alden fit sonner les cloches de l'église, et alla saluer Batflag qui était déjà présent. Ensuite il se dirigea vers l'autel, où il attendit que les autres fidèles arrivent avant de commencer...

Nea a écrit:
Néa entendit les cloches sonner. Elle était déjà en route pour l'église. Une fois arrivée devant l'église, elle entra, fit le signe de croix et regarda autour d'elle. Elle aperçut un villageois, mais préféra se placer discrètement au fond de l'Eglise.
Néa se mit à se reccueillir en attendant le début de la messe.

Alden a écrit:
Une fois que les fidèles se furent installés, il débuta son office

Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes frères, mes Sœurs, soyez les bienvenue dans cette église.

Il fit un signe de croix et commença la prière du jour

Citation :
Combien de temps Seigneur vas-tu m'oublier
Combien de temps, me cacher ton visage?
Combien de temps, aurai-je l'âme en peine
Et le cœur attristé chaque jour?
Combien de temps, mon ennemi sera-t-il le plus fort?

Regarde, réponds-moi , Seigneur mon Dieu
Donne la lumière à mes yeux,
Garde moi du sommeil de la mort,
Que l'adversaire ne crie pas victoire,
Que l'ennemi n'ait pas la joie de ma défaite

Moi, je prends appui sur ton amour,
Que mon cœur ait la joie de ton salut
Je chanterai le Seigneur pour le bien qu'il m'a fait.


Après avoir récité cette prière, il marqua une pause, le temps de reprendre son souffle et observa certains regards un peu étonné du choix de cette prière…

Malgré son aspect, cette prière est un appel confiant adressé à Dieu par un homme ou une femme confronté à des adversaires plus fort que lui ou elle.

Au début le cœur de la personne est triste, et se termine par une demande de la "vraie" joie, celle qui vient de Dieu.

Dans cette prière; trois demande sont adressées à Dieu:
Un don pour que ses yeux soient illuminés
Une protection contre la mort
Une demande par rapport à ses opposants.

Par la suite Alden se prépara pour la communion



et maintenant récitons le CREDO




Il fit un dernier signe de croix, et salua les fidèles présents. Je vous souhaite un bon dimanche à tous.

Qu'Aristote vous guide.

IbnZiad a écrit:
Amen

Laveugle a écrit:
Gabriel se leva, se signa et murmura un indisible "amen". Puis, en balayant le passage de sa canne, il se dirigea ves l'hôtel et dit au curé, qu'il avait reconnu grâce à son odeur particulière

Bonjour, mon Père. Je me nomme Gabriel. Je viens d'arriver à Aurillac et j'aurai bien beoin de vos conseils pour m'intégrer au mieux dans le village

Alden a écrit:
Alden vit l'aveugle s'approcher de lui, et lui rendit son bonjour,

Enchanté de vous connaître, et jevous souhaite la bienvenue à Aurillac.
Sachez que ma porte est toujours ouverte, et si vous avez besoin de moi, vous pouvez m'envoyer un messager, je ferai de mon mieux pour vous aider.

Laveugle a écrit:
Gabriel s'inclina légèrement devant le curé pour lui prouver sa reconnaissance

Je vous remercie infiniment, mon Père. Je trouverai toujours le chemin de votre office.

sans attendre, Gabriel se retourna et quitta l'Eglise avec lenteur

Nea a écrit:
Néa avait écouté la prière choisie par le curé avec attention. Après un moment de réflexion quant à son interprétation, elle se signa mais n'alla pas communier. Malgré sa réconciliation avec l'Eglise, la jeune femme n'était toujours pas baptisée.
A la fin de l'office, Néa alla rejoindre le curé afin de se présenter.


Mon Père, je suis Néa, nouvellement installée au village. Le choix de votre prière était intéressant et transcrit ce que je ressens bien souvent. Merci pour cette messe.

Néa sortit de l'église en jetant un dernier regard aux villageois encore présents.

Alden a écrit:
Alden, salua Nea, et lui souhaita la bienvenue dans le village, et la remercie egallement d'être venue à la messe.

Cela fait toujours plaisir de voir des nouvelles têtes, même si elles se trouvent presque toutes dans le fond de l'église.
Si vous vous approchiez tous un petit peu, je devrai parler moins fort et cela ferait du bien à ma gorge

Il sourit ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 3:00

Alden a écrit:
Les cloches sonnèrent, annoncant le début de la messe.
Alden fit un signe de croix et se placa devant l'autel en attendant l'arrivée des fidèles...


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes frères, mes Sœurs, soyez les bienvenue dans cette église.


commençons immédiatement à réciter une prière:

Citation :
Seigneur autant que j'ai pu
Autant que tu m'en as donné la force
Je t'ai cherché
Et j'ai voulu avoir l'intelligence
de ce que je crois
Et j'ai beaucoup discuté
Et j'ai peiné.

Seigneur, mon Dieu
Mon unique espérance
Exauce-moi
Ne permets pas que je me lasse de te chercher
Mais mets-moi au coeur
Un désir plus ardent de te chercher.

Me voici devant Toi
avec ma force et ma faiblesse
Soutiens l'une, guéris l'autre.
Devant Toi est ma science et mon ignorance.
Que je me souvienne de Toi.
Que je te comprenne.
Que je t'aime.


Après avoir récité la prière, il marqua une pause et enchaina

Mes frères mes soeurs, rien de tel qu'une prière nous rappelant que nous pouvons toujours nous adresser à Dieu, si l'on croit vraiment en lui, nous sommes sûr qu'il nous remarquera et nous accordera une place auprès de lui.

Dans l'espoir comme dans le désepoir on peut toujours se tourner vers lui...

Alden invita les fidèles à participer à la communion




et maintenant récitons le CREDO





Il fit un dernier signe de croix, et salua les fidèles présents.


Je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout, je vous souhaite une agréable soirée.


Qu'Aristote vous guide.

batflag a écrit:
Batflag arrive avec un peu de retard et ne voit personne, il se signe et s'assied discrètement au fond de l'église pour écouter avec ferveur les Saintes Paroles du Père Alden qui vient de commencer la messe.

Antonia a écrit:
Anna arriva à la messe, à l'heure pour une fois.

Elle entra dans la petite église, se signa et alla s'assoir au premier rang, adressa un sourire à Batflag qui était déjà présent.

Lorsqu'il s'assit, elle crut voir dans le regard du père Alden comme un reproche pour son absence de dimanche, un peu gênée, elle décida qu'elle irait s'excuser à la fin de la messe.

Pour le moment, elle se concentra sur les paroles du père, les prières et le recueillement. Elle eut une pensée pour un ami qui venait de rejoindre Aristote et dont l'humeur et les paroles toujours justes lui manqueraient beaucoup

IbnZiad a écrit:
Oh miracle !!!!!!!!!!!!
Ibn est arrivé avec seulement une demi heure de retard a la messe

CERVENTESS a écrit:
CERV alla prier la n été pas son habitude mé pour 1 fois
il priat et genoux a terre louat dieu

batflag a écrit:
Pour une fois, Batflag n'est pas en retard. Il se signe et s'assied au premier rang , suite à la requête du Père Alden qui en a assez de devoir s'égosiller pour les ouailles qui s'installent régulièrement au fond de l'église.

IbnZiad a écrit:
Ibn arriva dans le lieu saint, et s'installa. Il salua bat qui était le seul présent .... il se dit : "mais où sont passés les autres?"

Antonia a écrit:
Anna arriva à son tour à la messe. Elle entra dans l'église, se signa et alla s'asseoir au deuxième rang, comme cela elle n'était pas devant, pas très envie d'être devant ce matin-là, ni au fond pour ne pas forcer le Père Alden à crier.

Elle attendit patiemment le début de la messe et l'arrivée du Père.

Alden a écrit:
Alden arriva dans l'église et les paroissiens étaient déjà présent... il fut vraiment surpris.

Il se signa et commença la messe:


Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes frères, mes Sœurs, soyez les bienvenue dans cette église.
De plus je vois que vous ne vous mettez plus dans le fond de l'église, je vous remercie de penser à ma voix.
il sourit

Commençons de ce pas par la prière


Citation :
Je bénirai le seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le seigneur
que les pauvres m'entendent et soient en fête.

Magnifiez avec moi le seigneur
exaltons tous ensemble son nom
je cherche le seigneur, il me répond
de toutes mes frayeurs il me délivre:

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni troubel au visage.
Un pauvre crie, le seigneur entend
il le sauve de toutes ses angoises.

L'ange du seigneur camps à l'entour
pour libérer ceux qui le craignent.
Gouter et voyez: le seigneur est bon
heureux qui trouve en lui son refuge

Saint du Seigneur, adorez le
rien ne manque à ceux qui le craignet.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim
qui cherche le seigneur ne manquera d'aucun bien.


Il s'arreta, et enchaîne de suite vers les explications de cette prière:

Cette prière est une invitation à entrer dans la bénédiction et le bonheur.

Ceci est une prière personnelle, qui cherche aussi à associer le plus grand nombre à sa louagne; tout le monde, y est convié...

Par la suite, Alden invita les fidèles à participer à la communion






Et maintenant récitons le CREDO





[i]Il fit un dernier signe de croix, et libéra les fidèles.

Je vous remercie d'être venu, et je vous souhaite à tous un très bon dimanche.

mimi57 a écrit:
mimi57 s'agenouilla

cloclo a écrit:
Clo arriva en retard à l'église... Embarassed aussi, s'assit-elle au fond après s'être signée.
Elle écouta l'office, alla communier, puis récita le Credo.

Elle pria pour son entourage proche, afin que la Lumière Divine les éclaire...
Elle paraissait très préoccupée, malgré le bonheur immense que lui offrait quotidiennement son Fiancé.


batflag a écrit:
Batflag arrive et constate qu'il est seul . Il se signe et s'assied au premier rang , suite à la requête du Père Alden qui en a assez de devoir s'égosiller pour les ouailles qui s'installent régulièrement au fond de l'église. Le Père Alden commence l'office dans une église quasiment vide.

hermitpanet a écrit:
Hermi arriva a l'elise juste derriere le sieur batflag , se signe et vint s'installer a l'avant pour une fois attendant les paroles du Père Alden

Antonia a écrit:
Pour une fois, Antonia arriva à l'heure à la messe, elle entra dans l'église, se signa et alla s'assoir devant.

Il n'y avait pour le moment que Batflag et Hermit présents, même le père semblait en retard, elle resta là à attendre l'arrivée du père Alden et le début de la messe.

batflag a écrit:
Avec beaucoup d'avance, Batflag pénêtre dans l'église déserte. Il se signe, s'assied au premier rang, se recueillant et méditant en attendant le début de l'office du Père Alden

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 3:05

cloclo a écrit:
Clothilde arriva à son tour, se signa et alla également au premier rang, où elle salua Batflag avant de s'asseoir.

Elle se recueillit en attendant le début de la messe, rendant grâce à Aristote d'avoir mis sur sa route des amis fidèles, une famille affectueuse, et un Fiancé merveilleux !!

Elle espérait d'ailleurs pouvoir s'entretenir quelques instants avec le Père Alden, à l'issue de l'office, afin qu'il lui confirme la date dont il avait parlé à Delv' !! Very Happy


Alden a écrit:
Alden plaça une affiche à l'entrée de l'église afin d'attirer l'attention des fidèles

Citation :

AVIS

Mes Frères, mes Soeurs,

Avis à tous les citoyens, qui ont été baptisé, où son mariés, de me faire parvenir par courrier, la date à laquelle la cérémonie à eu lieu.
En effet les archives de l'église n'étant plus accessible pour le moment, notre Evêque tente de rassembler ces dates, afin de pouvoir réorganiser ces archives.

Une fois ces dates en ma possession je les transmettrai à notre Evêque.

Je vous remercie d'avance.

Alden

PS: j'ai déjà transmis la date du baptême de messire Delvechior.





[HRP ON]

Comme je l'ai annoncé sur le panneau de l'église, pour des raisons IRL, je ne vais pas pouvoir assurer les messes sur le forum de ce dimanche, ainsi que de mercredi prochain. (période d'examens oblige, je n'ai pas bcp de temps à consacrer à mon rôle de curé)

Veuillez m'en excuser.


[HRP OFF]

cloclo a écrit:
Le Grand Jour était arrivé !!

Clothilde vint afficher un parchemin sur la porte de l'Eglise, indiquant l'heure de son Mariage avec Delvechior !! Very Happy



cloclo a écrit:
En début de soirée, Clo se rendit à Notre-Dame-aux-Neiges, la petite église de son cher village. Smile

Là où avaient été célébrés son baptême et celui de Delv', là où dans quelques heures allait se dérouler leur Cérémonie Nuptiale !! Very Happy

Elle disposa un bouquet au centre de l'église




Puis alluma côte à côte deux cierges qui illumineraient son Mariage avec Delv' :
Symbole de leurs deux Coeurs qui allaient s'unir pour ne former qu'Un,
Symbole de la Flamme de leur Amour qui brûlerait éternellement.

Elle fit une petite prière d'action de grâce pour remercier Aristote d'avoir mis sur sa route son merveilleux Fiancé, puis repartit vite chez elle pour finir de se préparer.



IbnZiad a écrit:
Ibn arriva dans le lieu saint, il prit place auemier rang en attendant les autres invités...

il esperait faire un bon temoin...




[HRp] : je ne pourrais être présent à cause de mes examens, j'ai beaucoup à réviser,
je m'en excuse encore une fois, bonne soirée à tous 😉 [/HRp]

Ladyemy a écrit:
Lady arriva en avance (pour une fois) devant l'église, pour ne pas rater l'arrivée de sa grande soeur et son filleul. Comme elle était heureuse pour eux ! La soirée promettait d'être belle, déjà des étoiles s'allumaient dans un ciel qui s'annonçait clair...

cloclo a écrit:

Ibn, le Parrain et Témoin de Delv', ainsi que Lady, la Soeur de Clo et Marraine de Delv', étaient arrivés les premiers.

Cerventes, le "Papounet" de Clothilde attendait sa Fille en souriant et en lui tendant son bras pour la conduire à l'autel :


Alden a écrit:
Les cloches de l'église se mirent à sonner.

Alden attendait, sur le parvis, que tout le monde rentre dans l'église.
Certaines personnes étaient deja arrivées, Alden les avait salué et invité à deja prendre place à l'intérieur.

Il allait encore attendre quelques instant avant de rentrer et d'attendre l'arrivée des principaux intéressés.

Antonia a écrit:
Anna arriva à son tour, elle avait finit sa robe à la dernière minute, comme d'habitude...



Elle entra dans l'église et rejoignit Ibn, au premier rang, prenant sa place de témoin.

Delvechior a écrit:
Delv' arriva en l'église Notre Dame les yeux luisants, l'esprit perturbé, le corps tremblant d'Amour! Il se préparait à assister à son plus beau jour de sa vie, celui de son Mariage!!!!!!!!!!!!!Il salua les premiers arrivés et se dirigea vers le Père Alden pour suivre ses consignes...

Alden a écrit:
Alden se décida à entrer dans l'église, il salua les personnes présentes, en remontant vers l'autel.

Il se placa derrière l'autel, et attendait que les autres invités arrivent, ainsi que les 2 mariés.

Il attendit que Delvechior arrive en premier lieu, afin d'attendre sa fiancée au pied de l'autel.

oya a écrit:
Oya s'était mise en route des qu'elle avait eu l'invitation de Dame Cloclo..

Barbu resterait superviser les travaux a Roannes, et garderait un oeil sur leur fils..

Après quelques jours de chevauchée, elle arriva a Aurillac, trouvant une taverne pouvant l'accueillir elle, et ses gens d'armes, elle se lava rapidement, revêtit la belle robe qu'elle avait amené et couru vers l'église, espérant ne pas être en retard..

Alden a écrit:
Alden sourit en voyant arriver Delvechior,

Il remarqua son visage assez pâle... et lui dit discretement


Ca va aller, ne t'en fais pas

Il regarda ses beaux habits, et se dit qu'il avait eu bon gout.

Delvechior, peux tu me donner les alliances afin de pouvoir les bénir...

Il termina sa phrase en chuchottant :
J'espère que tu ne les a pas oublié
Il fit un clin d'oeil

cloclo a écrit:
Clo arriva alors, en Robe tissée d'Or et bordée d'Hermine, à son cou la colombe d'or que lui avait offerte son Delv'.


Elle était submergée par l'émotion!!
Le plus beau jour de sa vie était arrivé!! Elle allait se marier avec son Delv', son Prince d'Amour!!

Elle était comme dans une délicieuse brume de bonheur, au travers de laquelle elle distinguait à peine les personnes présentes... Ibn, Lady, Anna, Cerv, Dame Oya, Le Père Alden... et à ses côtés... Very Happy Son Delv' !!

Ses jambes étaient toute tremblantes, mais la portèrent vers son Père qui la conduisit alors vers l'Autel !!


Delvechior a écrit:
Delv' salua Alden, tout en étant époustouflé par le Charme sans pareil de sa Dulcinée.
Delv' remit alors au Père Alden les Alliances éternelles qui combleront leurs deux Coeurs!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 3:09

cloclo a écrit:
Clo n'avait d'yeux que pour Son Delv' !!!! Embarassed
Il était magnifique, majestueux, un vrai Prince !!!!!!! Very Happy
Son Prince !!!

Elle faillit en lacher son bouquet lorsqu'elle s'approcha de lui!! Embarassed




Alden a écrit:
Alden prit les alliances que lui donna Delvechior, il les posa devant lui sur l'autel.

Il les aspergea d'eau bénite, et dit:


Que ces allances soient bénites, et symbolisent à jamais l'union devant Dieu de Delvechior et de Clothilde

Il rangea les alliances près de lui sur l'autel en attendant le moment propice...


Alden regarda les deux futurs mariés se dévorer du regard l'un et l'autre.
Il se dit qu'il allait attendre encore un petit peu avant de commencer la cérémonie, du fait qu'il savait que les habitants d'Aurillac n'étaient pas réputés pour être en accord avec les horraires

Cardamone a écrit:
Cardamone, du fond de l'église où elle s'était coulée sans bruit - pour une fois - écrasa une petite larme ...

Oh mon Eto, j'aimerais tant que tu sois là pour participer à tout ce bonheur ...

spaiky3 a écrit:
Spaiky3 entra discretement dans la chapelle.
Il regarda les futurs époux et attendait les paroles du père Alden

Will_Dearborn a écrit:
Will Dearborn entre en essayant de ne pas trop se faire remarquer car la cérémonie à l'air d'être commencée.
Il se faufile par la porte entre-ouverte et s'assure qu'Alayne est bien derrière lui.
Il s'installe au fond et fait un petit coucou à ses amis qui sont déjà là.
Will ira féliciter Clo tout à l'heure, elle est superbe dans sa robe de mariée.
Le presque-marié n'a pas l'air mal non plus :-)
Qu'en penses-tu ma chérie ? Demande t-il à Alayne qui se tient à ses côtés.

Delvechior a écrit:
Delv' était plus qu'ému, il était envouté par la magie et la sollennité de la célébration!!!! Il n'avait d'yeux que pour Sa Fée et n'attendait que le moment propice pour l'embrasser non pas sans impatience..........

spaiky3 a écrit:
D'un petit hochement de tête Spaiky3 salut Antonia, Will et sa compagne Alayne, ainsi que Cardamone arrivé un peut plus tôt.
Les temoins des époux lui tournant le dos il ne pu les voir...


il pensa a sa fiancée Syrendia qui n'avait pu être avec lui pour ce mariage et l'imagina en robe de marié

Alden a écrit:
Les mariés étant présents, et les derniers retardataires étant efin arrivés, il commença.

Chers frères et sœurs, nous sommes réunis ici pour assister au plus beau jour de la vie d’un homme et d’une femme.

Mes chers Delvechior et Clothilde. C'est pour moi un honneur, et une joie immense de vous recevoir ici, afin que vous receviez le sacrement qui va faire votre bonheur.
Ne prenez pas à la légère l'engagement que vous allez déclarer maintenant devant tous. Vous allez vous unir pour le meilleur et pour le pire, vous allez affronter des difficultés, des disputes et des tristesses. Mais avec l'aide de Dieu et l'enseignement d'Aristote, vous allez surmonter tout cela chaque jour, et donner à tous un exemple d'Amitié et de courage.


que Dieu vous bénisse!

alayne a écrit:
Alayne fit signe de la tete à Will pour répondre à sa question, elle est émerveillée par la tenue de ces jeunes marés.
Elle s'agenouille et se recueille un instant avant de s'assoire, et écoute le Père Alden qui commence la cérémonie

spaiky3 a écrit:
Spaiky3 songea a la phrase d'Alden et ne pu s'empecher de rire dans sa tete en se disant qu'il fallait bien insister sur le terme pour le pire car la plupart de gens se marient souvent pour le meilleur mais jamais pour le pire......

Toutefois en regardant les futurs époux il se dit en lui même qu'ils étaient fait l''un pour l'autre du fait qu'ils dégageaient une joie et un bonheur si intense...

cloclo a écrit:
Le coeur battant, Clo écouta les paroles du Père Alden.

Elle savait que pour son Delv' et elle, cet engagement était très profond et sincère, à l'image de leur Amour.

Elle regarda alors son Fiancé en souriant, les yeux brillant de Bonheur!!



Delvechior a écrit:
Delv' comprit que ses dernières minutes de fiançailles arrivaient à terme! Il regarda Sa Belle, les yeux brillants et ne put s'empecher de lui chuchotter très discrètement un "je t'aime"

Alden a écrit:
Alden reprit son souffle, et continua...


Ainsi, mes amis, lorsque sera venu le moment d’échanger vos alliances, n’oubliez pas que c’est un acte perpétuel, ce que Dieu fait, l’Homme ne peut le défaire.

Maintenant, procédons à l’échange rituel devant Dieu tout puissant et bienveillant pour ceux qui s’aiment.

Les époux se doivent mutuellement fidélité, secours et assistance en toute circonstance et tout au long de leur vie. Ensemble vous devrez assurer la direction morale et matérielle de la famille au sein d’une vie commune et vous devrez protéger et éduquer du mieux que vous le pourrez votre progéniture.

Si quelqu'un doit s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant sous le toit de cette église, ou se taise à jamais.

Soso_Rosa a écrit:
Rosa entra dans la salle en vitesse... avant d'aller s'asseoir au fond l'église... elle était en retard, elle s'en voulait, d'ailleurs...
Rosa essaya d'oublier toutes ces pensées et se concentra sur la merveilleuse cérémonie, ravie pour les deux nouveaux mariés!!

Delvechior a écrit:
Delv' avait les larmes aux yeux après avoir entendu les Paroles Saintes du Père Alden! à l'écoute des mots "progéniture"et "fidélité", il était fier d'etre le futur mari de Sa Belle et si Estimée Clo!!!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Æternitæ
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 16/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Sam 8 Sep - 3:10

pause ....
Pages 1 à 13 archivées ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 21:14

oya a écrit:
Oya saluait les gens qu'elle connaissait, tres peu en fait, elle était partie bien trop longtemps.. puis Dame Cloclo arriva, merveilleusement belle...

la cérémonie commence, bien orquestrée, les futurs épousés avaient sûrement passés des heures a tout préparer, c'était évident..

cloclo a écrit:
Clo était aussi toute émue à l'écoute des paroles du Père Alden.
"Fidélité, Assistance, Progéniture" : ces paroles résonnaient dans sa tête et dans son Coeur.
Elle était émue comme jamais, car elle souhaitait plus que tout au monde partager tout cela avec son Delv', son Fiancé... son Futur Epoux !!

Dans quelques minutes, leurs deux vies allaient ne plus former qu'une seule et même existence !!


spaiky3 a écrit:
Spaiky3 la salua, ils avaient échangés quelques message lors de son affectation a la douane d'aurillac...

death69 a écrit:
Death, comme promis à Clo, arriva très discretement dans l'église en compagnie d'Eullallie.

Ils étaient très en retard ,mais ne semblaient pas encore avoir raté "la phrase"...

Ils s'installèrent discretement au fond....

Alden a écrit:
Alden scruta l'assemblée, il ne vit aucune réactions.


Rassuré, il poursuivit, Il regarda les deux futurs époux et leurs adressa la parole



Messire Delvechior consentez vous librement à prendre pour épouse Clothilde ici présente, à l’aimer et à la chérir dans le bonheur et dans le malheur , à lui jurer fidélité et à la protéger , pour le meilleur et pour le pire , jusqu’à ce que la mort vous sépare ?

cloclo a écrit:
De sa bulle de Bonheur, Clo distinguait des visages amis qui entouraient leur couple. Very Happy

Elle était Heureuse, tout simplement.
Heureuse d'un Bonheur sans égal !!

En entendant la question du Père Alden, LA question, Clo sentit son coeur battre encore un peu plus vite, en regardant amoureusement son Delv'.



Delvechior a écrit:
Delv' regarda Sa Fée, le Coeur battant de mille flammes, puis se tourna vers le Père Alden pour lui répondre :
Oui, Mon Père, je suis pret à prendre pour épouse Clothilde, à l’aimer, la chérir dans le bonheur et dans le malheur , à lui jurer fidélité et à la protéger , pour le meilleur et pour le pire , jusqu’à ce que la mort nous sépare !

Alden a écrit:
Il se tourna vers Clo, et lui demanda


Dame Clothilde consentez vous librement à prendre pour époux Delvechior ici présent, à l’aimer et à le chérir dans le bonheur et dans le malheur , à lui jurer fidélité et à le protéger , pour le meilleur et pour le pire , jusqu’à ce que la mort vous sépare ?

cloclo a écrit:
Aux paroles de son Delv', en entendant ce "Oui" si cher à son coeur, Clo sentit des larmes perler au bord de son regard!!
des larmes d'émotion, de bonheur, d'Amour éternel !!


spaiky3 a écrit:
Spaiky3 attendait la réponse de Clothilde qui se faisait attendre avec impatience dans l'assistance...

Alden a écrit:
voyant que la réponse de Clothilde se faisait attendre, il la regarda avec insistance

erm erm

et chuchotta : Clothilde on attend...

spaiky3 a écrit:
peut être a t-elle la gorge nouée par tant de bonheur.....

spaiky3 a écrit:
Jamais un suspens n'avait était aussi long. Alden tenta d'obtenir la reponse mais nous attendions toujours....

Les invités chuchotèrent dans le fond de la salle. que se passait il donc??

Delvechior a écrit:
Delv' n'était pas inquiet, il aimait Sa Belle et lui donnait toute sa confiance!!!!!

cloclo a écrit:
Jamais Clo n'avait ressenti une telle émotion !! Cette émotion la mena au bord de l'évanouissement !! Embarassed

Lorsqu'elle reprit ses esprits, elle vit tous les regards posés sur elle, et son Delv' l'air inquiet, mais lui murmurant qu'il avait toute confiance en elle !!

Alors, elle répondit enfin au Père Alden ces paroles qu'elles avait pourtant tellement hâte de prononcer :


Oui, Mon Père, je suis prête à prendre pour époux Delvechior, à l’aimer, le chérir dans le bonheur et dans le malheur , à lui jurer fidélité et à le protéger , pour le meilleur et pour le pire , jusqu’à ce que la mort nous sépare !



hrp : vraiment désolée, gros souci de connexion au moment le plus important !! (déconnexion totale!!)

Soso_Rosa a écrit:
Rosa ne semblait pas être inquiète... elle continuait d'observer les deux amoureux, le sourire aux lèvres, attendant comme tous les invités cette réponse qui boulverserait leur vies... et qui apporterait un bonheur tellement grand... absolument digne de ce qu'ils méritaient!!

Alden a écrit:
rassuré que Clothilde ait répondu, il ramassa les alliances qui étaient sur l'autel.

Il tendit les alliances.

la première à Delvechior, et la seconde à CLothilde.


Mes enfants, vous pouvez procéder à l'échange des alliances

spaiky3 a écrit:
Ils étaient si beaux les deux epoux que Spaiky3 fut tout ému malgré lui en son coeur qu'il s'éfforcait au fil des jours d'endurcire

Delvechior a écrit:
Delv' glissa alors à Sa Belle l'Alliance symbole de leur Union Sacrée, vouée à l'Amour pour l'Eternité!!!!!!!
hermitpanet a écrit:
Herm très très en retard du faite qu'il devais partir dans la nuit donc encore quelque preparatif avait loupé les deux personnes se dire oui mais arriva au moment ou il se passait les alliances au doigt
Il alla dans un coin sans faire de bruit et regarda la suite des evenement

Soso_Rosa a écrit:
Rosa affichait un sourire bien sincère... elle était tellement heureuse pour ses amis!! Ils étaient fait l'un pour l'autre... Very Happy

cloclo a écrit:
Clo vivait intensément cet instant de pur bonheur et d'émotion !!

Son Delv' venait de glisser à son doigt le Symbole de leur Amour Eternel !!

Les yeux brillant comme jamais, à son tour, elle passa alors au doigt de Delv' cette alliance, gage de son Amour Eternel pour lui, qui les unissait Aujourd'hui et pour Toujours !!
Alden a écrit:
et bien...

Par les pouvoirs qui me sont conférés par l’autorité du Tout Puissant et avec la bénédiction de Dieu, je vous déclare unis par les liens sacrés du mariage.


Il regarda Delvechior et lui dit :

Tu peux embrasser la mariée.


à ce moment, l'organiste se mit à jouer la musique que les époux avaient choisi.

Delvechior a écrit:
Delv' s'empressa d'embrasser avec volupté et passion Sa Chérie, Sa Femme!!!!!!!!!

spaiky3 a écrit:
VIVE LES MARIES TOUT MES VOEUX DE BONHEUR!!!!!!!!!!!!!!!!!!
cloclo a écrit:
Clo attendait cet instant magique depuis si longtemps !! Very Happy

Elle était la Femme de Delv', il était son Mari !!

Oubliant tout et tous autour d'eux, elle répondit avec Passion au baiser de son Mari !!

Embarassed

cloclo a écrit:
Les invités lancèrent alors des pétales de roses sur les Deux Jeunes Mariés




... Tandis que dehors, les attendait la Calèche tirée par Zéphira !!





spaiky3 a écrit:
Spaiky3, sortit discretement de la chapelle et laisse les époux en compagnie de leur amis proche et famille....
Il avait beaucoup à faire demain mais avait touvé cette céremonie magnifique, et avant de fermer la porte il lance une dernière fois:


VIVE LES MARIES!!

Delvechior a écrit:
Delv' était tout ému et fier à la fois d'etre enfin l'Homme de la Vie de Clo!!!!!!!!!!!!!!! Son Coeur était désormais voué à jamais à celui de Sa Belle!!!
Il remercia l'assistance des compliments et prit Sa Fée par le bras pour se diriger vers la sortie de l'église où les attendait une calèche......

Alden a écrit:
les cloches de l'église se mirent à sonner pour prevnir tout le monde qu'un joyeux evennement venait de se produire, et que la fete allait pouvoir commencer.
Alden invita les maries ainsi que leurs témoins à venir signer le registre.


Mes amis, je vous souhaite tout le bonheur du monde.
Je vais vous libérer, vous pouvez voller librement et aller fêter cela avec tous vos amis.

Il fit un signe de croix


Je ne pourrai pas être présent à votre fête, je dois me lever très tôt demain matin, car j'ai encore énormément de travail.
Mais sachez que je suis de tout coeur avec vous.

Delvechior a écrit:
Delv' était tout ému et fier à la fois d'etre enfin l'Homme de la Vie de Clo!!!!!!!!!!!!!!! Son Coeur était désormais voué à jamais à celui de Sa Belle!!!
Il remercia l'assistance des compliments et prit Sa Fée par le bras pour se diriger vers la sortie de l'église où les attendait une calèche......

Soso_Rosa a écrit:
Rosa se leva et adressa un grand sourire aux deux jeunes mariés... Puis elle retrouva son Ibn qu'elle n'avait pas voulu rejoindre, de peur de troubler la cérémonie! Embarassed
Elle suivit son tendre vers le registre, puisqu'il était témoin...
Avant de sortir au dehors en sa compagnie...

IbnZiad a écrit:
Ibn signa le registre et sourit a sa Rosa puis la prit par le bras pour sortir...

oya a écrit:
Oya avait suivi les invités vers la sortie de l'église... puis lanca des pétales de roses sur les nouveaux mariés avant de retourner a la taverne ou elle passerait la nuit, restant pour les fetes du lendemain.

cloclo a écrit:
Tout à leur bonheur, Delv' & sa Clo signèrent le registre de Mariage, puis remercièrent très sincèrement le Père Alden de cette magnifique cérémonie !!

Le tout nouveau Couple remercia ensuite ses témoins, et ses amis, en les embrassant chaleureusement.
Tous, proches ou moins proches, leur avaient témoigné leur sympathie ou leur affection en ce Grand Jour, et les jeunes mariés garderaient les sourires de chacun au fond de leur coeur.

Delv' et Clo sortirent alors doucement de l'église, visiblement toujours aussi émus, et montèrent dans la calèche... Very Happy

Le Cortège joyeux s'éparpilla ensuite dans les ruelles aurillacoises.


Etant donné l'heure tardive, la Réception aurait lieu le lendemain !! Wink


Antonia a écrit:
Anna alla à son tour signer le registre, puis revint vers les mariés et les félicita chaleureusement.

Arcadiane a écrit:
Un petit pigeon voleta près des mariés.
Il se posa doucement sur l'épaule de Clo et tendit sa patte, où était accroché le message :


Arcadiane a écrit:
Clo, Delvechior,
Je n'ai pas pu être présente à Aurillac pour votre mariage,
mais sachez que je pense à vous !
Encore toutes mes félicitations ! Very Happy
Je sais que vous serez heureux ensemble, mais quant même :
Soyez heureux !!! Very Happy Very Happy Very Happy

Gros bisous
-- Arca --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:21

Tchii a écrit:
Un pigeon arrivat trés fatigué et trés en retard il faut bien le dire, il tournait autours de l'église cherchant ses destonataires et se posa finalement vers les marches espérant qu'on le retrouverais.

Citation :
Ma trés chère Clo et Delv,

Désolé de n'avoir pu faire la route de Clermont pour être là en personne, trois jours de marches était un peu long pour moi à l'heure actuelle.

J'espère que tout ce passe bien et que mon pigeon n'arrivera pas en pleins milieu de la cérémonie.
Votre joie et un grand bonheur pour moi et sachez que je pense fort à vous.
Je vous félicite une nouvelle fois pour cette alliance qui vous unira ce soir, je vous souhaite un bonheur sans fin.

Tout mes amitiés, énorme bisous
Tchii

Eléonore a écrit:
Un autre pigeon arriva tout fatigué
Citation :
ma très chere marraine,
tout d'abord toutes mes excuses je voulais tant venir mais n'ai pas pu malheureusement...il n'empêche que j'ai penser à vous toute la soirée!mes félicitations à vous deux,soyez les plus heureux du monde!quand au marié preniez soin de clo c'est une vraie perle!
ma belle marraine,sois heureuse à aurillac puis....attend toi à une grande surprise!
je t'aime fort
ta tite filleule qui aurait tant voulu venir
eléonore!

cloclo a écrit:
Juste au moment où Monsieur & Madame de Saint-Nicolas-Les-Colombes (et oui !!!!!! Razz )
allaient monter dans leur calèche,
un vol de pigeons s'élança dans le ciel aurillacois !! Joli présage !! Very Happy

Delv' et Clo en lirent les messages accrochés à leur petites pattes, et en furent très touchés !!
Ils en auraient du courrier de remerciement à effectuer !! Wink

Mais pour l'heure, Zéphira les emmena Chez Eux, où aurait lieu le Repas de Noces le lendemain soir !!

Ranya a écrit:
Un pigeon arriva près des jeunes mariès avec beaucoup de retard,

Nous sommes désolés de n'avoir pu participer a votre mariage, malheureusement nous sommes actuellement loin de murat. Mais malgrè notre absence , nous tenions a vous présentez tous nos voeux de bonheur.

Nous pensons a vous et espérons vous voir très vite sur Murat et bon amusement pour ce soir.

A très bientot.

Jeff et Ranya.


cloclo a écrit:
Zéphira s'arrêta au bout de quelques mètres.
Delv' & Clo se demandèrent quelle pouvait en être la raison.

Ooh !! un autre pigeon !!

Les deux jeunes mariés le libérèrent de son parchemin, qui leur apportait un message de deux autres de leurs amis Muratais. Very Happy

Décidément, ils étaient entourés de beaucoup d'affection en ce Grand Jour, et en étaient très touchés !! Very Happy

Puis la calèche redémarra !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:22

batflag a écrit:
Batflag penêtre dans l'église déserte, il se signe et s'assied au premier rang. Il songe et médite en attendant que le père Alden commence l'office et prononce les saintes paroles
hermitpanet a écrit:
Herm entra dans l'eglise quelque minutes avant le debut de l'office , celle ci etait une nouvelles fois presque vides a l'exeption de Batflag
Il alla donc s'assoir au premier rang au près de Bat
batflag a écrit:
Batflag penêtre dans l'église déserte, il se signe et s'assied au premier rang.
remedios. a écrit:
Remedios etait tres en retard et se fit discrete lors de son entrée dans l'église. Elle s'assit donc au fond pour assister a la fin de l'office.
cloclo a écrit:
Clo se rendit en l'église Notre-Dame-aux-Neiges pour la première fois en tant qu'épouse de Delv'. Elle était fort émue en passant le porche de ce lieu saint qui avait vu la Célébration sacrée de leur union quelques jours auparavant !!

Elle se signa et alla s'asseoir à côté de son amie Remedios en lui souriant.

Antonia a écrit:
Anna arriva très en retard, comme toujours, à l'église. Elle entra, se signa et alla s'assoir, elle se mit à prier en attendant l'arrivée du Père Alden qui curieusement n'était pas encore là.
Taniet a écrit:
Tani arrivait silencieusement à l'église... Cela faisait une éternité qu'elle n'était pas venue assister à la messe. Elle était persuadée d'être en retard... Mais????? où sont les autres????

Elle se signa en entrant dans l'église et s'installa en attendant que l'office commence...


[HRP]euh... y a plus de messe RP le dimanche????
Ca fait réellement longtemps que je ne suis aps venue le dimanche! Laughing [/HRP]
Alden a écrit:
les cloches se mirent à sonner pour annoncer aux villageois que la messe allait commencer d'ici quelques minutes

Alden attendit l'arrivée des fidèles sous le porche de l'église, lorsqu'il les vit arriver il ls salua un à un.

Il se dirigea ensuite vers l'autel, il se signa et dit



Que la paix soit avec vous
Et avec votre esprit


Mes biens chers frères et soeurs c'est avec plaisir que je vous reçois ce dimanche dans notre église

Asseyez vous, et écoutons la lecture d'un extrait du livre des vertus.

Citation :
Livre I chapitre I "l'univers"


Dieu pensa et un point minuscule apparut. Ainsi, par la création de cet unique minuscule point, Il venait de faire disparaître le Néant. Dorénavant, Il serait composé de l’Existence et du vide, mais plus du Néant. Il décida de nommer ce point minuscule “univers” et le fit exploser en une myriade d’étoiles, qui vinrent peupler le vide. Jamais plus, elles ne cessèrent de resplendir au firmament céleste.

Alors Dieu créa les deux mouvements: les choses lourdes iraient vers le bas et les choses légères vers le haut. Il créa également les quatre éléments. Le plus lourd était la terre. Puis venaient l’eau, le vent et le feu. Il les disposa dans l’ordre hiérarchique de leur pesanteur. La terre se trouvait donc au centre. Elle fut recouverte par l’eau, elle-même recouverte par l’air. Enfin, le plus léger des éléments, le feu, vint couvrir le tout.

Cette boule de matière, Dieu la nomma Monde. Afin que mouvement se fasse, Il entreprit de défaire l’ordre hiérarchique des éléments. Il plaça le feu au centre de la terre et l’eau dans le ciel, au-dessus de l’air. Les éléments bougeaient, alternant ordre et désordre, retournant systématiquement du désordre à l’ordre. Dieu se plaisait à voir comment Sa création se mouvait pour correspondre à l’ordre hiérarchique de leur pesanteur


Il attendit quelques instants, pour que les fidèles puissent méditer sur la lecture qu'il venait de faire....



après cela, il prépara une coupe, avec du vin, ainsi que du pain.
Il béni le pain et le vin, et invita les fidèles à communier.




Que Dieu soit avec vous....
Et avec votre esprit
Louons Dieu et ses prophètes Aristote et Christos.


Maintenant récitons le CREDO




Après un dernier signe de croix, il remercia les fidèles de s'être déplacés.

je vous souhaite à tous un excellent dimanche.

Qu'Aristote vous guide.




[hrp] il n'y avait plus de messe rp les dimanches du fait que je n'étais pas disponible pour des raisons irl, mais à partir de maintenant les messes auront à nouveau lieu normallement[/hrp]
cloclo a écrit:
Clo avait assisté à la messe, assise au premier rang.
Elle était toute émue de se retrouver dans cette église, qui avait toujours été chère à son coeur, mais plus encore à présent qu'elle avait vu la Cérémonie Nuptiale qui l'avait unie à Son Delv' pour l'Eternité !!
Quel jour Merveilleux et Inoubliable que celui qui avaii scellé leurs deux vies pour n'en plus faire qu'une seule et unique !! Very Happy

Elle écouta les saintes paroles du Père Alden, et médita particulièrement sur " Dorénavant, Il serait composé de l’Existence et du vide, mais plus du Néant. Il décida de nommer ce point minuscule “univers” et le fit exploser en une myriade d’étoiles, qui vinrent peupler le vide. Jamais plus, elles ne cessèrent de resplendir au firmament céleste. "
Il était rassurant de songer que le Néant n'existait plus, et que l'Univers était peuplé de cette myriade d'étoiles...

Puis elle récita le credo, alla communier, et saluer le Père Alden à la sortie de l'office. Smile

Alden a écrit:
[hrp on]

Comme indiqué sur le panneau de l'église, je ne peux plus assurer pleinement mon rôle de curé pour le village, c'est pourquoi en accord avec Monseigneur Ivrel, je reste curé du village et assure les messes IG, le temps qu'un remplaçant soit trouvé: Si vous êtes niveau 3 voie de l'église, ou niveau 2 et que vous allez passer 3 et compter prendre la voie de l'église: que vous avez le temps pour préparer les messes RP, et pour toutes les célébrations alors pourquoi pas vous?

Seconde chose, la messe de demain est préparée, mais je ne pourai pas faire les suivantes, du fait que je pars en vacances.

Je vous salue

Alden

[hrp off]
zebracoq a écrit:
Zebracoq poussa la lourde porte et entra dans l'église. Trempa ses doigts dans le bénitier en forme de coquille, s'accroupit en direction de l'Autel et se signa. Puis il prit un cierge, l'alluma et le disposa au milieu des autres.
Que cette flamme honore la mémoire de Prala, Prala la Majestueuse. Il se signa à nouveau et ressortit.
fbgimli33 a écrit:
Fbgimli33 entre dans l'église en pleure, et se dirigea directement vers les cierges pour en allumer une.
il s'agenouilla et pria longuement.


Mon dieu prend soin de mon enfant, veille bien sur elle.
Mon ange je sais que tu seras toujours prés de moi, Adieu.

Il se retourne et sort de l'église.[/i]
cloclo a écrit:
Une colombe survola l'Eglise... Elle portait les prières de Clothide pour le repos de l'âme de Prala, mais également ses pensées d'amitié envers Fb, dont elle partageait la douleur...
winona a écrit:
Timidement, Winona ouvrit la porte de l'Eglise.
Cela faisait bien longtemps.

Une petite voix au matin l'avait éveillée de sa torpeur: celle de la douce Tani qui , en rêve, lui rappelait les doux jours d'Aurillac et les liens qu'ont formés l'amitié au fil des jours... Des êtres péris et des êtres qui vont revenir...

Il lui fallait donc revenir en ce lieu de recueillement où elle espérait intimement retrouver la foi qui l'avait fait vivre jusque là.

Très vite elle reprit ses habitudes: une place au fond de l'église, dans la pénombre et le silence.
Face à la vierge, les mains posées sur ses genoux, sereine et respectueuse, elle se laissa enivrer par les odeurs du lieu. La cire qui se consumait ça et là, laissant trainer quelques effluves de fumée noirâtre, glissait sur le bois huilé.
Elle ne pouvait le sentir de là où elle se trouvait mais elle avait également le souvenir, tout près de l'allée centrale, le souvenir de cette empreinte d'encens qui vous pénétrait l'esprit au fur et à mesure que l'on s'approchait de l'autel.
Et la pierre... la pierre humide et froide, la pierre rassurante comme une maison, étouffante comme une étreinte...

Il faisait bon retrouver ce repère.

Le lieu encore une fois lui parla.
Winona, cette maison te protège et te cache la lumière à la fois.
Pour évoluer il te faut soit marcher au centre, soit longer les murs et faire le tour: le premier chemin est directe et foudroyant, le second est un cheminement...
Tu connais ta place... à toi de savoir comment tu souhaites en partir et en revenir chaque jour...


Sur ces paroles de la pierre, elle sortit en se promettant de revenir y trouver sa solution.
habeascorpus a écrit:
un faucon pelerin arriva dans un battement d'aile
plusieurs jours il voyagea pour laisser le message
de son maitre en cet endroit.d'un coup de bec adroit
il laissa tomber la missive au coin de la fenêtre.
le faucon resta quelques instants perché.

en ce jour de peine et de malheur.une douce âme a quitter
ma vie.la douleur est-elle que je n'arrives plus à sortir de
chez moi.je vis le deuil en silence en espoir que son père
brièvement vu à murat.comprenne aussi cela.
je m'aperçoit que je ne méritait pas cette amour
venant d'une si grande dame.malgré mes efforts
pour lui plaire.en cela je me sens coupable de sa mort.
par cette missive si il y pardon à offrir.
je vous demandes pardon ma douce prala.
que le ciel sache que nos coeurs seront à tout jamais
réuni dans un seul coeur.
habes au coeur triste de souvenir


je vous laisse ici mon fidèle ami le faucon
il vous seras aussi fidèle que moi je le fus.
Ivrel a écrit:
Ivrel, de passage à Aurillac, avant son départ pour l'abbaye estivale, alla dans l'église pour poser une affichette.

Citation :
Messires Alameda, Durhum, SylD et Vladmortelame, si vous désirez remplacer le père Alden souffrant, vous pourrez me joindre à la cathédrale. De par votre formation théologique vous êtes directement nommables à ce poste.

Mais bien sur si un artisan envisage de suivre cette formation (la voie de l'église), il est le bienvenu aussi !


Ivrel - Cardinal et Evêque de Clermont
pomps a écrit:
Bonjour Monseigneur Ivrel,

J'ai quitté Tulle et me voila installé à Aurillac

Si vous le désirez je peux célébrer les messes le dimanche

Bien fraternellement
Ivrel a écrit:
Ivrel venait tout juste de revenir du monastère, elle vit alors que le père Pomps avait décidé de s'établir définitivement dans la jolie ville d'Aurillac, après avoir discuté un long moment avec lui dans le presbytère, elle monta en chaire pour annoncer aux fidèles aurillacois la nouvelle.

Mes chers enfants, c'est avec joie que j'apprend l'installation du père Pomps à Aurillac, en effet votre curé, le père Alden est encore trop faible pour dire des messes et doit se reposer encore très longuement.

Ne pouvant me résoudre à laisser cette paroise sans guide, je suis heureuse de la venue du père Pomps ici, je lui ai donc demandé d'être votre curé et de faire vivre la foi aristotélicienne dans cette église.

Dès à présent, je lui remet officiellement les clefs de l'église, et je lui laisse place en ce lieu pour officier lors des messes et des sacrements.

Le père Pomps fut curé de Tulle pendant plus d'un an, il est aussi un émient théologien de l'Odre Lescurien et je suis sure qu'il pourra vous guider dans la lecture du Livre des Vertus avec sagesse, patience et clairvoyance.

Puis descendant, Ivrel se dirigea vers l'autel, et remit les clefs de l'église au nouveau curé d'Aurillac, ensuite elle se mis en retrait et le laissa officier lors de sa première messe dans ce lieu si cher à son coeur.

Mais avant d'officier, mon père je vous demanderai de répéter vos voeux sacerdotaux devant tous vos nouveaux paroissiens.

Voeux de chasteté, d'obéissance envers vos supérieurs, d'allégeance prime envers le Pape et de fidélité envers le message enseigné par le Livre des Vertus.
pomps a écrit:
Le père Pomps remercia Monseigneur Ivrel de lui accorder sa confiance pour assurer tous les services de la paroisse d'Aurillac.

Il se dirigea vers la sachristie pour quitter sa robe de bure de Moine Cistercien et revétir son aube Blanche d'ordination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:31

Ivrel a écrit:
Ivrel attendit le père Pomps près de l'autel.
pomps a écrit:
Le Père POMPS attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister à l'office dominical. Les cloches retentissait pour informer qu'une cérémonie avait lieu.
Les fidèles afluaient, ils étaient venus nombreux, toutes les places assises étaient prises et de nombreuse personnes étaient debout, Le Père POMPS débuta alors la messe.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous ,en ce vingt et neuvième jour du mois de Juillet afin de nous receuillir ensemble, pour ma première Messe.

Je profite de cette occassion pour renouveler mes voeux devant notre noble assemblée et surtout en présence de son Eminence le Cardinel Ivrel

Maintenant, prions ensemble chers frères et sœurs :




Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.



Livre 2. Aristote et Christos.La Vita de Christos .

Gloire à toi Seigneur

    La Vita de Christos par Samoht, an 87

    Voilà, mes frères, l’héritage que je vous transmet, sous la forme des ces rouleaux de parchemins.

    Moi, Samoht, vieil homme qui sera bientôt, je l’espère, rappelé par le Très Haut pour le rejoindre dans son royaume, j’ai consigné ici tout mes souvenirs sur celui qui se nommait Jeshua mais que l’on appelait Christos, et qui marqua le monde de son empreinte indélébile.

    Vous le connaissez, mes chers enfants, ce grand homme mince et beau, rayonnant d’une félicité divine, qui parcourait les déserts, son bâton en main. Il enseignait le message d’Aristote aux hommes pour les sauver de leurs pêchés. Il se faisait le messie tant attendu, le guide tant espéré.

    Vous le connaissez, vous qui avez déjà entendu de nombreux témoignages à son sujet, témoignages parfois divergents, souvent mystérieux, mais tous s’accordant sur le destin exceptionnel de cet homme habité par Dieu.

    Aujourd’hui mes forces me quittent mes amis, et je sens que je ne passerais pas l’hivers. Aussi, j’ai décidé de vous raconter son histoire telle que moi je l’ai vécu, il y a bien longtemps. J’ai travaillé d’arrache-pied, même la nuit, à la lueur de ma bougie… j’ai fouillé dans mes souvenirs pour en faire ressortir le vrai et le juste, et me débarrasser de ce que le temps n’a pas manqué de déformer, d’amplifier, et d’embellir.

    Et pourtant, même en prenant ces précautions, sa vie m’apparaît comme un mirage, comme un rêve fulgurant, comme un mystère d’une beauté exaltante et mélancolique. Hélas, aujourd’hui, quand je m’arc boute sur ma canne, quand je me hisse sur mes frêles jambes pour admirer la beauté de la création, je ne peux m’empêcher d’étouffer un sanglot ; la lumière du soleil de ce jour paraît encore empreinte du corps et de l’âme de Christos.

    La nature aussi témoigne de la toute puissance et de la bonté du Très Haut. Quant à la vie, elle est en elle-même une preuve de cette transcendance si troublante.

    Mes larmes de joie sont destinées à Dieu, en guise de remerciement pour nous avoir crée et pour le don énorme qu’il nous fit en nous envoyant le messie pour nous sauver. Puissiez vous aussi, mes frères, pleurer de bonheur en lisant ces lignes… peut-être alors n’aurais je pas failli à la mission que me donna Christos il y a de cela plusieurs décennies.

    Ainsi, trois siècles après qu’Aristote ait révélé la parole divine, ceux qui avaient foi en l'éternel étaient encore confrontés à la toute-puissance de divers cultes païens qui sacrifiaient à leurs multiples faux dieux et dont certains s’étaient approprié les enseignements d’Aristote pour mieux les détourner. Mais la vraie foi n’était pas absente des âmes des hommes et des femmes de l’époque, elle se confrontait chaque jour aux convictions erronées de ces pécheurs. Tous les vrais croyants attendaient que la prophétie d’Aristote se concrétise et que le messie arrive pour confirmer le message de l’éternel…
    _________________
    Cardinal Francesco Trufaldini - Thomiste - Au Soleil

Louange à toi Seigneur

Voyez chers fidèles, ou plutôt entendez ! Ici, la mauvaise croyance vous est présentée… Rappelez-vous lorsque Dieu convoquera toutes ses créatures le jour du jugement dernier, celui ci ne se trompera point et vous ne le duperez point. Ceux qui auront tels les "bogomiles" péchés en pronant un dogme hérétique seront chatiés. Gardez toujours à l'esprit qu'il faut se méfier des gens se détournant de la voie des Saintes écritures.
pomps a écrit:
Pompsmarqua un temps d'arret.

Depuis cette époque, et afin de protéger la bonne foi des ordres religieux ou militaires se sont créés. Je penses notament aux Franciscains, aux Cisterciens ou encore aux templiers et aux hospitaliers. D'autres tels que les hospitaliers ou le Saint Esprit défendent le Roy et les valeurs aristotélicienne sans défendre la curie. Ceux ci défendent la Vrai Foi, Celle dont sa Sainteté le Pape Eugène et Notre Bon Roy sont les garants.

N'oubliez donc pas mes biens chers freres et soeurs, que notre guide en ce bas monde est Dieu et ses représentant sur terre tel notre bon Roy et sa Sainteté le Pape.


Les orgues jouèrent alors une douce mélodie inscitant ainsi à la réflexion…

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.



Avant de nous quitter, je tiens à vous remercier d'etre venu si nombreux en ce dimanche et tout particulièrement son Eminence le Cardinal Ivrel.

Le Seigneur soit avec lui.

Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant le bénisse.
Amen.
Qu'il aille dans la paix.
Nous rendons grâce à Dieu.

Un Halleluia fut chanté par la Chorale
Ivrel a écrit:
Ivrel assista à la première messe donnée par le père Pomps en cette belle église si chère à son coeur, et fut tout particulièrement émue de voir que le texte choisi était l'un de ceux traduits par feu son Eminence Trufaldini, un Aurillacois qui avait marqué son époque et le coeur de ses amis avait toujours du mal à se remettre de son absence sur cette terre.
MarcdeChantilly a écrit:
Marc avait entendu parler d'un nouveau curé et, poussé par sa curiosité, se rendit à l'église en cette fin de soirée.

Il croisa le cardinal Ivrel à l'en trée de l'église et la salua avec une courbette


Votre éminence, c'est un honneur de vous voir icelieu, à plus tard en taverne, j'espère

Puis il s'avanca jusqu'au curé qu'il était impatient de rencontrer

Bonsoir mon père, je vous souhaite la bienvenue à Aurillac.

Je suis ravi de vous rencontrer et de savoir que l'on va de nouveau avoir droit à une messe dans notre bonne ville.

Au plaisir d'assister à une de vos messe, mon père.


Marc mis quelques pièces aux oeuvres de l'église puis s'en alla comme il était venu
Ivrel a écrit:
Ivrel alla saluer elle aussi les fidèles à la sortie de la messe, puis partit ensuite discuter avec le père Pomps dans la sacristie au sujet du baptème prévu demain en soirée, le maire d'Aurillac allait rejoindre la grande communauté aristotélienne.
pomps a écrit:
Le père Pomps espéra que sa première messe permettra de rassembler autant de monde

Il fit cette annonce


Je reste à votre disposition;

par : courrier



Message pour Le Curé d'Aurillac

Messagerie Hotmail

me contacter à :



pompslecueilleur@hotmail.fr
pomps a écrit:
Le Père POMPS, se rendit à l’Eglise avec pour vérifier si tout était bien prêt, pour accueillir les villageois et les gens de passage.

Ensuite il alla à la Sachristie,et demanda aux enfants de choeur de faire sonner les cloches à la volée, pour prévenir tous les personnes que la cérémonie de baptême De Messire Æternitæ allait commencer.








L'invitation
pomps a écrit:
Pour cette occasion il avait fait décoré le Baptistère



Et alluma les cierges



Et se dirigeant vers l'autel, il proclama devant la statue d'aristote



[Aristote] Dialogues XI - Le songe
Citation :

Un matin, Aristote avait une mine préoccupée. Son fidèle Sargas, qui fréquentait le lycée depuis des mois, vint à sa rencontre pour s’enquérir de son sort. Le maître lui fit cette réponse…

Aristote : "Cette nuit, mon cher disciple, j’ai fait un rêve."

Sargas : "Ah oui, maître ? Racontez-moi."

Aristote : "Certes oui. J’ai songé qu’en orient existait une cité merveilleuse."

Sargas : "Quel genre de cité ?"

Aristote : "Une cité idéale, parfaite, où tous vivaient en une fabuleuse harmonie. L’équilibre y était si solide que nul n’aurait pu le rompre, pas même la venue d’un étranger comme je l’étais dans mon imaginaire. J’y ai fait intrusion, y ait importé mes mœurs, que je dirais à présent corrompues, mais j’y ai été accueilli comme un frère."

Sargas : "Quels étaient ses principes, maîtres ?"

Aristote : "Cette cité est organisée selon le principe de trois cercles concentriques, ou trois classes de citoyens si tu préfères.

Je commencerai par te décrire ce qui constitue la plus basse de ces classes, à savoir celle des producteurs, la classe d’airain. Ils constituent la majorité, et vivent paisiblement de la culture de leurs champs et de l’élevage de leurs bêtes. Ils prennent ce qui est nécessaire à leur subsistance, et à celle de leurs familles, dans leur propre production, et donnent le reste aux classes supérieures. Si ces hommes constituent la base de la cité, leur sort est cependant enviable. Ils connaissent les joies de la tranquillité, d’une existence simple au service de la collectivité. Ils s’adonnent à l’activité physique qu’exige un travail régulier, et qui maintient leur corps en condition, meublent leur temps libre par la contemplation des choses de la nature, par l’éducation des enfants que ces gens là placent en très haute considération, et par la prière, adressant leurs louanges à Dieu qui leur a donné les plaisirs dont ils sont bénéficiaires.

La seconde classe de citoyens, la classe d’argent, est celle des gardiens, des soldats. Ceux là sont autorisés à l’oisiveté, et profitent, en temps de paix, d’une subsistance gratuite qui leur est fournie par les producteurs. Ils philosophent, admirent eux aussi les bienfaits de la nature, s’instruisent quel que soit leur age, s’entraînent au maniement des armes. En temps de guerre, ils se font les plus fervents défenseurs de la cité. Leur courage n’a pas d’égal, et ils donneraient leur vie, sans hésitation, pour la conservation de la communauté, ou pour défendre leur foy qu’ils placent en très haute estime. Et au retour des combats, ils sont accueillis comme des héros. On dépose sur leurs têtes des couronnes de lauriers, on les traite comme des princes, et de fabuleux festins sont tenus en leur honneur. Ils sont portés en triomphe par le peuple, et aimés par les femmes.

La troisième classe de citoyens est celle des philosophes rois, la classe d’or. Ceux là sont les plus anciens, recrutés parmi les gardiens qui se sont montrés les plus braves, les plus aptes au commandement, et les plus doués en matière de philosophie. Leur seul bien est la raison, car ils sont délivrés de leurs possessions terrestres. Leur foy en Dieu est leur seule arme. Ils s’illustrent par la pratique des vertus de la manière la plus parfaite. Ils sont un exemple pour tous, et le peuple est heureux de sacrifier un peu de sa propriété pour assurer la survie de ses maîtres. Les philosophes rois constituent le gouvernement de la cité. Ils décident collégialement de ses destinées. Ils sont également les ministres du culte rendu au Tout-Puissant, et là réside leur légitimité. On tient leur pouvoir comme inspiré par le Très-Haut, de part leur condition de prêtres. Ils organisent l’ensemble de la cité, planifient la production, rendent la justice, et légifèrent."

Sargas : "Par ma foi, voilà une formidable cité que vous me décrivez."

Aristote : "Certes, c’est vrai. Et j’ai la conviction intime qu’elle doit exister, quelque part."

Sargas : "Croyez-vous, maître ? N’est-ce pas là un simple songe ?"

Aristote : "Non, je crois plutôt qu’il s’agit d’une prémonition. Et je veux m’en assurer par moi même. J’ai fait mon temps ici, et de ta condition de disciple, tu vas passer maître. Le lycée t’appartient."

Sargas : "Comment, maître ? Mais j’ai encore beaucoup à apprendre."

Aristote : "De moi, non, mon cher ami"

Et le maître, toujours aussi grave, laissa Sargas décontenancé, pour s’intéresser aux préparatifs de son voyage en orient…
_________________
Prédicateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:32

Ivrel a écrit:
Ivrel arriva ensuite et attendit le futur baptisé, retenu à la mairie par des affaires importantes, il avait envoyé un messager pour prévenir de son retard et de son arrivée prévue vers 23 h - 23 h 30.

Mes enfants, en attendant l'arrivée prochaine d'Aeternitae, je vous invite à méditer sur les paroles du livre des vertus citées par le père Pomps.

Quelle est la différence entre le rêve et la réalité ? le dormeur s'éveillera-t-il ?
Ivrel a écrit:
Aeternitae arriva enfin, tout essouflé, retenu fort tard à la Mairie, il était tout excusé, car le bien-être des Aurillacois passait avant le reste.

Mes enfants, nous sommes réunis en ce jour pour célébrer le baptême d'Aeternitae. Que cette célébration soit une fête pour vous tous.

Nous allons d'abord adresser une prière à Dieu, répétez après moi le CREDO :

Citation :
CREDO

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Olcovidius en 123

Aeternitae, mon fils, approche-toi de l'autel...
Antonia a écrit:
Anna avait attendu toute la journée le baptême de son artichaut, en rentrant de son bureau à Clermont, elle se dirigea immédiatement à la mairie où elle trouva Æt très occupé, elle l'aida autant qu'elle le put afin qu'il n'arrive pas trop tard. Quand ce fut finit, ils allèrent ensemble jusqu'à l'église.

A sa demande, elle entra en premier, se signa et alla s'assoir au premier rang.
Æternitæ a écrit:
Les cloches n'avaient pas fini de sonner, mais les gongs s'espaçaient de plus en plus, indiquant que la volée était sur le point de terminer.
Accompagné de sa tendre Antonia, Æternitæ pénétra dans l'église, fébrile et essoufflé.

Il se signa puis, à l'invitation de Son Eminence Ivrel, s'approcha de l'autel...
Ivrel a écrit:
Par ce sacrement Aeternitae, tu renonces au péché, tu choisis de vivre selon les règles de notre sainte Eglise, tu choisis de t'abstenir de tout mal, et de te rapprocher de Dieu par la voie de l'amitié aristotélicienne.

Aeternitae acceptes-tu cela ?
Acceptes-tu de prendre le chemin difficile des Vertus ?
Æternitæ a écrit:
Les mots prononcés par Mère Ivrel prenaient une signification toute particulière ce soir.
Æternitæ retint sa respiration, puis il leva la tête vers Monseigneur Ivrel et affirma d'une voix claire :


Oui, je l'accepte.
Ivrel a écrit:
Ivrel fit le signe de la croix sur le front d'Aeternitae avec l'huile sainte

Aeternitae, mon fils, répète après moi le serment du baptême :




HRP : Faut tout recopier ! in extenso ! pas de copier-coller
Æternitæ a écrit:
Æternitæ prit une longue inspiration et déclama son serment d'allégence à l'Eglise Aristotélicienne :

Je reconnais en Dieu le moteur du monde,
la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans
la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi
qu'à son autorité, seule représentante sur terre de l'Etre divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut
de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu
dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé
et serviteur de Dieu tout puissant.


Il reprit ensuite son souffle, se disant qu'il avait la gorge sèche, et qu'une bonne petite bière serait .... non il chassa cette idée de son esprit. Plus tard.
Il essuya discrètement une goutte d'huile qui lui glissait le long de la narine gauche, mais trop tard pour empêcher un éternuement ...


Atchaaaa ....

Pardon ma mère Embarassed


[HRP : arf boarf grumpf ^^ /]
Antonia a écrit:
Anna, de sa place, réprima un fou rire lorsqu'Æt éternua, c'était bien la première fois qu'elle voyait ça en plein baptême.

Elle baissa la tête, respira à fond, puis releva à nouveau la tête en aillant repris tant bien que mal son sérieux.
Ivrel a écrit:
Ivrel fronça les sourcils, puis d'un voix forte prononça les paroles rituelles.

Alors, mon fils je te baptise, au nom de Dieu, de Christos et d'Aristote, Amen

Après avoir béni Aeternitae, Ivrel se retourna vers l'autel.

Dieu tout puissant entends mes paroles, désormais Aeternitae est touché par ta grâce, donnes lui le courage de surmonter les épreuves de la vie et guide-le sur le bon chemin.

Ensuite Ivrel donna un cierge allumé à Aeternitae et lui dit :

Va en paix dans le monde et par ce symbole va dispenser la lumière et les paroles du Seigneur et d'Aristote.

J'aurais aussi une médaille de baptème à te remettre, mais malheureusement elles sont en cours de fabrication à Rome, dès qu'un messager me les apporte je t'en ferait parvenir une.
Mais j'en ai une esquisse ici, si tu veux regarder, bien sur ce n'est pas encore définitf :

Je vais maintenant inscrire ton nom dans les registres paroissiaux et à la cathédrale pour les Archives.

Et après je te laisse bien cher frère à ta joie d'avoir reçu ce sacrement et de faire partie maintenant d'une grande famille qui t'aime comme un enfant chéri.
Æternitæ a écrit:
Entendant sa douce Anna réprimer un gloussement naissant, Æternitæ se tourna vers elle, confus, haussant les épaules et tournant ses paumes vers le ciel, l'air de dire : hé, c'est pas de ma faute Embarassed
cloclo a écrit:
Le petit pigeon de Clothilde, habitué -tout comme sa Maîtresse Laughing - à faire des allées et venues entre Aurillac et Murat, lui avait transmis un parchemin signifiant le Baptême d'Aeternitae.

Clo avait donc pris sa plus belle plume, et chargé son pigeon d'un petit message :


Citation :
Mon Cher Aet,
Tous mes voeux t'accompagnent à l'occasion de ton baptême.
Sois le bienvenu dans la Grande Famille d'Aristote !
Clothilde, Delvechior, & ... "??"

Un peu intimidé, le pigeon se posa à côté d'Anna, et par un regard implorant lui fit comprendre qu'il souhaitait qu'elle le déchargeât de son message. Lorsque la Marraine de Clo eut pris le petit parchemin, le pigeon regagna Murat à tire d'aile, non sans saluer du regard une jolie petite colombe qui passait par là !! Embarassed
Laughing
Æternitæ a écrit:
Alors, mon fils je te baptise, au nom de Dieu, de Christos et d'Aristote, Amen

Amen.


Æternitæ saisit le cierge que lui tendait Monseigneur Ivrel, puis se revigora de sa chaleur et de sa lumière.

Va en paix dans le monde et par ce symbole va dispenser la lumière et les paroles du Seigneur et d'Aristote.

Merci ma Mère. Je ferai tout ce qui en mon pouvoir pour propager la saincte parole.


Il observa ensuite l'esquisse de la médaille que lui montrait Son Eminence :



Elle est superbe. J'attendrai donc la médaille définitive avec impatience, ma Mère.
Merci pour tout, merci pour votre office, et merci d'avoir fait le déplacement jusqu'à Aurillac.


Il s'inclina pour saluer le Cardinal.

Il observa ensuite Anna qui détachait un message des pattes d'un pigeon familier. Il sourit, devinant la teneur du message.
Antonia a écrit:
Anna lut le message porté par le pigeon, sourit, cela ne l'étonnait pas vraiment de Clo^^.

Le baptême étant fini, elle se leva, rejoignit Æt et mère Ivrel.


Félicitations. Very Happy

Tiens, voilà un message venant de Clo.
Ivrel a écrit:
Ivrel avant de repartir pour Clermont, vit aussi le pigeon de Dame Clothilde, elle était heureuse que son pigeon ait trouvé Clothilde assez facilement.
Elle embrassa alors tous ses amis Aurillacois avant d'aller seller sa blanche haquenée, la fidèle Morgane, et prit la route à l'amble, allure rapide et confortable.
Æternitæ a écrit:
Æternitæ vit Anna les rejoindre.

Félicitations.

Merci ma soeur ... euh ... mon coeur Razz

Tiens, voilà un message venant de Clo.

Oui, je t'ai vue tout à l'heure. Laisse-moi deviner ...

Il saisit le message et le lut.

J'avais bien deviné. Je leur répondrai dès que nous seront rentrés à la mai...son ? rie ? Enfin, dès que nous seront rentrés Wink
Antonia a écrit:
Euh disons mairie, au moins c'est à tout les deux

Et puis je crois que j'ai laissé ton cadeau de baptême, là-bas.

On y va?
Æternitæ a écrit:
Je te suis mon coeur, allons-y.

Æternitæ se signa puis se dirigea vers la sortie en compagnie d'Anna.

Dis, c'est quoi comme cadeau Question
Antonia a écrit:
Répondit à son coeur.

Un chapeau, je l'ai fabriqué pour toi.

Puis sortit en compagnie d'Æt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:34

pomps a écrit:
Le Père POMPS attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister à l'office dominical. Les cloches retentissait pour informer qu'une cérémonie avait lieu.
Les fidèles afluaient, ils étaient venus nombreux, toutes les places assises étaient prises et de nombreuse personnes étaient debout, Le Père POMPS débuta alors la messe.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous ,en ce premier jour du mois de août afin de nous receuillir ensemble.

Maintenant, prions ensemble chers frères et sœurs :




Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.



Livre [Création] Partie II - La vieLa Vita de Christos .

Gloire à toi Seigneur
    Création II: La vie

    Mais Dieu était parfait, alors que Sa création était imparfaite. Alors qu’Il était conscient de Lui-même, Sa création ne pensait pas. Alors qu’Il choisissait ce qu’Il faisait, Sa création ne faisait que s’adapter. Alors qu’Il était capable de créer, Sa création ne faisait que se suffire à elle-même. Alors qu’il voulait aimer Sa création et être aimé d’elle en retour, elle en était incapable.

    Dieu réunit alors l’amour qu’Il avait en Lui. Il en fit l’esprit, qui ne pouvait être ni touché, ni vu, ni senti, ni goûté, ni entendu, car il était différent de la matière. L’esprit contenait l’intelligence, composée de la raison et des sentiments. Dieu y avait mis le plus de Lui-même: la capacité de choisir et celle de ressentir. Le Très Haut associa la matière à l’esprit, pour que ce dernier puisse exister en harmonie avec le monde, et nomma le tout “vie”.

    Mais la vie était imparfaite. Bien que créée par Dieu et composante de Lui, elle n’était pas Lui tout entier. Sa capacité de choisir était partielle, car son savoir et son pouvoir n’était pas illimités. Sa capacité de ressentir était tronquée, car elle était composée de matière, neutre et impersonnelle. Mais Dieu voulait aimer la vie et que la vie l’aime en retour.

    Mais, pour que Dieu et la vie puissent s’aimer mutuellement, il fallait que cette dernière s’efforce constamment de se rapprocher de la perfection divine. Car elle était incapable de l’égaler. Le Très Haut créa donc le troisième mouvement: les choses supérieures iraient vers Dieu. Ainsi, la matière dont la vie était composée étant une chose lourde, elle fut posée sur le monde, car elle allait vers le bas. Mais, comme elle était aussi composée d’esprit, qui était une chose supérieure, elle tendrait vers la perfection divine.

    Et sur le monde, la vie prit une multitude de formes, des plus petites aux plus grandes. Les végétaux s’emplissaient de la lumière des étoiles, couvrant ainsi le monde d’une couche de verdure. Les animaux gambadaient ou voletaient entre les végétaux. Ainsi, alors que Dieu semblait immobile, la vie se manifestait par un mouvement incessant. En effet, Dieu, étant éternel, n’était pas soumis à ce besoin perpétuel de mobilité qui faisait que la vie était sans cesse en activité. Il paraissait ainsi être immobile. Mais c’est cette action ininterrompue que Dieu aimait par dessus tout observer dans Sa création.

    Mais Dieu n’avait pas conçu le mouvement de la vie comme une force infinie et, pour qu’il se perpétue, il fallait que l’animal broute le végétal, que le prédateur dévore la proie, et que les cadavres d’animaux pourrissent pour nourrir les végétaux. Ainsi, la mort faisait partie intégrante de la vie. Mais, pour que cela ne détruise pas Ses créatures, Dieu partagea chaque espèce en deux principes complémentaires, qu’il appela masculin et féminin. Tous deux étaient égaux et devaient se rechercher pour s’unifier, et ainsi perpétuer la vie.

    Ainsi, de la vie Dieu créa le temps, où la mort succède à la vie, la vie à la mort, et la progéniture à ses géniteurs. De même, l’eau rejoignait le ciel pour descendre sur terre et alimenter les rivières, et le feu sortait des volcans pour alimenter la terre, qui s’accumulait pour nourrir le feu en son sein. Le monde tout entier était uni dans un mouvement perpétuel de vie, alors que Dieu paraissait immobile, échappant aux contraintes du temps.

    Spyosu

Louange à toi Seigneur

Voyez chers fidèles, ou plutôt entendez ! Ici, la mauvaise croyance vous est présentée… Rappelez-vous lorsque Dieu convoquera toutes ses créatures le jour du jugement dernier, celui ci ne se trompera point et vous ne le duperez point. Ceux qui auront tels les "bogomiles" péchés en pronant un dogme hérétique seront chatiés. Gardez toujours à l'esprit qu'il faut se méfier des gens se détournant de la voie des Saintes écritures.
pomps a écrit:
Pompsmarqua un temps d'arret.

Depuis cette époque, et afin de protéger la bonne foi des ordres religieux ou militaires se sont créés. Je penses notament aux Franciscains, aux Cisterciens ou encore aux templiers et aux hospitaliers. D'autres tels que les hospitaliers ou le Saint Esprit défendent le Roy et les valeurs aristotélicienne sans défendre la curie. Ceux ci défendent la Vrai Foi, Celle dont sa Sainteté le Pape Eugène et Notre Bon Roy sont les garants.

N'oubliez donc pas mes biens chers freres et soeurs, que notre guide en ce bas monde est Dieu et ses représentant sur terre tel notre bon Roy et sa Sainteté le Pape.


Les orgues jouèrent alors une douce mélodie inscitant ainsi à la réflexion…

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.



Avant de nous quitter, je tiens à vous remercier d'etre venu si nombreux en ce dimanche.

Le Seigneur soit avec lui.

Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant le bénisse.
Amen.
Qu'il aille dans la paix.
Nous rendons grâce à Dieu.



Un Halleluia fut chanté par la Chorale
Myraël a écrit:
Myraël n'était pas venue dans une église depuis de nombreuses semaines, le décès de son fiancé ne la faisait plus vraiment croire mais ce matin là, elle se décida à entrer dans l'église d'Aurillac. Elle s'asseya au fond et écouta le père Pomps.
Antonia a écrit:
Antonia était, comme à son habitude, en retard pour la messe. Si mère Ivrel et même le père Alden avait remarqué cette facheuse habitude, le mieux aurait été que le père Pomps ne le voit pas immédiatement, mais c'était déjà mal parti.

Arriva en courant devant l'édifice, essouflée, comme à chaque fois, poussa la porte et entra le plus calmement qu'elle le put vu la course qu'elle venait de faire, se signa et alla s'assoir au dernier rang pour ne point déranger plus la messe.
cloclo a écrit:
En digne filleule, Clothilde arriva également légèrement en retard à la messe.
Elle se signa, et alla s'asseoir à côtés de sa Marraine, le plus discrètement possible, afin de suivre l'office.

pomps a écrit:
le père Pomps remercia ces gentes Dames d'avoir assister à sa deuxième messe.
Il devra modifier ou atendre un peu plus pour une meilleur participation par la lecture du Credo.
Ils les racompagna et échéangea quelques mots sur le parvis et leur souhaita un Bon dimanche.
Æternitæ a écrit:
Æternitæ se relève brusquement !
Il a oublié quelquechose ...

Il court jusqu'à l'escalier, et saute sur la rampe qu'il descend en glissant.
Les deux mains en avant, il ouvre les portes de la mairie qui viennent claquer contre la façade.

Il court alors, jusqu'à en perdre haleine ...
Ses sabots martèlent les pavés devant la mairie, puis le sol de terre battue de la rue principale.

Il court ...

*CLIP CLOP CLIP CLOP*

Il arrive, tout essoufflé et dégoulinant de sueur, devant le parvis de l'église. La porte est encore ouverte, il n'est pas trop tard !

Il grimpe 4 à 4 les marches du parvis, en loupe une ...

*SCHPLOUM*

Il se relève, poursuit à 4 pattes, puis se redresse et se précipite dans l'ouverture juste au moment ou le père Pomps referme la lourde porte de chêne.

*BLAAAMMMMM*

Il la percute de plein fouet et s'effondre au sol, sonné ...
Antonia a écrit:
La messe était finie, le père Pomps les avait reconduites à la porte, parlant un peu avec elles trois.

Anna commençait à faire seule le chemin vers la mairie lorsqu'elle entendit un grand bruit derrière elle. Elle se retourna vivement et aperçu de loin quelqu'un allongé devant la porte de l'église. Elle alla voir qui était le pauvre malheureux à avoir reçu la porte dans le nez pour lui apporter son aide.

Arrivée devant le parvis, elle reconnut son artichaut. Elle monta rapidement les marches, très inquiète. Elle se pencha sur lui il semblait assomé. Ne sachant quoi faire, elle décida de l'embrasser en espérant qu'un bisou magique le fasse revenir à lui...
Æternitæ a écrit:
Etourdi, Æternitæ senti un doux et agréable baiser.
Il ouvrit un oeil, et passé une phase d'éblouissement intense, il aperçut un ange à la chevelure d'or, lumineuse, penché sur lui.


Par Aristote, je crois bien que je suis au Paradis !
Bel ange, peux-tu me dire comment suis-je arrivé ici ?
Antonia a écrit:
Regarda son amour ouvrir les yeux lentement, il semblait ailleurs, elle était toujours aussi inquiète

Par Aristote, je crois bien que je suis au Paradis !
Bel ange, peux-tu me dire comment suis-je arrivé ici ?


Rassurée, il semblait aller bien, elle lui sourit et lui dit doucement.

Mon coeur, ce n'est que moi, tu n'es pas au Paradis, juste devant l'église, tu as été assomé par la porte.
Æternitæ a écrit:
Mon coeur, ce n'est que moi, tu n'es pas au Paradis, juste devant l'église, tu as été assomé par la porte.

Oh mon coeur, c'est toi !
J'avais donc raison, un ange m'a tiré de ma torpeur.

Quelle idée de vouloir mettre des portes partout quand même. Ca sert à rien les portes, juste à empêcher le passage Rolling Eyes
Antonia a écrit:
Oh mon coeur, c'est toi !
J'avais donc raison, un ange m'a tiré de ma torpeur.


A ces mots, elle déposa un tendre baiser sur son front.

Quelle idée de vouloir mettre des portes partout quand même. Ca sert à rien les portes, juste à empêcher le passage Rolling Eyes

Entendant cela, elle afficha un grand sourire, c'est sûr il allait bien, il recommençait à dire des bétises.

Mon coeur, ça va aller? Tu veux que je t'aide à te relever? Ou tu veux attendre encore quelques minutes?
Æternitæ a écrit:
Mon coeur, ça va aller? Tu veux que je t'aide à te relever? Ou tu veux attendre encore quelques minutes?

Voui, je veux bien, merci mon ange.
Dis, tu m'en veux pas ? J'ai encore loupé la messe Embarassed
Tu crois que le père Pomps s'en est aperçu ?

Avec tout ça, vais bien être obligé d'aller en taverne moi, mon humeur en dépend :?


Aidé par sa douce Anna, il parvint tant bien que mal à se relever, se frottant le menton...
Antonia a écrit:
Voui, je veux bien, merci mon ange.
Dis, tu m'en veux pas ? J'ai encore loupé la messe Embarassed
Tu crois que le père Pomps s'en est aperçu ?


Non moi je ne t'en veux absolument pas, par contre le père Pomps, je ne promets rien. Il a dû s'apercevoir de ton absence, c'est même certain, il n'y avait que des femmes à la messe

Avec tout ça, vais bien être obligé d'aller en taverne moi, mon humeur en dépend :?

Rit

Je croyais que ton humeur dépendait de moi...

Je te taquine, on va en taverne quand tu veux.
Dit-elle en lui embrassant le menton
Æternitæ a écrit:
Je croyais que ton humeur dépendait de moi...

Oui, tu as raison mon coeur. Tant que tu es là, tout va bien Very Happy

Je te taquine, on va en taverne quand tu veux.

Alors qu'il recevait un baiser sur le menton, quelquechose attira son attention par terre ...



Ohhhh, mais c'est Joséphine ! Depuis le temps que je ne l'avais pas vue !
Mais où va-t-elle ?
Antonia a écrit:
Ohhhh, mais c'est Joséphine ! Depuis le temps que je ne l'avais pas vue !
Mais où va-t-elle ?


Blémit, déglutit

Joséphine? balbutia-t-elle

Déglutit à nouveau, se racle la gorge et tenta de parler.

Euh, elle, elle est de retour, oh que c'est formidable dit-elle d'une tout petite voix pas du tout convaincue.

Il faut dire qu'elle garda un mauvais ce souvenir de cette sale...euh de cet animal, une belle crise de nerf à Noël. Depuis elle avait espéré qu'elle ait été mangée ou écrabouillée et qu'elle ne la reverrait plus de toute son existence.

Essayant de reprendre ses esprits, elle poursuivit.


Mon coeur, tu devrais la suivre, moi je vais aller là-bas, tu vois à l'opposé histoire de voir si elle y est pas.

On fait comme ça?
Dit-elle en commençant à s'éloigner prudemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:35

Æternitæ a écrit:
Mon coeur, tu devrais la suivre, moi je vais aller là-bas, tu vois à l'opposé histoire de voir si elle y est pas.

On fait comme ça?
*

Æternitæ regarda Anna s'éloigner quelques secondes.
Il regarda ensuite Joséphine partir dans la direction opposée, puis son regard se posa à nouveau sur Anna ...

Il courut un peu pour la rattraper.


Euh, oui bon ben ...
En même temps, Joséphine elle va elle vient comme bon lui semble.
Où tu iras j'irai, mon coeur !


Il lui prit le bras et s'éloigna avec elle...
pomps a écrit:
Le père Pomps ne découvrit le lendemain
Les avatars dr Notre Bourgmestre

Il tenait à s'excuser de cette indélicate attention
Mais la porte n'avait pas été fermé par lui, il avait quitté l'Eglise (travail à la sacristie) 1/2 heure avant
Ce devait être un paroissien qui avait fermé la porte à cause de la Chaleur


Æternitæ a écrit:
Æternitæ se relève brusquement !
Il a oublié quelquechose ...

Il court jusqu'à l'escalier, et saute sur la rampe qu'il descend en glissant.
Les deux mains en avant, il ouvre les portes de la mairie qui viennent claquer contre la façade.

Il court alors, jusqu'à en perdre haleine ...
Ses sabots martèlent les pavés devant la mairie, puis le sol de terre battue de la rue principale.

Il court ...

*CLIP CLOP CLIP CLOP*

Il arrive, tout essoufflé et dégoulinant de sueur, devant le parvis de l'église. La porte est encore ouverte, il n'est pas trop tard !

Il grimpe 4 à 4 les marches du parvis, en loupe une ...

*SCHPLOUM*

Il se relève, poursuit à 4 pattes, puis se redresse et se précipite dans l'ouverture juste au moment ou le père Pomps referme la lourde porte de chêne.

*BLAAAMMMMM*

Il la percute de plein fouet et s'effondre au sol, sonné ...

Moralité "rien ne sert de courir il faut partir à point"
pomps a écrit:
Le père POMPS, après les matines quitta l'




pour se rendre à Aurillac avec sa mule, afin de célébrer sa messe dominicale
qui aura lieu vers 11 h 30.
pomps a écrit:
Le Père POMPS attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister à l'office dominical. Les cloches retentissait pour informer qu'une cérémonie avait lieu.
Les fidèles afluaient, ils étaient venus nombreux, toutes les places assises étaient prises et de nombreuse personnes étaient debout, Le Père POMPS débuta alors la messe.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous ,en ce deuxième dimache du mois de août afin de nous receuillir ensemble.

Maintenant, prions ensemble chers frères et sœurs :




Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.
Myraël a écrit:
Myraël rentra dans l'église, s'asseya au fond et écouta le père Pomps en espérant voir d'autres Aurillacois arriver.
Æternitæ a écrit:
Cette fois-ci, Æternitæ était arrivé à temps pour le début de la messe.
Assis au premier rang, sur la chaise réservée au bourgmestre, il écoutait les paroles du père Pomps, tout en se retournant régulièrement, comme pour chercher quelqu'un.


Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.


Il répondait cependant aux paroles lithurgiques.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.


Il pria ensuite avec l'ensemble des fidèles:

Seigneur nous t’en prions…

La chaise à ses côtés était toujours vide.

Seigneur nous t’en prions …

Il était inquiet. Ce n'était pas son habitude de rater une messe.

Seigneur nous t’en prions …

Il espérait qu'il ne lui était rien arrivé ...

Seigneur nous t’en prions …

Il avait envie de ressortir, d'aller la chercher ...
Mais il ne pouvait pas quitter l'office dominical ainsi.


Seigneur nous t’en prions …

La porte s'ouvrit ! Enfin !
Non ... c'était Myraël ... Il la salua, et continua de jeter des regards un peu partout, comme pour croiser un regard qui saurait lui expliquer.


Seigneur nous t’en prions …

Il ne comprenait plus, fit mine de se lever, puis s'abstint.

Seigneur, exauce nous. Amen.

La prière était fini, le père allait sans doute pas tarder à demander l'affirmation du Credo. Et elle n'était toujours pas là.
Lui était-il arrivé quelquechose ? Par Aristote ! Seigneur faites que non !

Il plongea alors dans ses pensées pour essayer de comprendre...
pomps a écrit:


Livre 2. Aristote et Christos. La Vita de Christos, chapitre VIII

Gloire à toi Seigneur
    Chapitre 8

    Ah, mes enfants, ce que nous dit alors Christos nous illumina ! Ses mots sont restés gravés dans ma mémoire.

    " Mes amis, nous dit-il, ne vous méprenez pas ! Ceux qui ne vivent pas dans l’amitié que nous a enseignée Aristote, ceux-là brûleront dans les mille flammes de la géhenne.

    Ceux qui cèdent trop vite aux tentations des péchés, ceux qui ne connaissent pas la vertu, ceux-là finiront dans la souffrance et la solitude de l’enfer.
    Ceux qui cèdent à la voix mielleuse du pêché, qui sont séduits par son discours, ceux-là iront l’accompagner dans les ténèbres.
    Ceux qui, enfin, se passent de l’amour de Dieu et des Hommes, qui se réfugient dans leur seul égoïsme, ceux là termineront dans l’abîme infernal.

    Aussi, prenez garde, mes frères, soyez attentifs et vigilents ! Car nul ne le connaît, le jour où les prophéties se réaliseront. Nul ne le connaît, le jour de la fin des temps. "

    Nous écoutions attentivement ce qu’il disait, ayant l’intuition que ce jour était décisif pour notre vie future. Et les neuf qui s’étaient interposés restaient bouche-bées devant tant de justesse, devant un tel homme.

    Christos reprit :

    " Vous voulez me rejoindre ? Dans ce cas ayez beaucoup d’amour dans votre cœur et suivez-moi, partagez un peu de votre temps et de vos biens le temps que vous pourrez. Par contre si vous choisissez de vous dédier à guider les autres sur la voie de l'Eglise, il faut alors que vous soyez prêts à lui donner priorité. Alors prenez de la distance par rapport à vos biens, à votre travail, à vos outils, dites au revoir à votre famille… Préférez la simplicité et l'instruction aux riches ornements et aux beaux atours. Car notre tâche nécessitera de sacrifier le bien personnel au bien collectif, mais en échange vous serrez sacrés parmi les enfants de Dieu. "

    Et il dit encore :

    " Si votre famille ne vous comprend pas, priez pour elle, car elle n’est pas sensible au message de Dieu.
    Si celui qui vous embauche vous en veut, ne lui en voulez pas, et priez pour lui, car il n’est pas sensible au message de Dieu.
    Si vos amis vous retiennent, alors entraînez-les avec vous, afin qu’ils découvrent aussi le message de Dieu.

    La route sera longue et tortueuse, le chemin rugueux, l’horizon lointain, la pente forte, mais le soleil qui brille guidera nos pas. Nous connaîtrons des difficultés, des disputes, des colères, des passions, des hésitations, mais l’amour et l’amitié nous uniront et Dieu nous portera.

    Si vous voulez vivre seuls, raisonner seuls, manger seuls, marcher seuls, alors rien ne vous en empêche, passez votre chemin et réfugiez-vous dans l’amour de vous-mêmes.

    Mais si quelqu’un vous frappe, et que vous tombez, alors personne ne vous relèvera.

    Si vous voulez vivre en groupe, dans l’amour de votre prochain et de la multitude, si vous voulez partager votre pain avec vos amis, marcher avec vos frères, alors venez à moi et suivez-moi.

    Dans ce cas, si vous tombez sur le chemin, un frère s’arrêtera, et vous relèvera.
    "

    Et nous, ses amis, écoutions et approuvions Christos. Nous étions désormais douze pour le suivre. Les six femmes se nommaient Calandra, Adonia, Hélène, Kyrène, Ophelia et Uriana. Les six hommes se nommaient Daju, Thanos, Paulos, Nikolos, Titus et Samoht, votre serviteur.


    _________________
    Cardinal Francesco Trufaldini - Thomiste - "A la saint Trufaldini, toute liqueur sera bénie."

Louange à toi Seigneur

Voyez chers fidèles, ou plutôt entendez ! Ici, la mauvaise croyance vous est présentée… Rappelez-vous lorsque Dieu convoquera toutes ses créatures le jour du jugement dernier, celui ci ne se trompera point et vous ne le duperez point. Ceux qui auront tels les "bogomiles" péchés en pronant un dogme hérétique seront chatiés. Gardez toujours à l'esprit qu'il faut se méfier des gens se détournant de la voie des Saintes écritures.
pomps a écrit:
Pompsmarqua un temps d'arret.

Depuis cette époque, et afin de protéger la bonne foi des ordres religieux ou militaires se sont créés. Je penses notament aux Franciscains, aux Cisterciens ou encore aux templiers et aux hospitaliers. D'autres tels que les hospitaliers ou le Saint Esprit défendent le Roy et les valeurs aristotélicienne sans défendre la curie. Ceux ci défendent la Vrai Foi, Celle dont sa Sainteté le Pape Eugène et Notre Bon Roy sont les garants.

N'oubliez donc pas mes biens chers freres et soeurs, que notre guide en ce bas monde est Dieu et ses représentant sur terre tel notre bon Roy et sa Sainteté le Pape.


Les orgues jouèrent alors une douce mélodie inscitant ainsi à la réflexion…

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.


pomps a écrit:
Avant de nous quitter, je tiens à vous remercier d'etre venu si nombreux en ce dimanche.avec la présence de Dame Myraël, et notre efficace et truculent Bourgmestre
Æternitæ.


Et surtout n'oubliez pas les Etats généraux la parole est à vous mes chers Paroissiens

ivrel a écrit:
J'ouvre les différents topics !

1/ comment succiter des vocations ?
2/ les relations entre le temporel et le spirituel, quel degré de d'interpénétration entre les deux et sous quelle forme ?
3/ l'enseignement religieux, ce qui comprend aussi bien le cathéchisme RP que l'enseignement universitaire IG comme RP, quelles actions à mener ?
4/ ................ j'ai un trou mais si vous avez d'autres idées ?

Le Seigneur soit avec lui.
Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant le bénisse.
Amen.
Qu'il aille dans la paix.



Un Halleluia fut chanté par la Chorale
cloclo a écrit:
Clothilde avait assisté à l'office, un peu en retrait, perdue parmi les fidèles...
Elle était étonnée de ne point apercevoir sa Marraine, mais de sa place, elle ne distinguait pas tous les visages (surtout de dos ^^ ).

Après avoir récité le Credo...


et avoir communié, elle se recueillit en prière.

Elle pria pour ses amis, d'Aurillac et de Murat, tout particulièrement pour son amie Cena, qui venait d'avoir un accident de cheval. Qu'Aristote lui donne la force de surmonter cette épreuve, et une guérison rapide.

Et puis ensuite, les pensées de Clothilde s'échapèrent vers Son Epoux, qui n'avait pu se rendre à l'église en sa compagnie ce matin. Elle pria pour lui, pour eux, et pour leur Futur Enfant (ou leurs Futurs Enfants, seuls Christos le savait).

Elle pria également pour sa famille proche afin qu'Aristote les guide sur le chemin de la vie, et leur montre la Lumière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:37

Antonia a écrit:
L'office se terminait et elle arrivait seulement, il est vrai qu'elle avait l'art et la manière d'arriver en retard, même si aujourd'hui ce n'était pas complètement de sa faute.

Elle voulut entrer le plus discrètement qu'elle le put, voulant s'excuser auprès du Père Pomps et rassurer son coeur qui serait surement inquiet.

Malheureusement pour elle, la discretion n'est pas son fort, la porte était bloquée, elle la poussa vivement et entra brusquement dans l'église avec un grand "Boum". Rouge de honte, elle s'assit au premier banc près de la porte, essayant de se faire discrète, bien que c'était trop tard.
pomps a écrit:
Le père Pomps rejoignit les fidèles paroissiens sur le parvis de ND des Neiges

Il avait été trés ému de voir son Eglise autant investie un dimanche d'août
Il avait du travail encore à faire, mais n'avait jamais baissé les bras depuis plus d'un an après son ordination, Avril 1454.

il échangea avec "Péponne" Rhoo Messire Bourgmestre cela lui avait échappé car soufflé par un habitant d'Aurillac, mais il tenait à préciser que son role n'avait jamais été dans un conflit de prise de pouvoir comme à Bassa, Je vous ai soufflé la réponse.

Mais il devait exercer son ministère, selon des régles bien aristotéliciennes, dans un geste de sacrifice, de bonté notamment pour lez vagabonds et de rassemblement des fidèles.


Il partit rejoindre son abbaye pour étudier et progresser dans la diffusion de la foi

Un petit apperçu :

cliquez ici
pomps a écrit:
Le Père POMPS attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister à l'office dominical. Les cloches retentissait pour informer qu'une cérémonie avait lieu.
Les fidèles afluaient, ils étaient venus nombreux, toutes les places assises étaient prises et de nombreuse personnes étaient debout, Le Père POMPS débuta alors la messe.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous ,en ce deuxième dimache du mois de août afin de nous receuillir ensemble.

Maintenant, prions ensemble chers frères et sœurs :




Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.
pomps a écrit:


Livre 2. Aristote et Christos. La Vita de Christos, chapitre IX

Gloire à toi Seigneur
    Chapitre 9

    Et c’est de cette manière, que, marchant de village en village, Christos répandait ainsi la bonne nouvelle aux foules qui s’assemblaient. A chaque fois, les gens étaient frappés de la justesse de ses paroles et de la puissance de ses mots. Si bien que la renommée de Christos se répandit en Galilée jusque dans les recoins les plus éloignés, et que les foules venaient de plus en plus nombreuses sur les places où Christos parlait.

    Il disait souvent : "Aimez Dieu comme Il vous aime et vivez en toute amitié avec les autres, comme vous l'a enseigné Aristote." ou " Croyez en l’amour que Dieu vous porte, et aimez Dieu à votre tour. "

    Et il répétait: "Que votre solidarité ne connaisse pas de frontières ! Souvenez vous, mes amis, qu'Aristote vivait dans un pays d'une culture peu tolérante pour les autres peuples. Aujourd'hui, vous devez savoir que toutes les nations ont droit au respect et leur peuple à la liberté et à notre amitié."

    Enfin, il concluait: "De même, la solidarité et l'amitié ne sauraient être restreintes par une frontière des sexes. Car les hommes comme les femmes sont les enfants de Dieu et en cela, ils sont égaux."

    Sur les chemins, il croisait des malades et des infirmes, et nous vîmes alors des choses extraordinaires : il suffisait que Christos touche un lépreux ou un aveugle pour que son handicap disparaisse. Les malades, à son approche, se sentaient revivre, et pleins d’un nouvel espoir. Les muets se remettaient à parler, les sourds à entendre, les aveugles à voir, les paralysés à marcher, et tous, ensuite, bénissaient Christos et le Très haut, les louant et les remerciant de toute leur âme.

    Un jour, notre petite troupe de pèlerins recueillit même un homme très mal en point, qui venait de se faire agresser sur une route. L’homme n’avait plus grande force, et ne pouvait plus marcher. Il n’avait pas bu depuis longtemps. Alors Christos se tourna vers l’homme assoiffé, et lui dit :

    " Lumière, Lumière, tu es la lumière au sein de la lumière. Ta foi te fait lumière et t’a sauvé ! "

    Nous n’avions pas d’eau pour abreuver le pauvre homme, mais Christos nous dit : " Ce n’est pas grave, il n’aura qu’à boire dans mes mains. "

    Et, de fait, Christos s’agenouilla, joignit ses mains pour en faire une coupe, qu’il tendit au malheureux. Alors, l’incroyable arriva, les mains de Christos se remplirent d’eau et l’homme put boire à satiété.

    Lui ayant ensuite donné à manger, nous le chargeâmes enfin sur nos épaules et le conduisîmes jusqu’au village où il habitait.

    Et ceci n’est qu’un exemple des nombreuses choses prodigieuses que fit Christos lorsque nous l’accompagnons sur les chemins. Ces choses, il les faisait toujours de la manière la plus naturelle et la plus simple qui puisse être, alors que nous étions subjugués par le pouvoir que Dieu mettait en lui.
    Et nous continuions notre chemin, avides d’amour et de vérité, suivant notre messie tandis qu’il nous racontait de nombreuses paraboles qui me resteront gravées dans la mémoire et que je voudrais aussi vous transmettre, mes amis, lorsque l’occasion m’en sera donnée…

    Nous nous approchions de Jérusalem, la grande ville grouillante d’une population cosmopolite et riche d’identités.

    _________________
    Cardinal Francesco Trufaldini - Thomiste - "A la saint Trufaldini, toute liqueur sera bénie."


Louange à toi Seigneur

Voyez chers fidèles, ou plutôt entendez ! Ici, la mauvaise croyance vous est présentée… Rappelez-vous lorsque Dieu convoquera toutes ses créatures le jour du jugement dernier, celui ci ne se trompera point et vous ne le duperez point. Ceux qui auront tels les "bogomiles" péchés en pronant un dogme hérétique seront chatiés. Gardez toujours à l'esprit qu'il faut se méfier des gens se détournant de la voie des Saintes écritures.
pomps a écrit:
Pompsmarqua un temps d'arret.

Depuis cette époque, et afin de protéger la bonne foi des ordres religieux ou militaires se sont créés. Je penses notament aux Franciscains, aux Cisterciens ou encore aux templiers et aux hospitaliers. D'autres tels que les hospitaliers ou le Saint Esprit défendent le Roy et les valeurs aristotélicienne sans défendre la curie. Ceux ci défendent la Vrai Foi, Celle dont sa Sainteté le Pape Eugène et Notre Bon Roy sont les garants.

N'oubliez donc pas mes biens chers freres et soeurs, que notre guide en ce bas monde est Dieu et ses représentant sur terre tel notre bon Roy et sa Sainteté le Pape.


Les orgues jouèrent alors une douce mélodie inscitant ainsi à la réflexion…

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.


pomps a écrit:
Avant de nous quitter, je tiens à vous remercier d'etre venu si nombreux en ce dimanche.

Et surtout n'oubliez pas l' Enquête sur votre croyance

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=260724

Le Seigneur soit avec lui.
Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant le bénisse.
Amen.
Qu'il aille dans la paix.



Un Halleluia fut chanté par la Chorale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:41

pomps a écrit:
Le Père POMPS attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister à l'office dominical. Les cloches retentissait pour informer qu'une cérémonie avait lieu.
Les fidèles afluaient, ils étaient venus nombreux, toutes les places assises étaient prises et de nombreuse personnes étaient debout, Le Père POMPS débuta alors la messe.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous ,en ce deuxième dimache du mois de août afin de nous receuillir ensemble.

Maintenant, prions ensemble chers frères et sœurs :




Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.
pomps a écrit:


Livre 2. Aristote et Christos. La Vita de Christos, chapitre XII

Gloire à toi Seigneur
    Chapitre 12

    Quand cette foule se dissipa, la place se vida, laissant place aux gardes du procurateur romain qui gouvernait cette ville. C’est alors, mes amis, que j’eus l’une des peurs les plus profondes de ma vie. Les soldats, rouges, en habit de sang, faisaient irruption sur la place par les multiples ruelles.

    Certains surgirent sur les murailles et d’autres sortirent de différents bâtiments, bloquant toutes les issues et toutes les portes. Un tribun descendit alors les marches du palais du gouverneur, accompagné d’un robuste centurion.

    Arrivé au milieu de la place, le tribun arrêta sa marche, et se pencha du côté de son centurion. Ce dernier prit alors la parole et nous dit de sa grosse voix brutale :

    " Toi, Christos, qui te dis le messie et le guide ! Je t’accuse de nuire à la cité. Tu es un fomenteur de révoltes, un dangereux révolutionnaire, un homme de troubles. Aussi je te demande de me suivre ! "

    Nous autres, ses apôtres, étions paralysés par la peur. Nous n’entendions que le sifflement de la brise qui faisait s’agiter les capes des romains. Et nous guettions, inquiets, la réaction de Christos. Daju était terrorisé, lui qui avait été vexé de ne pas avoir été choisi par Christos pour construire son Eglise.

    Christos dit alors au centurion :
    " En vérité, je te le dis, homme de peu de foi, je ne te suivrai pas, mais c’est toi qui vas me suivre ! "


    Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

    " Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

    Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
    " Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

    Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
    " Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."


    Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
    " Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

    Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

    " Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

    Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit: " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence. "

    Ce fut une journée intense que je n’ai jamais oubliée tant elle est gravée dans ma mémoire. Notre émotion était à son comble quand nous nous aperçûmes en plus que les soldats avaient déserté la place.
    _________________
    Cardinal Francesco Trufaldini - Thomiste - "A la saint Trufaldini, toute liqueur sera bénie."

Louange à toi Seigneur

Voyez chers fidèles, ou plutôt entendez ! Ici, la mauvaise croyance vous est présentée… Rappelez-vous lorsque Dieu convoquera toutes ses créatures le jour du jugement dernier, celui ci ne se trompera point et vous ne le duperez point. Ceux qui auront tels les "bogomiles" péchés en pronant un dogme hérétique seront chatiés. Gardez toujours à l'esprit qu'il faut se méfier des gens se détournant de la voie des Saintes écritures.
pomps a écrit:
Pompsmarqua un temps d'arret.

Depuis cette époque, et afin de protéger la bonne foi des ordres religieux ou militaires se sont créés. Je penses notament aux Franciscains, aux Cisterciens ou encore aux templiers et aux hospitaliers. D'autres tels que les hospitaliers ou le Saint Esprit défendent le Roy et les valeurs aristotélicienne sans défendre la curie. Ceux ci défendent la Vrai Foi, Celle dont sa Sainteté le Pape Eugène et Notre Bon Roy sont les garants.

N'oubliez donc pas mes biens chers freres et soeurs, que notre guide en ce bas monde est Dieu et ses représentant sur terre tel notre bon Roy et sa Sainteté le Pape.


Les orgues jouèrent alors une douce mélodie inscitant ainsi à la réflexion…

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.


pomps a écrit:
Avant de nous quitter, je tiens à vous remercier d'etre venu si nombreux en ce dimanche.

Et surtout n'oubliez pas l' Enquête sur votre croyance

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=260724

Le Seigneur soit avec lui.
Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant le bénisse.
Amen.
Qu'il aille dans la paix.



Un Halleluia fut chanté par la Chorale
pomps a écrit:
Bonne nouvelle Grande nouvelle

Père Aaron a écrit:
Citation :



    Ordre de l'Etoile d'Aristote - Nominations -


    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal-Archevêque de Reims et Chancelier de la Nonciature Apostolique, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Avons l’immense honneur de vous informer que par décision des Cardinaux, réunis en conseil, la Sainte Curie a décidé de vous octroyer l’Etoile d’Aristote pour vos actions qui ont rendu l’Eglise plus grande qu’Elle ne l’était. Nous vous invitons à vous rendre jeudi, aux environs de 16 heures devant la Basilique, afin de vous y voir décoré.

    Ad perpetuam rei memoriam


    Pour la Curie

    Aaron de Nagan
    Cardinal-Archevêque de Reims
    Vicomte d'Ivry







    Fait à Rome le XXVIII août de l'an de grâce MCDLV


Antonia a écrit:
Anna qui se promenait dans Aurillac, n'ayant pas grand chose d'autre à faire et en ayant perdu de l'habitude, passa devant l'église. Elle vit un parchemin accroché à la porte et décida d'aller voir, curieuse comme toujours.

Elle monta les marches du parvis et lut.


En voilà une bonne nouvelle, il faut que j'aille féliciter le père Pomps.

Elle entra dans l'église, espérant le trouver.
Levan Empoupe a écrit:
Le petit Levan passait devant l'église lorsqu'il entendit sa patronne s'exclamer.

En voilà une bonne nouvelle, il faut que j'aille féliciter le père Pomps.

Curieux, il s'approcha, souleva légèrement son chapeau pour saluer l'adjointe au maire juste au moment où celle-ci s'apprêtait à entrer dans la maison d'Aristote.

Bien le bonjour Ma Dame l'adjointe ! Je revenais juste de la bibliothèque où j'ai fait les travaux que vous m'aviez demandés.
Pfiou, tous ces classements, ces rangements d'paperasses ... Y a pas à dire, j'suis plus un manuel moi.

Dites-moi, z'avez l'air contente. J'peux vous d'mander c'qu'il se passe ?
M'est avis, qu'il y a quelquechose qui cloche dans c't'église ...


S'approchant de la porte, il découvrit le parchemin qui y était cloué ...

Shocked
J'suis pas sûr de tout comprendre...
Sauf vot'respect, z'auriez la bonté de m'expliquer ?
L'église elle est plus grande qu'avant ?


L'oreille à l'aguet d'une réponse éventuelle, il se recula pour observer Notre-Dame des Neiges ...
Du parvis à la croix du clocher, il étudia l'édifice d'un oeil sûr.

Elevant la voix à l'attention de Dame Antonia qui était resté devant la porte, il commenta :


Si vous voulez mon avis, Ma Dame l'ajointe, soit j'ai mal lu, soit ils se sont trompés.
J'la connais bien c't'église, j'y ai fait pas mal de travaux dernièrement, j'ai même changé la girouette avant hier.
Ben moi, j'vous l'affirme, elle a pas grandit d'un pouce !
Antonia a écrit:
Anna allait rentrer dans l'église, lorsque le Petit Levan arriva, le pauvre venait de passer à ranger la bibliothèque sous ses ordres et ceux d'Æt. Elle revint sur ses pas.

Bien le bonjour Ma Dame l'adjointe ! Je revenais juste de la bibliothèque où j'ai fait les travaux que vous m'aviez demandés.
Pfiou, tous ces classements, ces rangements d'paperasses ... Y a pas à dire, j'suis plus un manuel moi.


Ah tiens, te voilà toi. Très bien ce que tu as fait à la bibliothèque, tout est presque parfait, il y aura peut-être encore quelques petites choses à changer, mais j'attends d'en parler à Æt. En tout cas, tu as très bien travaillé aujourd'hui.

Puis elle l'écouta lui demander pourquoi elle était contente, avant même qu'elle n'ait le temps de lui répondre, il lisait déjà le parchemin, s'exclamant sur la taille de l'église, s'éloignant pour vérifier qu'elle n'avait pas grandit.

Si vous voulez mon avis, Ma Dame l'ajointe, soit j'ai mal lu, soit ils se sont trompés.
J'la connais bien c't'église, j'y ai fait pas mal de travaux dernièrement, j'ai même changé la girouette avant hier.
Ben moi, j'vous l'affirme, elle a pas grandit d'un pouce !


Elle sourit et répondit

Ils ne veulent pas dire grandit comme ça, mais grandit spirituellement. Voyant la mine déconfitte du pauvre Petit Levan, elle poursuivit Il a aidé à son développement, faisant entendre la bonne parole autour de lui.
Levan Empoupe a écrit:
Ils ne veulent pas dire grandit comme ça, mais grandit spirituellement.

Le petit Levan soulève son chapeau, l'air passablement gêné ...

Il a aidé à son développement, faisant entendre la bonne parole autour de lui.

Ahhhhh, je vois.
Pour ça, on peut pas nier, il parle beaucoup m'sieur l'curé.
Je dis pas que je comprends tout, hein, mais il dit plein de bonnes paroles, z'avez raison Ma Dame ...

Bon je vous embête pas plus longtemps, vous étiez sur le point d'entrer dans l'église.
Transmettez mes compliment à m'sieur l'curé pour sa bonne parole, pis aussi pour notre église qu'a grandit mais qu'est pas plus grande.

Bon, je dois aller débarrasser un cadavre de corbeau dans le bureau de vot' mar... vot' fiancé.
Il va pas tarder à arriver je pense. Il m'a dit qu'il vous cherchait y pas un quart d'heure de ça !
La bonne journée Ma Dame l'adjointe.


Soulève son chapeau en guise de salut, puis s'éloigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:42

Antonia a écrit:
Bon je vous embête pas plus longtemps, vous étiez sur le point d'entrer dans l'église.
Transmettez mes compliment à m'sieur l'curé pour sa bonne parole, pis aussi pour notre église qu'a grandit mais qu'est pas plus grande.


Je lui transmettrais c'est promis dit-elle en souriant

Bon, je dois aller débarrasser un cadavre de corbeau dans le bureau de vot' mar... vot' fiancé.
Il va pas tarder à arriver je pense. Il m'a dit qu'il vous cherchait y pas un quart d'heure de ça !
La bonne journée Ma Dame l'adjointe.


A ces mots, elle afficha un large sourire, "vot' fiancé", rien de mieux pour lui faire plaisir.

Si tu le recroises, dis-lui que je l'attends à l'église.

Le Petit levan la salua et partit, elle entra dans l'église se demandant pourquoi son amour la cherchait.
Æternitæ a écrit:
Æternitæ trouva sa promise lorsqu'elle quittait la compagnie du petit Levan pour pénétrer dans l'église

Mmmhhh, il est encore à traîner dans les rues celui-là ?
Je lui avais pourtant confié une tâche il y a à peine plus d'un quart d'heure !


S'approchant de sa fiancée, il la serra dans ses bras et l'embrassa ...

Soudain, il réalisa où ils se trouvaient ! Sur le parvis de l'église ...
Quantités d'images se formèrent alors dans son esprit. Des pétales de rose, du riz jeté en l'air, son amour dans une robe blanche resplendissante ...
Et des mioches qui portaient la traîne ...


Il sera toujours possible de saupoudrer la traîne de poivre blanc, ça les fera éternuer !

Shocked

Il venait de réaliser qu'il avait parlé à voix haute ! Il enchaîna tout de suite sur autre chose ...

Embarassed

Mon coeur, je te cherchais. Cette journée fut bien remplie, et j'avais envie d'aller me promener un peu avec toi, le long de la Jordane ...

Il remarqua une affiche clouée sur la porte de l'église. Prenant son amour par la main, il s'approcha et lut.

Ohhhh ! Voilà une excellente nouvelle ! Mon coeur, il ne faudra pas oublier d'aller féliciter le père Pomps !
Antonia a écrit:
Allait une nouvelle entrer dans l'église lorsque son amour arriva et l'embrassa, répondit à son baiser et dit.

Justement Levan venait de me dire que tu me cherchais.

Elle s'interrompit, regardant son amour qui semblait complètement ailleurs.

Il sera toujours possible de saupoudrer la traîne de poivre blanc, ça les fera éternuer !

Quoi?

Lui sourit comprenant à quoi il pensait, poursuivit.

Et qui comptes-tu faire éternuer avec la traîne? Fais attention ce genre de blagues pourrait se retourner contre toi mon amour.

Mon coeur, je te cherchais. Cette journée fut bien remplie, et j'avais envie d'aller me promener un peu avec toi, le long de la Jordane ...

Ohhhh ! Voilà une excellente nouvelle ! Mon coeur, il ne faudra pas oublier d'aller féliciter le père Pomps !


Oui c'est ce que je comptais faire, mais à vrai dire, je ne sais même pas s'il est là. Et je ne serais pas contre aller me promener avec toi le long de la Jordane. dit-elle en rougissant.
Æternitæ a écrit:
Et je ne serais pas contre aller me promener avec toi le long de la Jordane.

Il sourit.

Et bien qu'attendons nous ? L'air frais de la Jordane nous fera le plus grand bien.
Je te suggère de passer par la maison, je voudrais y déposer ces quelques documents.
Ensuite, nous longerons le verger avant de passer le pont à côté de chez Gabriel, puis nous traverserons le calino-jardin pour finalement rejoindre la forêt des cris en passant derrière chez Parxcino.

Qu'en penses-tu ?
Antonia a écrit:
Et bien qu'attendons nous ? L'air frais de la Jordane nous fera le plus grand bien.
Je te suggère de passer par la maison, je voudrais y déposer ces quelques documents.
Ensuite, nous longerons le verger avant de passer le pont à côté de chez Gabriel, puis nous traverserons le calino-jardin pour finalement rejoindre la forêt des cris en passant derrière chez Parxcino.

Qu'en penses-tu ?


N'en croyait pas ses oreilles.

Le calino? Tu as bien dit le calino? Euh tu es sûr que ça va?

C'est promenade me plairait vraiment, ça c'est sûr, surtout à ton bras, mais à toi?
Æternitæ a écrit:
Le calino? Tu as bien dit le calino? Euh tu es sûr que ça va?
C'est promenade me plairait vraiment, ça c'est sûr, surtout à ton bras, mais à toi?


Mon coeur, c'est moi qui te le propose Smile
Je ne te promets pas non plus de prendre un abonnement VIP, hein.
T'inquiète pas, on ne fera que le traverser, je suis sûr qu'on ne sentira presque rien. Ca ne fera pas mal, tu verras. Laughing


Il offrit son bras à sa future, et ensemble ils se dirigèrent vers la maison.
sissiclara a écrit:
Sissi entra dans l`église ou elle pouvait sentir en plénitude que dans cet endroit .Elle se signa et vit le cure du village.Elle s`avanca doucement en se receuillant .Puis le salua et lui demanda a genoux si il pouvait la bénir pour son long voyage ou elle répendrait la voix dÀristote.
pomps a écrit:
Bonjour ma fille c'est un vrai bonheur de vous accueillir dans notre église

Vous m'avez fait part en taverne que vous voyagez, quel courage !

Afin que Christos vous préserve, je vais vous bénir

Christos faites que notre Fille puisse voyager tranquillement et sereinement sous vostre protection

Que Dieu tout-puissant vous bénisse.
Amen.



Vous pouvez vous relevez mon enfant et vous souhaite un excellent périple
sissiclara a écrit:
Sissi se releva

Merci mon père de votre grande générosité .je pourrai maintenat voyager en paix .


Elle alla au prie dieu et recita tout haut



Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.
pomps a écrit:
Le Père POMPS, se rendit à l’Eglise pour vérifier si tout était bien prêt, pour accueillir les villageois et les gens de passage.

Ensuite il alla à la Sachristie,et demanda aux enfants de choeur de faire sonner les cloches à la volée, pour prévenir tous les personnes que la Messe allait commencer.








L'invitation
pomps a écrit:
Le Père POMPS attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister à l'office dominical.
Les fidèles afluaient, ils étaient venus nombreux, toutes les places assises étaient prises et de nombreuse personnes étaient debout.

Il entra derrière les enfants de choeur et se dirigea devant la Statue d'Aristote pour se recueillir un instant



Puis revenant à l'autel, le Père POMPS débuta alors la messe.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous ,en ce deuxième dimache du mois de août afin de nous receuillir ensemble.

Maintenant, prions ensemble chers frères et sœurs :




Seigneur, fait de moi un artisan de paix
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi vivre dans l’Amitié Aristotélicienne
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je sois à la hauteur de ma tâche
Seigneur nous t’en prions…
Fait que je vive dans la dignité
Seigneur nous t’en prions…
Fait moi grandir dans ton amour
Seigneur nous t’en prions…
Accueil nos ancêtres, notre familles et nos amis parti à ta rencontre
Seigneur nous t’en prions…
Seigneur, exauce nos prière, prend nous dans ton amour et fait nous vivre dans ta grandeur. Aide nous à être juste, bon et aimant, fait nous grandir dans ta miséricorde et pardonne-nous si nous avons offencé.
Seigneur, exauce nous. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloclo
Petit floodeur
Petit floodeur
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   Jeu 11 Oct - 22:43

Æternitæ a écrit:
Æternitæ arriva en retard à la messe. Il rentra discrètement dans l'église, se signa, mais ne put se glisser innocemment au fond : il se devait de rejoindre son fauteuil au premier rang, et donc subir le regard accusateur de tous les fidèles présents ...

Il s'installa donc au moment même ou la prière s'achevait.


Seigneur nous t'en prions...

Il pensa qu'il avait oublié de faire sa liste de voeux, aussi il se remémora rapidement ce qu'il souhaitait voir exaucer :
- un carrosse tout équipé, quatre chevaux, un cocher flambant neuf, sièges baquets à l'avant et banquette arrière rabattable
- une belle paire de ... bottes, ça le changerait des sabots
- un abonnement d'un an au stade d'Aurillac dans le virage nord (moins chic que le carré VIP mais plus animé) pour la coupe de soule ... ben oui, il ne sera pas maire toute sa vie et n'aura pas l'accès gratuit ad vitam aeternam
- et surtout, une femme resplendissante de beauté et de gentillesse, avec qui finir ses jours ... ah ben non, il l'avait déjà trouvée, il ne restait plus qu'à officialiser cette union ... finalement, le reste n'avait que peu d'importance ...

Il releva la tête et vit le regard interrogateur du père Pomps, aussi termina-t-il sa prière avec un grand sourire.


Seigneur, exauce nous. Amen. dit-il en se signant à nouveau ...

Il pensa justement que sa fiancée lui manquait. Elle ne devrait plus tarder maintenant.
pomps a écrit:
pomps a écrit:


Livre 2. Aristote et Christos. La Vita de Christos, chapitre XIV

Gloire à toi Seigneur
    Chapitre 14

    Le repas se passa très joyeusement, tous les convives étaient heureux de fêter les débuts de la nouvelle Eglise d’Aristote. Mais je remarquai alors que les yeux de Christos renfermaient une étrange expression, mêlée de tristesse et de mélancolie. Il était plus silencieux qu’à l’accoutumée, et pourtant, beaucoup de ses apôtres ne s’en rendaient pas compte, occupés qu’ils étaient à deviser de paix et d’amour.

    Je vous l’ai dit, quant à moi, l’attitude de Christos ne m’avait pas échappée… voulant en savoir davantage, je m’approchai donc de lui et lui demandai :

    " Maître, pourquoi fais-tu cette tête là ? Tu boudes ? "
    Il me chuchota alors :
    " Samoht, mon plus jeune ami, fidèle parmi les fidèles, ne vois-tu pas que Daju est parti ? Sans doute pour comploter contre moi ! Le pauvre doit être corrompu, mais il accompli son destin pour que la prophétie s’accomplisse! "
    " Mais enfin, laisse donc cette andouille pleurer dans son coin, lui répondis-je, si les romains voulaient te prendre, ils l’auraient fait ! Au lieu de cela ils sont partis ! "

    Et Christos, qui sentait sa fin approcher, me regarda avec une expression si émue, si bouleversée, qu’elle me provoque encore des trémolos dans la gorge à l’heure ou j’écris ces lignes.

    " Samoht, me dit-il, quand je serai mort, parcours le monde et répands la bonne nouvelle comme je vous l’ai demandé. Et quand tu seras un homme âgé, alors écris mon histoire pour que celle-ci soit connue et entendue. Retiens bien cela, je ne te le dirai pas deux fois… tiens… j’entends déjà les gardes monter. "

    Et en effet, le sol tremblait sous le poids des sandales de légionnaires. Les discussions cessèrent alors, laissant place à un silence inquiet. Un décurion et ses gardes entrèrent dans la pièce. Au côtés de l’officier se tenait Daju ; et ce dernier montra Christos du doigt en disant :

    " C’est lui ! c’est lui ! le grand barbu, là, tout grand ! même qu’on dirait une allumette ! Il vient encore de comploter contre l’ordre établi. "

    Alors, les gardes se ruèrent sur Christos en bousculant tous les apôtres qui voulaient s’interposer. Un soldat m’envoya rouler par terre car je me tenais aux vêtements de mon messie. Enfin, ils l’emportèrent violemment pour le traîner en dehors de la pièce. Comme je m’étais relevé et que je m’agrippais à la cape d’un soldat, souhaitant le faire chanceler, l’officier ordonna aussi qu’on se saisisse de moi. Aussi, nous fûmes tous les deux menés dans le palais du procurateur Pierre Ponce.

    _________________
    Cardinal Francesco Trufaldini - Thomiste - "A la saint Trufaldini, toute liqueur sera bénie."

Louange à toi Seigneur

Voyez chers fidèles, ou plutôt entendez ! Ici, la mauvaise croyance vous est présentée… Rappelez-vous lorsque Dieu convoquera toutes ses créatures le jour du jugement dernier, celui ci ne se trompera point et vous ne le duperez point. Ceux qui auront tels les "bogomiles" péchés en pronant un dogme hérétique seront chatiés. Gardez toujours à l'esprit qu'il faut se méfier des gens se détournant de la voie des Saintes écritures.
pomps a écrit:
Pompsmarqua un temps d'arret.

Depuis cette époque, et afin de protéger la bonne foi des ordres religieux ou militaires se sont créés. Je penses notament aux Franciscains, aux Cisterciens ou encore aux templiers et aux hospitaliers. D'autres tels que les hospitaliers ou le Saint Esprit défendent le Roy et les valeurs aristotélicienne sans défendre la curie. Ceux ci défendent la Vrai Foi, Celle dont sa Sainteté le Pape Eugène et Notre Bon Roy sont les garants.

N'oubliez donc pas mes biens chers freres et soeurs, que notre guide en ce bas monde est Dieu et ses représentant sur terre tel notre bon Roy et sa Sainteté le Pape.


Les orgues jouèrent alors une douce mélodie inscitant ainsi à la réflexion…

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.


pomps a écrit:
Avant de nous quitter, je tiens à vous remercier d'etre venu si nombreux en ce dimanche.

Et surtout n'oubliez pas le buffet Dominical

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=264762

Le Seigneur soit avec lui.
Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant le bénisse.
Amen.
Qu'il aille dans la paix.



Un Halleluia fut chanté par la Chorale
Æternitæ a écrit:
Æternitæ répéta la reconnaissance du péché énoncée par monsieur le curé :

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péch... Shocked "nanméoh, ça va pas non ?", pensa-t-il ...
en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péch... Shocked "nan mais il insiste le bougre !" Il rougit à ces pensées indignes ... Embarassed
C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
Amen.


A peine eut-il finit que le père Pomps avait achevé la messe.
Perdu dans ses pensées, il eut juste le temps de prononcer


Amen.

Il écouta l'alléluïa chanté par la chorale, et se dit qu'il allait être temps d'aller au buffet dominical.

J'espère qu'il y aura à boire, il fait toujours soif après la messe... dit-il à voix basse pour lui-même ...
Antonia a écrit:
Anna était en retard comme toujours et n'avait plus l'excuse du duché ou de l'arrivée de quelqu'un, elle entra dans l'église, la messe finissait, elle se glissa au fond comme si de rien n'était et comme si elle avait été là depuis le début, attendant que les autres se lèvent pour faire comme eux, ni vu, ni connu.
Æternitæ a écrit:
Sortant de l'église pour se rendre au buffet, Æternitæ recontre Anna, restée discrète au fond de l'église.

Ben mon coeur, tu es là ? Pourquoi ne m'as-tu pas rejoint ?

Dis, il me semble que le buffet dominical a été installé, veux-tu te joindre à moi ? J'étais sur le point de m'y rendre.
Antonia a écrit:
Anna se leva à l'arrivée (ou plutôt à la sortie^^) de son amour

Ben mon coeur, tu es là ? Pourquoi ne m'as-tu pas rejoint ?

Euh disons que je suis arrivée un tout petit peu en retard, alors j'ai préféré me faire discrète, traverser l'église à la fin de la messe, mouai bof.

Dis, il me semble que le buffet dominical a été installé, veux-tu te joindre à moi ? J'étais sur le point de m'y rendre.

Avec joie, j'ai très faim en plus. Allons-y.

Prit le bras de son amour, puis partirent ensemble au buffet.
Myraël a écrit:
Myraël entra dans l'église, s'asseya, commença à prier avec un air assez serein et un sourire au coin des lèvres
pomps a écrit:
Le Père POMPS, se rendit à l’Eglise pour vérifier si tout était bien prêt, pour accueillir les villageois et les gens de passage.

Il apperçu au passage Damoiselle Myraël entrain de prier

Ensuite il alla à la Sachristie,et demanda aux enfants de choeur de faire sonner les cloches à la volée, pour prévenir tous les personnes que la Messe allait commencer.








L'invitation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre-Dame-aux-Neiges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre-Dame-aux-Neiges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Notre Dame de Paris [Dessin animé]
» Ordre de notre dame des martyrs
» Elmerville Enfin
» [Baronnie] Chemillé
» Seigneurie de Chaponnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurillac des Royaumes Renaissants :: Vie du village :: Bibliothèque :: Archives de la halle-
Sauter vers: