Aurillac des Royaumes Renaissants

Forum non-officiel de notre ville
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 contrat en attente de validation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alayne
Grand bavard
Grand bavard
avatar

Nombre de messages : 169
Localisation : RpAurillac/hrp région lyonnaise
Date d'inscription : 03/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2

MessageSujet: contrat en attente de validation   Sam 15 Sep - 23:38

Contrat Mirabelle

Il est établi entre messire/ Dame xxxxxx, dénommé ci après "le contractant" et la mairie d'Aurillac, représentée par son maire Yango, et dénommée ci après "la mairie" un contrat en vertu du livre II, titre D (des contrats) du codex des lois ducales, contrat dénommé ci-après "le contrat Mirabelle" ou "le contrat".

ARTICLE I : Objet général
Ce contrat est établi afin de valoriser la mise en commun des résultats du verger, mise en commun qui aide l'ensemble de la communauté et permet une cueillette plus efficace.

ARTICLE II : Obligations du contractant
- participer à la publication des résultats, dans la mesure de son intelligence et pour un nombre de cases à peu près équivalent à ses possibilités de déplacement
- mettre en vente les fruits au prix fixé par le décret municipal en cours s'il veut bénéficier du prix d'achat fixé par le décret.
- ne pas mettre en vente au prix fixé par le décret municipal en cours plus de deux fruits par publication de résultats.
- mettre ses fruits en vente dans un délai de une semaine après publication des résultats

ARTICLE III : Obligations de la mairie
- acheter au prix fixé par le décret municipal en cours un nombre de fruits correspondant à 2 maximum par publication de résultats, dans la limite des fruits mis en vente par le contractant audit prix et dans un délai de une semaine maximum après publication

ARTICLE IV : Durée de validité
- le contrat est valable du jour de sa signature par les deux parties et pour une durée d'un mois. Le présent contrat est donc valable du xx/xx/1455 au xx/xx/1455

ARTICLE V : Résiliation
- le contrat peut être résilié à tout moment par l'une des deux parties par courrier. La mairie s'engage à acheter les fruits correspondant aux publications antérieures à la résiliation si le contractant les met en vente. Dans ce cadre le contractant est autorisé à mettre ses fruits en vente au prix fixé une semaine après résiliation du contrat et dans la limite fixée par le contrat.
- le contrat est résilié d'office en cas de déménagement du contractant

ARTICLE VI : Suspension
- en cas de force majeure : prise ou pillage de la mairie, caisses à sec, effort exceptionnel demandé en cas de guerre, dispositions ducales incompatibles (liste non limitative), le contrat est suspendu jusqu'au retour à des conditions normales ou annulé selon les cas.
- le contrat est suspendu en cas d'action en justice intentée par la mairie. Selon le verdict rendu, il sera ensuite rétabli ou résilié.

ARTICLE VII : Contentieux
- tout abus de la part du contractant, en particulier la vente de plus de fruits que prévu au contrat, fera l'objet de poursuites par la mairie, après envoi d'un courrier de relance.

Signé le xx/xx/1455 en la Mairie d'Aurillac,

Le bénéficiaire, xxxxx

_________________


Dernière édition par le Mar 25 Sep - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duduchois
Petit nouveau
Petit nouveau


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: contrat en attente de validation   Mer 19 Sep - 23:11

Contrat Mirabelle

Il est établi entre messire Duduchois, dénommé ci après "le contractant" et la mairie d'Aurillac, représentée par son maire Aeternitae, et dénommée ci après "la mairie" un contrat en vertu du livre II, titre D (des contrats) du codex des lois ducales, contrat dénommé ci-après "le contrat Mirabelle" ou "le contrat".

ARTICLE I : Objet général
Ce contrat est établi afin de valoriser la mise en commun des résultats du verger, mise en commun qui aide l'ensemble de la communauté et permet une cueillette plus efficace.

ARTICLE II : Obligations du contractant
- participer à la publication des résultats, dans la mesure de son intelligence et pour un nombre de cases à peu près équivalent à ses possibilités de déplacement
- mettre en vente les fruits au prix fixé par le décret municipal en cours s'il veut bénéficier du prix d'achat fixé par le décret.
- ne pas mettre en vente au prix fixé par le décret municipal en cours plus de deux fruits par publication de résultats.
- mettre ses fruits en vente dans un délai de une semaine après publication des résultats

ARTICLE III : Obligations de la mairie
- acheter au prix fixé par le décret municipal en cours un nombre de fruits correspondant à 2 maximum par publication de résultats, dans la limite des fruits mis en vente par le contractant audit prix et dans un délai de une semaine maximum après publication

ARTICLE IV : Durée de validité
- le contrat est valable du jour de sa signature par les deux parties et pour une durée d'un mois. Le présent contrat est donc valable du 22/09/1455 au 22/10/1455

ARTICLE V : Résiliation
- le contrat peut être résilié à tout moment par l'une des deux parties par courrier. La mairie s'engage à acheter les fruits correspondant aux publications antérieures à la résiliation si le contractant les met en vente. Dans ce cadre le contractant est autorisé à mettre ses fruits en vente au prix fixé une semaine après résiliation du contrat et dans la limite fixée par le contrat.
- le contrat est résilié d'office en cas de déménagement du contractant

ARTICLE VI : Suspension
- en cas de force majeure : prise ou pillage de la mairie, caisses à sec, effort exceptionnel demandé en cas de guerre, dispositions ducales incompatibles (liste non limitative), le contrat est suspendu jusqu'au retour à des conditions normales ou annulé selon les cas.
- le contrat est suspendu en cas d'action en justice intentée par la mairie. Selon le verdict rendu, il sera ensuite rétabli ou résilié.

ARTICLE VII : Contentieux
- tout abus de la part du contractant, en particulier la vente de plus de fruits que prévu au contrat, fera l'objet de poursuites par la mairie, après envoi d'un courrier de relance.

Signé le 19/09/1455 en la Mairie d'Aurillac,
Le bénéficiaire, Duduchois

Pour le maire aeternitae
La conseillère au verger Alayne, le 20/09/1455
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_titemimi
Petit nouveau
Petit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: contrat en attente de validation   Mar 25 Sep - 10:25

Contrat Mirabelle

Il est établi entre Dame la_titemimi, dénommé ci après "le contractant" et la mairie d'Aurillac, représentée par son maire Yango, et dénommée ci après "la mairie" un contrat en vertu du livre II, titre D (des contrats) du codex des lois ducales, contrat dénommé ci-après "le contrat Mirabelle" ou "le contrat".

ARTICLE I : Objet général
Ce contrat est établi afin de valoriser la mise en commun des résultats du verger, mise en commun qui aide l'ensemble de la communauté et permet une cueillette plus efficace.

ARTICLE II : Obligations du contractant
- participer à la publication des résultats, dans la mesure de son intelligence et pour un nombre de cases à peu près équivalent à ses possibilités de déplacement
- mettre en vente les fruits au prix fixé par le décret municipal en cours s'il veut bénéficier du prix d'achat fixé par le décret.
- ne pas mettre en vente au prix fixé par le décret municipal en cours plus de deux fruits par publication de résultats.
- mettre ses fruits en vente dans un délai de une semaine après publication des résultats

ARTICLE III : Obligations de la mairie
- acheter au prix fixé par le décret municipal en cours un nombre de fruits correspondant à 2 maximum par publication de résultats, dans la limite des fruits mis en vente par le contractant audit prix et dans un délai de une semaine maximum après publication

ARTICLE IV : Durée de validité
- le contrat est valable du jour de sa signature par les deux parties et pour une durée d'un mois. Le présent contrat est donc valable du 25/09/1455 au25/10/1455

ARTICLE V : Résiliation
- le contrat peut être résilié à tout moment par l'une des deux parties par courrier. La mairie s'engage à acheter les fruits correspondant aux publications antérieures à la résiliation si le contractant les met en vente. Dans ce cadre le contractant est autorisé à mettre ses fruits en vente au prix fixé une semaine après résiliation du contrat et dans la limite fixée par le contrat.
- le contrat est résilié d'office en cas de déménagement du contractant

ARTICLE VI : Suspension
- en cas de force majeure : prise ou pillage de la mairie, caisses à sec, effort exceptionnel demandé en cas de guerre, dispositions ducales incompatibles (liste non limitative), le contrat est suspendu jusqu'au retour à des conditions normales ou annulé selon les cas.
- le contrat est suspendu en cas d'action en justice intentée par la mairie. Selon le verdict rendu, il sera ensuite rétabli ou résilié.

ARTICLE VII : Contentieux
- tout abus de la part du contractant, en particulier la vente de plus de fruits que prévu au contrat, fera l'objet de poursuites par la mairie, après envoi d'un courrier de relance.

Signé le 25/09/1455 en la Mairie d'Aurillac,

Le bénéficiaire, la_titemimi

Pour le maire Yango
La conseillère au verger Alayne, le 25/09/1455
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guitail
Petit nouveau
Petit nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: contrat en attente de validation   Lun 8 Oct - 20:42

Contrat Mirabelle

Il est établi entre messire/ Dame Guitail, dénommé ci après "le contractant" et la mairie d'Aurillac, représentée par son maire Arthura, et dénommée ci après "la mairie" un contrat en vertu du livre II, titre D (des contrats) du codex des lois ducales, contrat dénommé ci-après "le contrat Mirabelle" ou "le contrat".

ARTICLE I : Objet général
Ce contrat est établi afin de valoriser la mise en commun des résultats du verger, mise en commun qui aide l'ensemble de la communauté et permet une cueillette plus efficace.

ARTICLE II : Obligations du contractant
- participer à la publication des résultats, dans la mesure de son intelligence et pour un nombre de cases à peu près équivalent à ses possibilités de déplacement
- mettre en vente les fruits au prix fixé par le décret municipal en cours s'il veut bénéficier du prix d'achat fixé par le décret.
- ne pas mettre en vente au prix fixé par le décret municipal en cours plus de deux fruits par publication de résultats.
- mettre ses fruits en vente dans un délai de une semaine après publication des résultats

ARTICLE III : Obligations de la mairie
- acheter au prix fixé par le décret municipal en cours un nombre de fruits correspondant à 2 maximum par publication de résultats, dans la limite des fruits mis en vente par le contractant audit prix et dans un délai de une semaine maximum après publication

ARTICLE IV : Durée de validité
- le contrat est valable du jour de sa signature par les deux parties et pour une durée d'un mois. Le présent contrat est donc valable du 08/10/1455 au 07/11/1455

ARTICLE V : Résiliation
- le contrat peut être résilié à tout moment par l'une des deux parties par courrier. La mairie s'engage à acheter les fruits correspondant aux publications antérieures à la résiliation si le contractant les met en vente. Dans ce cadre le contractant est autorisé à mettre ses fruits en vente au prix fixé une semaine après résiliation du contrat et dans la limite fixée par le contrat.
- le contrat est résilié d'office en cas de déménagement du contractant

ARTICLE VI : Suspension
- en cas de force majeure : prise ou pillage de la mairie, caisses à sec, effort exceptionnel demandé en cas de guerre, dispositions ducales incompatibles (liste non limitative), le contrat est suspendu jusqu'au retour à des conditions normales ou annulé selon les cas.
- le contrat est suspendu en cas d'action en justice intentée par la mairie. Selon le verdict rendu, il sera ensuite rétabli ou résilié.

ARTICLE VII : Contentieux
- tout abus de la part du contractant, en particulier la vente de plus de fruits que prévu au contrat, fera l'objet de poursuites par la mairie, après envoi d'un courrier de relance.

Signé le 08/10/1455 en la Mairie d'Aurillac,

Le bénéficiaire, Guitail
Pour le maire Arthura
La conseillère au verger Alayne, le 9/10/1455
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: contrat en attente de validation   

Revenir en haut Aller en bas
 
contrat en attente de validation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tardigrade] [Nordiques] [Les fous de Ragnard] [EN ATTENTE DE VALIDATION]
» Remplacement partie 21
» [ARMA 3] Task Force Radio: installation et configuration Client / Serveur
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel
» Novice : personnage dans room + animation d'attente...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurillac des Royaumes Renaissants :: Institutions du village :: Coin des cueilleurs :: Contrats à valider-
Sauter vers: